par Nicolas Joannès

Essai MG ZS EV: Surprise anglo-chinoise

Le MG ZS EV va balayer plus d’un préjugé. Non, les voitures électriques ne sont pas toutes hors de prix. Et non, les voitures chinoises ne sont pas toutes de mauvaise qualité. Rencontre avec la voiture électrique au meilleur rapport qualité/prix.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Un groupe chinois à la barre

Cela fait déjà maintenant 15 ans que le mythique constructeur britannique MG Rover est passée entre des mains chinoises. La marque fait ainsi partie du giron de SAIC, le plus grand groupe automobile chinois qui vend plus de 6 millions de voitures chaque année.

Exit les petits roadsters, il faudra bien s’y faire, c’est maintenant un modèle bien dans la tendance qui nous arrive. Il s’agit donc d’un SUV dont le segment de marché continue à occuper la plus grande part des ventes. Et sur le marché français comme sur le marché belge, ce MG ZS ne sera disponible qu’en variante 100% électrique bien que ce SUV existe par ailleurs avec des motorisations thermiques.

Positionnement

En matière de style, chacun se fera son opinion mais, pour notre part, nous trouvons ce modèle plutôt agréable à regarder dans cette livrée même si ses lignes manquent clairement d’originalité. Avec une longueur de 4,31 mètres, le MG ZS se positionne à cheval entre le segment des SUV urbains et celui des SUV compacts.

Ainsi par rapport à un Peugeot 2008 (son concurrent le plus proche avec une motorisation 100% électrique), il ne se montre qu’un centimètre plus long mais l’habitabilité arrière nous a semblé supérieure et son coffre offre un généreux volume de 448 litres contre 405 litres pour le SUV français. Face à lui, le MG ZS trouvera aussi les Hyundai Kona et autres Kia e-Niro comme concurrents sur le marché des SUV 100% électriques. Si le premier lui rend 13 centimètres en longueur, le modèle de Kia dépasse notre MG de 6 centimètres.

Sécurité 5 étoiles

Aujourd’hui, l’arrivée d’une voiture chinoise s’accompagne encore d’une certaine appréhension sur la sécurité que les voitures de l’Empire du milieu peuvent offrir. La faute à de réelles déconvenues subies par d’autres modèles chinois qui voulaient conquérir l’Europe.

C’était le cas de Landwind avant que d’autres voitures chinoises ne connaissent des fortunes diverses. En ce qui concerne le MG ZS, l’EuroNCAP a vite balayé les craintes persistantes en gratifiant le modèle chinois de la note maximale de 5 étoiles. Rassurant. Ce MG ZS EV se place donc au même niveau que ses concurrents européens, japonais ou coréens et fait mieux que le Aiways U5, autre modèle chinois qui n’a été récompensé que par trois étoiles.

Doutes dissipés

En matière de finition et de qualité perçue, le doute était aussi permis avec cette nouvelle voiture chinoise. Nos craintes ont toutefois été vite dissipées lors d’un premier contact avec le modèle lors de son lancement au Salon de Bruxelles. Confirmation maintenant avec notre modèle d’essai dont la qualité perçue n’a pas à rougir face à la concurrence.

On est évidemment loin de la finition d’un modèle premium et la plupart des SUV concurrents font un peu mieux. Mais pour autant, compte tenu de son prix, ce MG ZS n’a rien de ridicule et l’on n’a pas peur de se retrouver avec le bouton de réglage du volume en main après quelques manipulations. Quelques plastiques durs sont bien présents mais, de manière générale, la qualité perçue est correcte. Deux fausses notes tout de même : la climatisation ne peut être que manuelle et le système GPS est assez lent au démarrage.

Cœur électrique

Venons-en enfin au cœur de la bête : son groupe électrique. Le moteur délivre une puissance de 105 kW (143 chevaux) pour un couple (élevé comme pour tous les moteurs électriques) de 353 Nm. Compte tenu d’un poids de 1.532 kg assez limité pour un SUV électrique, cela lui permet d’abattre le 0 à 50 km/h en 3,1 secondes et d’atteindre les 100 km/h en 8,2 secondes. La vitesse maximale reste toutefois limitée à 140 km/h.

À la conduite, ces très bonnes performances se confirment et le MG ZS EV se montre très agréable à utiliser. C’est particulièrement le cas en milieu urbain où son couple maximal immédiatement disponible lui permet de s’extraire rapidement au feu rouge tandis que, sur voies rapides, les dépassements ne sont qu’une simple formalité. En ce qui concerne la motricité, elle n’a pas pu être prise en défaut même en testant les belles accélérations du modèle.

Autonomie conforme

Le MG ZS EV peut compter sur une batterie d’une capacité de 44,5 kWh sans autre choix possible. Par rapport à un Peugeot e-2008 ou à un DS 3 Crossback 100% électrique, la capacité de la batterie est légèrement plus faible (50 kWh pour les modèles français) mais elle est plus élevée que celle des modèles d’accès des Kia e-Niro et Hyundai Kona électriques (39,2 kWh). En matière d’autonomie théorique, avec 263 km selon le cycle WLTP, le MG ZS EV promet légèrement moins que ses concurrents sud-coréens (289 et 312 km) et français (320 km).

Mais il est intéressant de noter que pendant cet essai, ce modèle chinois est parvenu à maîtriser sa consommation avec une moyenne raisonnable de 18 kWh/100 km en mixte et en ville. Ce qui s’avère conforme aux données théoriques. Même sur autoroute à vitesse stabilisée, il n’a pas dépassé les 21 kWh/100 km. Voilà qui est encore une fois rassurant. On aura aussi apprécié la possibilité de réguler l’efficace freinage régénératif selon 3 niveaux. Malheureusement, on ne peut jongler entre ceux-ci qu’avec un bouton sur la planche de bord et non via des palettes au volant bien plus pratiques. Concernant le comportement, il n’y a rien à redire non plus.

Tarifs canons

Par rapport aux autres modèles 100% électriques, le MG ZS EV frappe fort puisqu’il n’est proposé qu’à 29.990 € en version Confort correctement équipée. Tarif duquel il faudra déduire les primes actuelles. La version Luxe qui apporte en plus le toit ouvrant panoramique, les sièges chauffants ou encore la sellerie imitation cuir s’affiche à 31.990 €.

Si l’on considère la version d’accès, le MG ZS EV s’affiche ainsi 5.000€ moins cher que le Hyundai Kona électrique. C’est même 7.200 € et carrément 8.600 € de moins que les Peugeot e-2008 et Kia e-Niro ! Compte tenu de ce qu’il ne souffre d’aucun défaut rédhibitoire (hormis peut-être une valeur de revente inconnue), voilà donc que ce SUV chinois se positionne certainement comme un maître achat !

+ON AIME

  • Prix
  • Consommation maîtrisée
  • Performances
  • Habitabilité

-ON AIME MOINS

  •  Valeur de revente inconnue
  • Détails d’équipement
  • Ligne sans originalité
  • Réseau de distribution

MG ZS EV
Prix (à partir de)29 990 €
Prix du modèle essayé31 990 €
Bonus / Malus- 7 000 €
Moteur
Type et implantationSynchrone
Cylindrée (cm3) -
Puissance (ch/kW)143 / 105
Couple (Nm)353
Transmission
Roues motricesav
Boîte de vitesses auto
Châssis
Freinsà disques
Jantes et pneus 215/50 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h)140
0 à 100 km/h (s)8,2
Consommation
Cycle mixte (kWh / 100 km) 18,6
CO2 (g/km) 0
Dimensions
Longueur (mm)4 314
Largeur (mm)1 809
Hauteur (mm) 1 644
Empattement (mm) 2 585
Volume de coffre (l) 448
Poids (kg) 1 518

Pour résumer

Le MG ZS EV va balayer plus d’un préjugé. Non, les voitures électriques ne sont pas toutes hors de prix. Et non, les voitures chinoises ne sont pas toutes de mauvaise qualité. Rencontre avec la voiture électrique au meilleur rapport qualité/prix.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.