Lancer le diaporama
L’European Hot Rod & Custom Show à Chimay, c’est l’Amérique ! 1
+47
LANCER LE DIAPORAMA
par Aurélien Matysek

L’European Hot Rod & Custom Show à Chimay, c’est l’Amérique !

Des gros V8, du rock et de la boue, voilà le programme du deuxième European Hot Rod & Custom Show ! Si remonter le temps façon American Graffiti ne vous fait pas peur, c’est incontestablement à Chimay, en Belgique, qu’il faut se diriger. Les 28 et 29 juin derniers, c’est sur l’historique circuit routier de la ville qu'un spectacle unique à la sauce US a eu lieu. Le blog auto n’a pas hésité à revêtir son cuir pour un une série de photos qui vous mettront, on l’espère, en appétit pour la troisième édition.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Réitérer la première édition de ce rassemblement coulait de source à la vue de son succès. En 2012, près de 15 000 spectateurs se sont réunis en Belgique, à Chimay (petite ville située à la frontière entre la France et la Belgique), pour admirer plus de 1 300 voitures transformées datant d'avant 1975.

L'événement prend place sur le mythique circuit de Chimay dont le premier Grand Prix des Frontières y fut organisé en 1926 à la suite de l’initiative de l’« Auto Moto Club Beaumont-Chimay ». La course réunissait alors des amateurs expérimentés promettant un spectacle fait de rebondissements à chaque rendez-vous.

La piste d’origine accueillait une boucle de près de 10 km faite de petites routes situées à la sortie de la ville. Elle fut utilisée jusqu’en 1991. Après le fameux rassemblement automobile de Francorchamps, Chimay devint rapidement la deuxième capitale des sports mécaniques de Belgique mêlant à la fois motos et voitures. Tellement populaire à une époque que même Jacky Ickx, Niki Lauda ou encore Jackie Oliver connaissaient Chimay…

Ne répondant plus aux normes de sécurité modernes, le circuit de Chimay a pris sa retraite sportive et accueille maintenant divers évènements historiques gardant toujours dans ses gênes le partage du bitume entre motos et autos.

L’European Hot Rod & Custom Show n’est pas le seul rassemblement de cette trempe à Chimay. Il est organisé alternativement un an sur deux avec l’European Bug In VW, qui, comme son nom l’indique, réunit des modèles historiques signés Volkswagen.

C’est par le bruit des V8 vrombissants et des Harley Davidson que l’on se réveille au camping du Hot Rod et Custom Show. Notre nez a à peine le temps de se remettre de ces envolées olfactives de caoutchouc ou d’essence à octane que cela repart sur les chapeaux de roues. Car l'évènement continue bien au-delà des allées de l'exposition, jusque dans le camping où chacun est libre d’aller et venir en voiture ou tout autre engin motorisé.

Se laver les dents en voyant un énorme GMC façon monster truck s’amuser à faire des tranchées devant sa tente, c’est également une des surprises qu’il est possible de voir à Chimay. Même si il est difficile de s’embourber grâce à d’imposantes plaques métalliques utilisées en guise de chemin, dans le pire des cas, un pick-up truck US serviable n’hésitera pas à montrer de quoi il est capable pour sauver les naufragés.

L’ambiance est plaisante, festive et tout le monde s’amuse à défiler entre les stands. Pas question de se coucher tôt à Chimay et les concerts de rockabilly sont là pour nous faire perdre la voix. Lorsqu’une pause s’impose, dehors, l’exposition continue. L’ambiance plus calme est davantage sujette aux discussions. La plus marquante du week-end est sans conteste celle avec ce quinquagénaire luxembourgeois fan de hot rods et de vieilles autos américaines depuis tout petit. Il est d’ailleurs venu à Chimay avec son hot rod propulsé par un V8 Corvette, rien que ça (photo à l'appui ci-dessous).

L’autoroute pour venir n’était pas facile nous dit-il. « Il y en a toujours en Porsche qui viennent chercher le défi. Je les laisse généralement gagner de l’avance avant d’appuyer un bon coup pour les doubler ». Un personnage tellement haut en couleurs qu’il a profité de l’évènement pour prendre contact avec un autre passionné pour échanger sa monture…

Ce rassemblement est un savant mélange de voitures américaines datées de 1920 à 1965, de vieilles Volkswagen (Coccinelles, Karmann Ghia, Combi), de muscle cars, de dragsters, de hot rods, de motos, choppers, café racers et autres customs. Le tout ne dépassant jamais la date de 1975.

Côté pistes, la ville de Chimay met à disposition sa ligne droite de 1 000 mètres où les duels de drag racing s’en donnent à cœur joie. Des courses typiques de dirt track ou des shows de burnout provoquent également un dépaysement total.

Pour coller à la culture, de multiples revendeurs de pièces et d’accessoires participent au charme de ce rassemblement. Des ateliers de pinstriping et de tatouage sont présents sans oublier des shows burlesques.

Place maintenant au reste des images d’un week-end que nous ne sommes pas près d’oublier…

Crédit illustrations : Aurélien Matysek / Le blog auto

Pour résumer

Des gros V8, du rock et de la boue, voilà le programme du deuxième European Hot Rod & Custom Show ! Si remonter le temps façon American Graffiti ne vous fait pas peur, c’est incontestablement à Chimay, en Belgique, qu’il faut se diriger. Les 28 et 29 juin derniers, c’est sur l’historique circuit routier de la ville qu'un spectacle unique à la sauce US a eu lieu. Le blog auto n’a pas hésité à revêtir son cuir pour un une série de photos qui vous mettront, on l’espère, en appétit pour la troisième édition.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos