Accueil Constructeurs chinois Trumpchi GS8, 1er modèle chinois avec l’hybride Toyota

Trumpchi GS8, 1er modèle chinois avec l’hybride Toyota

0
11
PARTAGER
Trumpchi GS8 (2021)

Lancé en 2016, le Trumpchi GS8 du groupe GAC a été l’un des premiers modèles chinois à rencontrer le succès dans le segment D.  Il est dès à présent renouvelé sur une toute nouvelle plateforme. Surtout il embarque le système hybride de Toyota, dont GAC est partenaire en Chine.

  • Plus de 200 000 unités vendus en 5 ans
  • Nouvel élan avec la politique familiale du pays ?

A son lancement, le GS8 semblait un pari osé. GAC n’avait pas spécialement rencontré le succès avec son SUV moyen GS5 et se lançait sur le segment D. Mais le succès était au rendez-vous. PAs au point de devenir le SUV le plus vendu, mais plus de 5000 exemplaires par mois pour un modèle chinois sur ce segment, cela relevait alors de l’exploit… Surtout avec des prix de plus de 200 000 RMB. Les deux dernières années ont été moins flamboyantes, avec une moyenne autour de 2000 unités mensuelles en 2020. Mais GAC ne perd pas espoir.

S’il ressemble à une gros restylage de la première génération, ce nouveau GS8 est plus imposant. Long de 4980 mm (4835 actuellement), large de 1950 et haut de 1780, il repose surtout sur un empattement de 2920 mm, en hausse de 120 mm. C’est qu’il inaugure une toute nouvelle plateforme, baptisée GPMA. Pour Global Platform Modula Architecture. Une plateforme que l’on devrait retrouver sur tous les renouvellements des modèles supérieurs de GAC, et qui est pleinement compatible avec les motorisations hybride et hybride rechargeable.

Et c’est justement à ce chapitre que le Trumpchi GS8 s’illustre. En alternative à son 2.0 Turbo 140 kW / 320 Nm, le grand SUV propose ainsi une motorisation hybride signée Toyota. Sans plus de précision pour le moment, mais on peut supposer un moteur repris du Highlander, soit 2.5 essence hybridé. GAC est en effet partenaire du groupe japonais en Chine, et a visiblement aussi obtenu un contrat de fourniture pour lancer son GS8 hybride. Un modèle d’intérêt pour le constructeur, puisque le gouvernement chinois pousse aussi au développement de cette technologie pour réduire la consommation des modèles thermiques, en parallèle de la montée en puissance des électriques. Autre atout du GS8, ses 7 places. Ce type de modèle pourrait connaître un regain d’intérêt dans les mois à venir, puisque le gouvernement, après avoir mis fin à sa politique de l’enfant unique il y a quelques années cherche à présent à inciter les familles à avoir plus de 2 enfants…

 

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Trumpchi GS8, 1er modèle chinois avec l’hybride Toyota"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Trumpchi…. 😀 en l’honneur de l’ancien président américain Donald Trump ?

patdpau
Invité

Vous devez pas etre jeune avec ttes vos blagues de vieux

circonspect
Invité

Un système hybride Toyota (HSD?) avec un moteur turbo ? J’ai des doutes , ce doit être plutôt une reprise de la motorisation du RAV 4 ou du Lexus NX350h avec un 4 cylindres fonctionnant en cycle Atkinson . Non?

amiral_sub
Invité

idem je ne comprends pas, le turbo ferait baisser le rendement

Jean-Louis Galeazzi
Invité

Mais qui a envie de rouler dans une voiture qui se jomme Trumpchi… comme Donald… PAS MOI,

patdpau
Invité

Ah encore une blague dune personne agee.

darkargos
Invité

Heureusement que Stellantis a le C5 Aircross ou la DS9 pour lutter contre cette offensive chinoise… 😆😆 Bref il suffit de comparer la gamme sortie en 2020/2021 d’un constructeur comme Byd ou Changan pour comprendre que Stellantis en Chine est condamné, à part Jeep peut être. La vitesse avec laquelle les constructeurs chinois ont copié assimilé voire dépassé les constructeurs automobiles occidentaux et japonais fait peur. Comme pour le smartphone, des jours sombres attendent les marques les plus faibles en Europe (Citroën, Opel, Fiat, Nissan, Ford…)

wpDiscuz