Lancer le diaporama
F1 2020 : Ferrari, enfin la bonne ? 1
+11
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

F1 2020 : Ferrari, enfin la bonne ?

Décor inhabituel et théâtral pour la présentation de la nouvelle F1 de Ferrari, révélée non pas à Maranello mais au théâtre municipal Romolo Valli de Reggio d'Emilia. Le signe d'un renouveau espèrent les tifosis.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Après une dernière saison 2019 frustrante, où les belles performances de Charles Leclerc ont été contrebalancées par des errements stratégiques et un Sebastian Vettel fébrile, la Scuderia espère, comme chaque année, vaincre enfin le sort en 2020 et renouer avec des titres qui lui échappent désormais depuis plus d'une décennie. En effet les années 2010 se sont achevées sans le moindre titre constructeur ni pilotes, ce qui n'était jamais arrivé à la Scuderia. Orchestre, chorale, danseurs, musique électronique, effets sons et lumière, Ferrari a mis les petits plats dans les grands et a renoué avec les show de présentation qui étaient à la mode dans les années 90-2000.

1000 comme...1000 courses

La nouvelle F1 Ferrari s'appelle SF1000, en référence au cap des 1000 grands prix que la Scuderia atteindra cette année lors du grand prix du Canada. Une nomenclature qui évoque donc la grande histoire du cheval cabré, acteur emblématique de la F1 depuis 1950. Contrairement aux rumeurs qui évoquaient une livrée sensiblement nouvelle, la SF1000 est plutôt dans la continuité de la SF90, avec une teinte bi-ton dominée par un rouge mat plus foncé que celui de l'an passé, critiqué pour sa teinte trop orangée, et un bas de carrosserie et des logos principaux de Mission Winnow en noir. Peut-être pas très fou fou mais ça reste sobre et statutaire.

Nouveau concept aéro

Sur le plan aérodynamique, la SF1000 va certainement évoluer mais on peut remarquer quelques aspects saillants : Ferrari n'a pas tout jeté à la poubelle, loin de là, car la SF90 s'était montrée rapide en fin de saison. Il s'agit plutôt d'une grosse évolution. Si le nez reprend globalement les caractéristiques du modèle 2019, l'aileron avant est plus massif et embarque plus de charge aéro avec 4 niveaux de dérives. Derrière, on sent un très gros travail d'ingénierie sur la zone prise d'air- capot, très tarabiscotée avec une encoche nette visible sur l'arête du capot moteur. Les pontons ont aussi subi un gros lifting. La SF1000 a été développée visiblement avec une nouvelle approche, délaissant le concept de faible traînée au profit d'une charge aéro plus importante. La Ferrari avait beaucoup souffert l'an dernier, surtout en début de saison, sur les circuits sinueux et avait connu des soucis d'exploitation des pneus.

Bon, et bien Ferrari, il n'y a plus qu'à !

Images : Ferrari

Pour résumer

Décor inhabituel et théâtral pour la présentation de la nouvelle F1 de Ferrari, révélée non pas à Maranello mais au théâtre municipal Romolo Valli de Reggio d'Emilia. Le signe d'un renouveau espèrent les tifosis.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos