Accueil Art automobile Porsche 356 A ‘Silver Bullet’ : hot rod australien

Porsche 356 A ‘Silver Bullet’ : hot rod australien

679
5
PARTAGER

Si le tuning moderne est une affaire de goût, le mouvement qui l’a engendré d’une certaine façon, les hot rods, ont dépassé ces querelles et sont pour l’essentiel de véritables œuvres d’art car totalement uniques. Cette Porsche 356 A ‘Silver Bullet’ en est une.

La Porsche 356 n’est pas étrangère aux modifications de toutes sortes à tel point qu’un terme a émergé pour catégoriser ce phénomène, celui de 356 Outlaw (littéralement hors-la-loi en anglais), qui décrit des autos sortant des canons de la restauration classique. Construite sur un châssis de Porsche 914-6, la Silver Bullet est équipée d’un moteur Porsche de 3l de cylindrée avec carburateurs Weber ainsi que d’une boîte de vitesse de type 915 (numéro donné à la boîte de vitesse Porsche et dérivée des Porsche 908 de course). Elle est l’oeuvre de Jeff Dutton, né en Australie, qui l’a réalisée en 1992. La carrosserie, quant à elle, provient d’une Porsche 356 Continental de 1955 et reste fidèle à ce modèle jusqu’au niveau du pied B (pied milieu). Le toit a été « choppé » (réduction de la hauteur du toit de quelques centimètres), comme sur la plupart des versions Outlaw. Cependant, grâce à la position du moteur en central arrière et au châssis de 914-6, l’empattement est plus long que la Porsche 356 de base. Ainsi, l’arrière affiche un traitement typiquement « fastback », encore plus prononcé (ligne de toit qui descend jusqu’à l’arrière de la voiture), rendant le véhicule très posé sur ces roues et donnant une impression de solidité. Habillée autour d’un châssis tubulaire, la structure adopte également un arceau de sécurité intégré. Ceci renforçant totalement l’aspect de résistance et de légèreté ressenti. A la façon du traitement des jantes pleines en 17 pouces, différentes parties de la carrosserie sont polies tels que les évents latéraux arrière de type Porsche 718 RSK, le rétroviseur conducteur ou encore la trappe d’accès moteur  et boîte de vitesses (largement agrandie pour l’accès mais aussi pour le refroidissement). Le moteur est un flat-6 des Porsche 911 en spécification RS avec deux carburateurs Weber et revendique la puissance de 280ch. A l’avant se trouve le réservoir à essence. Le freinage est, quant à lui, assuré par de grands disques de freins, provenant d’une Porsche 934. A l’arrière, on remarque que les feux de la Porsche 356 Continental de 1955, servant de base, ont été gardés. De plus, 6 embouts d’échappements viennent prendre place à l’arrière pour faire allusion à la motorisation 6 cylindres…  Sur le capot avant, le côté course a été clairement annoncé avec l’emplacement du bouchon de remplissage carburant. Enfin, la rétrovision côté passager et arrière se fait par l’intermédiaire d’un jeu de miroir, à la manière d’un périscope.  Avec sa ligne très rabaissée par le « top chop », l’intérieur se retrouve assez spartiate. Le volant cerclé de bois fait référence à ceux utilisés dans les véhicules des années 50, ambiance que l’on retrouve sur le tableau de bord avec notamment les compteurs VDO (empruntés à une Porsche 911) et surtout le haut-parleur central « Telefunken ». Le plancher mis à nu comme sur les panneaux de porte sont en aluminium poli. Toutes les surfaces vitrées sont en plexiglas, comme le hublot arrière donnant une vue sur le moteur. Un vrai intérieur de véhicule de course complété par une une trappe derrière les sièges donnant accès au moteur. Création unique en son genre, Cette Porsche 356 A « Silver Bullet » s’inscrit complétement dans la lignée des Porsche 356 Outlaw. Le niveau de détails reste impressionnant et la combinaison moteur-châssis donne un vraie impression de solidité et de puissance. Si l’envie vous tentait, sachez que cette œuvre d’art est déjà vendue… Toutes les photos sont ici

Via Worldscarfans

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Porsche 356 A ‘Silver Bullet’ : hot rod australien"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lacomete
Invité

Superbe ! Cela doit etre un vrai regale de la conduire et surtout de la voir !

josé
Invité

très belle réalisation

Renaud
Invité

Magnifique !!
Si toutes les productions qualifiées de ‘Tuning’ ressemblaient à ça, je serais le premier acheteur !!

bautzen
Invité

ça s » essaye , oui , non , quelle gueule , l’ extincteur , c’est pour faire joli , compétition ou ça peut dépanné.

John
Invité

I remember this car at duttons in Australia when I was young. Saw the picture and went wow, I know you.

wpDiscuz