par La rédaction

Le Diesel sauve sa peau en Allemagne en échange d’un rappel de 5 millions de voitures

Afin de sauver le soldat diesel, les constructeurs et le gouvernement allemand se entendus sur un rappel massif qui devrait concerner plus de 5 millions de modèles diesels Euro 5 et 6 pour mettre à jour leurs logiciels de dépollution et réduire les émissions polluantes dans l’espoir d’en diminuer les émissions polluantes de 25 % environ. En échange, les motorisations diesel échappent à un bannissement dans les centres-ville des grandes villes allemandes.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Afin de sauver le soldat diesel, les constructeurs et le gouvernement allemand se entendus sur un rappel massif qui devrait concerner plus de 5 millions de modèles diesels Euro 5 et 6 pour mettre à jour leurs logiciels de dépollution et réduire les émissions polluantes dans l’espoir d’en diminuer les émissions polluantes de 25 % environ. En échange, les motorisations diesel échappent à un bannissement dans les centres-ville des grandes villes allemandes.

Le gouvernement a invité hier les constructeurs allemands, mais pas les associations de consommateurs, premiers concernés par le scandale du Dieselgate ou les associations écologistes à trouver des solutions pour rétablir la confiance dans la motorisation diesel, de plus en plus décriée depuis le début du Dieselgate qui n’en finit plus.

Le ministre des Transports, Alexander Dobrindt, a annoncé que les constructeurs rappelleront 5,3 millions de voitures pour en réduire les émissions polluantes et financeront des primes destinées à encourager les automobilistes à changer leurs véhicules diesel, vieux de dix ans et plus, pour des modèles plus récents. BMW a annoncé vouloir proposer une prime de 2 000 euros pour la reprise d’un véhicule Diesel répondant à la norme Euro 4 (ou plus ancienne) à la condition de commander un modèle du groupe conforme à la norme Euro 6 et n’émettant pas plus de 130 g/km de CO2 ou une BMW i3.

Le chiffre de 5,3 millions de voitures prend par ailleurs en compte les 2,5 millions de véhicules déjà rappelés ces derniers mois par le groupe Volkswagen. On ne sait pas en revanche si ce rappel massif intègre les dernières annonces d’Audi et de Mercedes.

Le gouvernement allemand est dans une situation délicate alors que les élections du 24 septembre approchent. D’un côté, il veut faire preuve de fermeté pour faire oublier ses liens trop étroits avec le secteur automobile. De l’autre côté, il veut protéger un secteur qui emploie 800 000 personnes et représente 20 % des exportations du pays.

Source : Reuters, Bloomberg, BMW

Source photo : VW

Pour résumer

Afin de sauver le soldat diesel, les constructeurs et le gouvernement allemand se entendus sur un rappel massif qui devrait concerner plus de 5 millions de modèles diesels Euro 5 et 6 pour mettre à jour leurs logiciels de dépollution et réduire les émissions polluantes dans l’espoir d’en diminuer les émissions polluantes de 25 % environ. En échange, les motorisations diesel échappent à un bannissement dans les centres-ville des grandes villes allemandes.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.