par Frederic Papkoff

A la recherche d'un successeur pour Ratan Tata

Ratan Tata, 71 ans, dirige depuis 20 ans l'entreprise familiale. Le temps est venu pour lui de céder sa place et le groupe cherche activement son remplaçant.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Sous sa direction, le groupe Indien Tata a particulièrement développe sa dimension internationale. Le rachat de Jaguar et Land Rover n'est pas le moins éclatant de ses faits d'armes. Mais les activités automobiles ne sont pas seules, puisque Tata est un immense conglomérat, présent dans l'acier (Tata Steel), l'énergie (Tata Power), l'informatique (Tata Consultancy Services), l'hôtellerie (Hotels Taj)… La firme a été créée en 1868 tous ses dirigeants, sauf un de 1934 à 1938, ont été des membres de la famille.

Aucun successeur n'ayant été directement identifié dans la famille Tata, le groupe s'est mis en quête d'un nouveau dirigeant, dans l'entreprise, mais aussi à l'extérieur. Si la préférence va à un indien, cela n'est toutefois pas une nécessité. Selon Ratan Tata, l'entreprise effectuant aujourd'hui la majorité de son chiffre d'affaires en dehors de l'Inde, la nationalité n'est pas le critère le plus important du recrutement.

Lire aussi :

- Mercato : Carl-Peter Foster chez Jaguar Land Rover ?

- Tata Indigo Manza

Pour résumer

Ratan Tata, 71 ans, dirige depuis 20 ans l'entreprise familiale. Le temps est venu pour lui de céder sa place et le groupe cherche activement son remplaçant.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.