par Elisabeth Studer

Delhi (Inde) impose de couper le contact en attendant au feu rouge

Le gouvernement de Delhi (Inde) a annoncé qu'il lancera à nouveau la campagne "Red Light on Gaadi off" à partir du 28 octobre pour réduire la pollution automobile. L'annonce a été faite par le ministre de l'Environnement Gopal Rai, qui a indiqué lors d'une conférence que les experts prédisent que le niveau de pollution pourrait augmenter dans la ville après la fête de Diwali si la direction du vent change.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Réduire la pollution des véhicules dans la ville

Le ministre de l'environnement a partagé que, avec la poussière et la combustion de la biomasse, les émissions des véhicules sont l'un des principaux contributeurs à la pollution dans la ville. Cette campagne a été lancée pour la première fois en 2020 pour réduire la pollution due aux véhicules. Les conducteurs ont été encouragés à couper le contact en attendant à un feu rouge. Rai a informé que le ministre en chef Arvind Kejriwal a passé en revue la mise en œuvre du plan d'action en 15 points pour réduire la pollution de l'air cet hiver dans toute la ville. « Le gouvernement de Delhi est en alerte. Nous appliquons strictement toutes les directives de la Commission pour la gestion de la qualité de l'air", a ajouté Rai.

Surveillance

Le ministre de l'Environnement a par ailleurs indiqué que 2 500 volontaires de la défense civile seront déployés pour surveiller la mise en œuvre de la campagne à 100 carrefours routiers clés. Le ministre a ajouté que 10 volontaires seront déployés à chaque feu de signalisation en deux équipes. "L'accent sera mis sur 10 grands carrefours routiers où 20 bénévoles chacun seront postés", a expliqué Gopal Rai.

Le secteur des transports : une part importante de la pollution urbaine

Selon les estimations du gouvernement, le secteur des transports est responsable de 28 % des émissions de particules fines PM2,5 dans la ville. La contribution des véhicules représente également 80 % des oxydes d'azote et du monoxyde de carbone dans l'air de Delhi.

Les données de la Petroleum Conservation Research Association (PCRA) montrent que si les gens éteignent les moteurs aux feux de circulation, la pollution peut être réduite de 13 à 20 %.

Notre avis, par leblogauto.com

Une mesure à prendre en France ? si le geste est automatisé sur la plupart des véhicules récents, reste les autres … souvent les plus polluants. Avec une économie d’énergie se situant entre 3 % et 10 %, le Stop & Start est particulièrement efficace dans les embouteillages.

À partir de 5 à 10 secondes, quel que soit votre véhicule, couper votre moteur au feu rouge ou lors des haltes est une source d’économie de carburant, de préservation environnementale et de salubrité publique estiment nos voisins helvétiques. Les bénéfices sont multiples : vous épargnez jusqu’à 10 % de votre consommation, évitez de gaspiller de l’énergie, n’émettez pas de gaz d’échappement et contribuez à la réduction du bruit. A titre d’exemple, chaque année en Suisse, entre 50 et 60 millions de litres de carburant pourraient être ainsi économisés.

Laisser un moteur fonctionner au ralenti pendant plus de 10 secondes consomme plus de carburant et produit plus de gaz à effet de serre que de l'arrêter et de le redémarrer. Qu’on se le dise !!!

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le gouvernement de Delhi (Inde) a annoncé qu'il lancera à nouveau la campagne "Red Light on Gaadi off" à partir du 28 octobre pour réduire la pollution automobile. L'annonce a été faite par le ministre de l'Environnement Gopal Rai.
Laisser un moteur fonctionner au ralenti pendant plus de 10 secondes consomme plus de carburant et produit plus de gaz à effet de serre que de l'arrêter et de le redémarrer. Qu’on se le dise !!!

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.