par Elisabeth Studer

Honda peut vendre son système niv. 3 de conduite autonome

Honda a annoncé mercredi avoir obtenu le droit de commercialiser au Japon l'un de ses systèmes avancés de conduite autonome (niveau 3). Il devient ainsi le premier constructeur automobile au monde à obtenir cette autorisation.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Traffic Jam Pilot sur Honda Legend d'ici fin mars 2021

Le Japon a accordé à Honda une certification de sécurité pour sa technologie de conduite autonome dénommée «Traffic Jam Pilot».  Une autorisation qui permettra en toute légalité au conducteur de quitter la route des yeux.

Le constructeur a tenu à préciser que ce système de conduite autonome pourra être activé "dans certaines conditions, par exemple lorsque le véhicule est dans un embouteillage sur une autoroute".

Le constructeur nippon prévoit d'introduire ce système sur sa nouvelle berline Honda Legend d'ici fin mars 2021 ( Acura RLX en Amérique du Nord).

Honda : 1er constructeur au monde autorisé à commercialiser système de niveau 3

Dans un communiqué parallèle à celui de Honda, le ministère nippon des Transports a confirmé qu'il s'agissait d'une première mondiale.

Pour rappel, une grille internationale de référence a instauré des niveaux de 0 à 5 en matière de conduite autonome. Le niveau 3 correspond à une automatisation dans des conditions pré-définies.

«Les voitures autonomes devraient jouer un rôle important en aidant à réduire les accidents de la route, à assurer le transport des personnes âgées et à améliorer la logistique», a déclaré le ministère japonais des Terres, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme.

Japon : la conduite autonome pour faire face au vieillissement de la population

Les législations routières commencent désormais à s'assouplir et évoluer dans le domaine, le Japon ou la Corée du Sud ont ainsi récemment autorisé le niveau 3.

Confronté à un vaste phénomène de vieillissement de sa population, le Japon veut notamment faire jouer un "rôle majeur" aux véhicules autonomes pour faire face au problème croissant d'accidents de la route provoqués par des conducteurs âgés, a rappelé le ministère des Transports dans son communiqué.

Notre avis, par leblogauto.com

Si les constructeurs investissement massivement dans les services de conduite autonome, de nombreux obstacles réglementaires, juridiques, voire techniques demeurent avant de voir des voitures sans chauffeur circuler librement.

Audi a ainsi renoncé à introduire son propre système de conduite autonome de niveau 3 sur son modèle A8.

Être le premier sur le marché peut avoir un impact énorme et positif sur les perceptions des consommateurs, défi que  Honda aura su relever.

Sources : AFP, Honda, Ministère des Transports japonais

Pour résumer

Honda a annoncé mercredi avoir obtenu le droit de commercialiser au Japon l'un de ses systèmes avancés de conduite autonome (niveau 3). Il devient ainsi le premier constructeur automobile au monde à obtenir cette autorisation.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.