Lancer le diaporama
De Tomaso signe son retour avec la P72 1
+27
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

De Tomaso signe son retour avec la P72

constructeur italien profite de l'édition 2019 du festival de Goodwood pour dévoiler sa P72.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

De Tomaso est là, de retour. Le constructeur italien profite de l'édition 2019 du festival de Goodwood pour dévoiler sa P72.

De Tomaso Automobili Limited a surpris son monde à l'occasion de l'édition 2019 du FoS de Goodwood en présentant la P72. Là où tout le monde attendait une version mise au goût du jour du hit du constructeur italien, la Pantera, c'est tout autre chose qui a été dévoilé, en l'espace la P72 qui elle aussi fait un clin d'œil au passé de la marqué. C'est en effet la P70 qui est citée en référence. Seulement, la P72, dont la production sera limitée à 72 exemplaires, n'a objectivement que peu de rapport, même dans ses lignes, avec l'impressionnante P70. Avec la P72, on nage entre la P4/5 de Glickenhaus, les Bizzarrini (pour l'arrière) et les Pagani pour les détails un peu maniérés dans l'habitacle. L'ensemble ne convainc pas d'un point de vue esthétique, pas plus de profil. Alors que dire d'autre ?

Que cette P72 semble étroitement dérivée de l'Apollo IE. Normal, l'actionnaire est le même. Que la motorisation n'est pas encore connue. Mais qu'il devrait s'agir d'un V8 atmosphétique. Que le prix n'est pas compté ; il atteint environ 750 000 euros.

L'avis de Leblogauto.com

Au-delà de la déception esthétique, on maintient un certain espoir pour une version contemporaine de la Pantera voire des Vallelunga ou Mangusta. Ou bien d'une interprétation de la P70 en adéquation avec ce que fut la première du nom.

Photos : De Tomaso

Pour résumer

constructeur italien profite de l'édition 2019 du festival de Goodwood pour dévoiler sa P72.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos