Accueil Constructeurs Quand réparer, ou quand changer son parebrise ?

Quand réparer, ou quand changer son parebrise ?

0
0
PARTAGER

C’est une lapalissade que de dire que le parebrise est l’élément essentiel pour une bonne visibilité dans votre automobile. Son état doit être vérifié régulièrement. Selon les cas, il peut être nécessaire de le faire réparer ou de carrément le changer.

Un choc sur le parebrise provoqué par un gravier ou toute autre chose projetée peut créer un impact sur votre parebrise. Si l’impact est minime (éclat quasiment invisible), il suffit alors de le surveiller pour vérifier qu’il n’évolue pas. En revanche, s’il est plus important, alors il ne faut pas tarder. En effet, un éclat un peu important peut rapidement se transformer en fissure. On considère qu’une fissure peut apparaître à partir d’un simple impact non traité en quelques semaines.

Des remplacements évitables

C’est d’autant plus dommage de procrastiner sur cette réparation que désormais les professionnels font ces réparations en une demi-heure à peine. De plus, ils peuvent se déplacer chez vous ou à votre travail. Pratique non ? Selon une fameuse formule, si l’impact n’est pas plus grand qu’une pièce de deux euros, il pourra être réparé grâce à une résine spéciale. Cette réparation évitera à l’impact de filer et de se transformer en fissure.

Toutefois, si l’impact est dans le champ de vision du conducteur, alors c’est comme pour une fissure : le changement du pare-brise s’impose. Et plutôt rapidement. En effet, le parebrise fissuré peut gêner la vision du conducteur, ou provoquer des fuites d’eau vers l’intérieur du véhicule.

Remplacer le parebrise de son véhicule peut sembler une montagne à franchir. Cependant, de plus en plus d’enseignes vont vous accompagner dans les démarches avec votre assurance. Choisissez des professionnels qui vous proposent de tout prendre en charge pour vous. Ils sauront vous dire s’il y a une franchise ou non. Certains prendront même à leur charge cette franchise si elle ne dépasse pas un certain montant.

Des pare-brise de plus en plus techniques

Plus long que la réparation de parebrise, le remplacement de ce dernier prend généralement entre 2 et 3 heures environ. Attention, de plus en plus de véhicules sont équipés d’une caméra et d’autres équipements à la base du rétroviseur pour les aides à la conduite. Prenez bien garde de choisir un professionnel qui vous garantit la remise en place (calibrage) de ces appareillages. Les plus sérieux vous remettront même un certificat de calibrage pour vous rassurer.

Les parebrises automobiles ont durant des années été en verre trempé. Ce verre, traité thermiquement ou chimiquement pour acquérir des propriétés mécaniques, va éclater en petits morceaux qui globalement ne coupent pas. C’était un grand pas en avant par rapport au verre précédemment utilisé qui pouvait éclater en morceaux tranchants. Le verre trempé, on le trouve encore dans les vitres latérales des automobiles, mais aussi dans le mobilier urbain, des meubles, etc.

En revanche, depuis 1983, en France, les parebrises doivent être en verre feuilleté. Ce dernier, appelé aussi verre laminé, incorpore des films intercalaires entre deux tranches de verre. Ces films, généralement plastiques, permettent de renforcer le vers en cas de choc. Ils limitent l’éclatement du verre et ils conservent une certaine cohérence au verre en retenant aussi les bouts de verre. C’est ce feuilletage qui fait que nos parebrises modernes s’étoilent ou se fissurent « simplement » au lieu d’éclater complètement.