par La rédaction

Supplément d'âme pour la Brera avec Romeo Ferraris

Quand le V6 s'offre un supplément d'âme en passant par les ateliers de son compatriote italien Romeo Ferraris, ceci se traduit par un agrément mécanique supplémentaire revu à la hausse et ce de manière plutôt conséquente. Revue de détails sur celle alors répondant au patronyme de Supercharged RF-Brera .

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Quand le V6 s'offre un supplément d'âme en passant par les ateliers de son compatriote italien Romeo Ferraris, ceci se traduit par un agrément mécanique supplémentaire revu à la hausse et ce de manière plutôt conséquente. Revue de détails sur celle alors répondant au patronyme de Supercharged RF-Brera .

Cette fameuse Supercharged RF-Brera, reposant sur une Brera animée par le V6 3.2 l, gagne donc copieusement en agrément mécanique. Au niveau des modifications apportées, le préparateur italien précise un compresseur Rotrex et une ligne d'échappement sport comme changements majeurs.

De 260 ch et 322 Nm on passe alors à 358 ch et 440 Nm de couple maximal. Selon Romeo Ferraris la Brera demande alors 5 s pour passer de 0 à 100 km/h (gain de 1,5 s) et la v-max culmine à 260 km/h. Concernant la partie châssis, on apprend de nouveaux réglages pour passer de manière optimale cette puissance et des suspensions sport réglables.

A lire également. Essai Alfa Romeo Brera 1750 TBI : à voir (1/2) et Essai Alfa Romeo Brera 1750 TBI : à conduire (2/2).

A voir également. Galerie essai Alfa Romeo Brera 1750 TBI.

Source : Romeo Ferraris.

Pour résumer

Quand le V6 s'offre un supplément d'âme en passant par les ateliers de son compatriote italien Romeo Ferraris, ceci se traduit par un agrément mécanique supplémentaire revu à la hausse et ce de manière plutôt conséquente. Revue de détails sur celle alors répondant au patronyme de Supercharged RF-Brera .

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.