par Thibaut Emme

F1 2019 : Leclerc chez Ferrari à la place de Räikkönen

Fin du suspense. Ferrari ose (enfin) et promeut son jeune pilote, le Monégasque Charles Leclerc à la place de Kimi Räikkönen. Pour le Finlandais, ce sera un retour là où tout a débuté en F1, chez Sauber.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le communiqué de Ferrari est plutôt laconique. "Ferrari annonce que, pour la prochaine saison de Formule Un, Charles Leclerc pilotera pour l'équipe, au côté de Sebastian Vettel".

Il faut dire que depuis le début de l'année, Leclerc impressionne. Catalyseur des résultats de l'écurie Sauber, il a marqué les esprits par plusieurs belles courses. Evidemment, sa jeunesse et son inexpérience lui ont aussi valu des "boulettes". Mais, dans l'ensemble, tout le monde lui tresse des louanges.

"Je travaillerai plus dur que jamais pour ne pas décevoir. Mais, avant tout, il y a une saison à terminer avec une équipe incroyable qui m'a donné l'opportunité de me battre et de montrer mon potentiel". Egal à lui-même, Charles Leclerc se montre très posé.

Kimi, 2 ans chez Sauber puis dans la direction ?

Si Leclerc passe chez Ferrari, Kimi Räikkönen lui, retourne chez Sauber. L'écurie suisse a en effet annoncé le recrutement du Finlandais pour les saisons 2019 et 2020. Sauber est la première écurie qui l'a accueilli en F1, en 2001 ! Ce sera donc un retour aux sources avec deux dernières saisons pour terminer sa carrière de pilote. Ensuite, il se dit que Kimi prendra part à la direction de l'écurie pour le compte de Ferrari qui en a fait son écurie "fille" avec le gros partenariat avec Alfa-Romeo.

Pour Ferrari, c'est un changement d'importance. En effet, la scuderia de Maranello prend d'habitude des pilotes avec au moins 2 ou 3 saisons d'expérience. Ici, c'est un pari, et une belle pression sur les épaules de Charles Leclerc. Il a prouvé en passant de la F2 (champion 2017) à la F1 qu'il pouvait répondre.

Illustration : Ferrari

Pour résumer

Fin du suspense. Ferrari ose (enfin) et promeut son jeune pilote, le Monégasque Charles Leclerc à la place de Kimi Räikkönen. Pour le Finlandais, ce sera un retour là où tout a débuté en F1, chez Sauber.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.