par La rédaction

L’Espagne veut interdire la vente de véhicules essence et diesel dès 2040

L'Espagne a énoncé la possibilité de bannir la présence de véhicules thermiques et hybrides d'ici 2040 via un projet de loi émis ce mardi par le gouvernement socialiste. Objectif : "décarboner" l'économie espagnole d'ici à 2050.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

D'après nos confrères de l'AFP, selon un document présenté à la presse ce mardi, le gouvernement socialiste ibère souhaite exclure l'immatriculation et la vente de tout véhicule à moteur thermique d'ici à 2040. "A partir de l’entrée en vigueur de la loi, aucune autorisation d’activité d’exploration, aucun permis de recherche ni licence d’exploitation d’hydrocarbures sur tout le territoire national, territoire maritime inclus. [...] Nous souhaitons en finir avec les aides aux combustibles fossiles." s'est exprimé Pedro Sanchez, ministre de la Transition écologique.

Enfin, les villes de plus de 50 000 habitants devront proposer des ZFE (NDLA : zones à faibles émissions) en leur sein d'ici 2023. Les centres villes de Madrid et Barcelone seraient notamment les premières villes concernées.

Ce projet de loi clé sur la transition écologique en Espagne n'est pas sans rappeler le projet de loi français aux objectifs similaires, présenté quelques mois auparavant par le ministre de l'Ecologie de l'époque, Nicolas Hulot.

Avec AFP

Pour résumer

L'Espagne a énoncé la possibilité de bannir la présence de véhicules thermiques et hybrides d'ici 2040 via un projet de loi émis ce mardi par le gouvernement socialiste. Objectif : "décarboner" l'économie espagnole d'ici à 2050.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.