par La rédaction

"Saab en est où ? Youngman rentre au stand"

Dans le cadre de l'acquisition de ce qui reste à récupérer du côté de Saab, une nouvelle d'importance vient d'émailler l'actualité du constructeur nordique ces dernières heures. L'un de ses plus fidèles courtisans vient de déposer les armes ou se serait vu signifier une définitive fin de non-recevoir.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Dans le cadre de l'acquisition de ce qui reste à récupérer du côté de Saab, une nouvelle d'importance vient d'émailler l'actualité du constructeur nordique ces dernières heures. L'un de ses plus fidèles courtisans vient de déposer les armes ou se serait vu signifier une définitive fin de non-recevoir.

Sans qu'on sache clairement (si le dossier Saab avait été limpide depuis le départ, on l'aurait su) si c'est le Chinois qui a abandonné ou si ce sont les administrateurs en charge du dossier qui ont opposé leur véto (sans oublier la position de GM) dans le cadre d'une éventuelle transaction, Youngman n'est plus en course.

La date butoir pour une vente aurait été repoussée jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Enfin, il resterait encore trois prétendants en lice. Le groupe indien Mahindra est de ceux-là quand l'identité des deux autres demeurent à la discrétion des gestionnaires de la faillite de Saab. Alors, rendez-vous la semaine prochaine...

A lire également. Saab : le retour de la rumeur Mahindra et Saab en faillite.

Source : Dagens Industri via Autoevolution.

Pour résumer

Dans le cadre de l'acquisition de ce qui reste à récupérer du côté de Saab, une nouvelle d'importance vient d'émailler l'actualité du constructeur nordique ces dernières heures. L'un de ses plus fidèles courtisans vient de déposer les armes ou se serait vu signifier une définitive fin de non-recevoir.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.