par Elisabeth Studer

L'Inde veut attirer les constructeurs de batteries

L'Inde vient d'annoncer qu'elle allait inciter les fabricants de batteries à mettre en place plus d'unités de production dans le pays.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

L'Inde vient d'annoncer qu'elle allait inciter les fabricants de batteries à mettre en place plus d'unités de production dans le pays.

Une mesure prise par le gouvernement indien dans le cadre de sa politique de promotion des véhicules électriques, politique qu'il envisage même d'intensifier à court terme. L'annonce a été fait vendredi dernier par le Ministre pour les Énergies renouvelables. Le montant des aides et les fabricants concernés n’ont pas encore été précisés à l'heure actuelle.

Objectif : réduire  les prix de vente des véhicules

Pour rappel, le gouvernement du Premier ministre indien, Narendra Modi s'est fixé comme objectif que tous les véhicules neufs vendus dans le pays soient électriques d'ici 2030. Reste néanmoins, que ces véhicules demeurent coûteux, en raison notamment du prix élevé des batteries. Des coûts d'autant plus important en Inde, que la plupart des batteries y sont importées. Via cette incitation, le gouvernement souhaite ainsi réduire le coût de production des constructeurs, tablant sur le fait que ces derniers répercutent leur baisse de charges sur le prix de vente des véhicules.

L'essor des voitures électriques  en Inde devrait profiter aux constructeurs automobiles indiens tels que Tata Motors et Mahindra et Mahindra. Maruti-Suzuki prévoit de son côté une offre en 2020 en partenariat avec Toyota.

Pour résumer

L'Inde vient d'annoncer qu'elle allait inciter les fabricants de batteries à mettre en place plus d'unités de production dans le pays.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.