Accueil Actualités Entreprise Grab envisage son introduction en bourse (IPO) aux USA en 2021

Grab envisage son introduction en bourse (IPO) aux USA en 2021

0
3
PARTAGER

Grab, le géant de l’Asie du sud-est dans le domaine du transport (VTC et covoiturage) et de la livraison de nourriture, envisage de s’introduire en Bourse en 2021 aux États-Unis, encouragé en cela par le solide appétit des investisseurs pour les opérations de cette sorte (IPO).

Grab envisagerait une IPO permettant de lever 2 milliards de dollars

Selon une source proche du dossier, l’introduction en bourse de Grab pourrait lui permettre de lever au moins 2 milliards de dollars, ce qui, le cas échéant, en ferait probablement la plus grande offre d’actions à l’étranger d’une société d’Asie du Sud-Est.

La société serait incitée à agir de la sorte compte-tenu de l’état satisfaisant de son marché à l’heure actuelle, l’entreprise se portant même mieux qu’avant. Un contexte lié notamment au Covid – lequel éloigne les consommateurs des magasins physiques – qui devrait lui offrir un vent favorable pour s’introduire en Bourse.

Des éléments restent à préciser

Les plans, y compris l’ampleur du projet ainsi que son calendrier, n’ont pas été finalisés et sont soumis aux conditions du marché, ont par ailleurs déclaré trois sources proches du dossier.

Grab, basé à Singapour, a refusé pour sa part de commenter la potentielle introduction en bourse.

Grab : une startup dotée d’une importante valorisation

Grab, dont les soutiens comprennent SoftBank Group Corp, Toyota et Mitsubishi UFJ Financial Group, s’est rapidement développé depuis ses débuts en tant qu’entreprise de covoiturage en Malaisie en 2012 pour devenir la startup la plus valorisée de la région, d’une valeur de plus de 16 milliards de dollars.

La société, qui propose également des services financiers et a récemment obtenu une licence de banque numérique à Singapour, a déclaré ce mois-ci que les revenus du groupe s’étaient rétablis pour se positionner confortablement au-dessus des niveaux pré-pandémique.

Elle a également déclaré que son activité de covoiturage atteignait le seuil de rentabilité sur tous ses marchés d’exploitation, y compris l’Indonésie, d’une importance cruciale. Elle s’attend à ce que ses activités de livraison de nourriture atteignent le seuil de rentabilité d’ici la fin de l’année.
Les plans d’introduction en bourse interviendraient après l’abandon des discussions de fusion avec le rival indonésien Gojek.

Notre avis, par leblogauto.com

Le Covid et la restriction des relations sociales et commerciales ne font donc pas que des malheureux, dopant le secteur de transports et des livraisons. De quoi donner également un élan aux robots et à la conduite autonome …

En aout 2018,  Grab avait levé deux milliards de dollars (1,7 milliard d’euros) auprès d’investisseurs. La moitié de la somme étant apportée par Toyota. En juin 2018, le constructeur avait annoncé qu’il investirait un milliard de dollars dans Grab pour renforcer sa présence dans les services. Le but ultime est d’être présent dans ce secteur d’avenir alors que le marché automobile est en pleine mutation technologique.

Si le secteur de la réservation de VTC est dominé à l’heure actuelle par des start-ups, les constructeurs automobiles tels que Toyota, Volkswagen et General Motors s’allient désormais à ces fournisseurs de services afin de se préparer à la disparition progressive du concept de propriétaire particulier de véhicule et de son modèle économique associé.

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Grab envisage son introduction en bourse (IPO) aux USA en 2021"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Julien
Invité

Un Rappel messieurs, on n’investit sur une IPO que lorsque le Green line Breakout est confirmé !

wpDiscuz