Accueil VW Diess (Volkswagen) : des voitures autonomes en 2025, avec Tesla ?

Diess (Volkswagen) : des voitures autonomes en 2025, avec Tesla ?

0
9
PARTAGER

Le Directeur Général de Volkswagen, Herbert Diess, s’attend à ce que les véhicules autonomes soient prêts à la commercialisation entre 2025 et 2030, a-t-il déclaré au magazine économique allemand WirtschaftsWoche. Pour au final, aboutir à des éloges de Tesla ….

Puces informatiques et Intelligence Artificielle accélèrent l’émergence des voitures autonomes

Selon Herbert Diess, le patron de Volkswagen, l’amélioration des performances des puces informatiques nécessitées par le système de fonctionnement de la conduite autonome et les développements de l’intelligence artificielle accélèrent l’émergence de ce nouveau type de véhicules.

 Des performances high-tech en progression constante

La raison en est que les puces informatiques nécessaires «doublent les performances tous les 18 mois». Selon lui, l’Intelligence Artificielle utilisée se développe encore plus vite.

«Il est prévisible que les systèmes seront bientôt capables de gérer les situations complexes liées à la conduite autonome »  assure-t-il.  Prenant l’exemple de Tesla qui offrira l’année prochaine  « un système qui triplera les performances par rapport au précédent. »

Diess impressionné par Tesla

Diess a également été impressionné par Tesla: «l’une des forces de Tesla est que, avec sa flotte de véhicules désormais très importante, ils collectent constamment des données de conduite et utilisent l’intelligence artificielle pour améliorer et améliorer encore le système. Si vous voulez, Tesla n’est pas seulement une entreprise automobile, c’est un réseau neuronal qui apprend à conduire de mieux en mieux.  »

La valorisation boursière des entreprises liées à la conduite autonome justifiée selon Diess

Diess considère comme justifiée la valorisation boursière élevée des entreprises qui développent des systèmes de conduite autonome: «Si tous les taxis et camions conduisent de manière autonome à un moment donné, cela justifie bien sûr une valorisation élevée. D’énormes économies sont envisageables, en particulier dans les pays à hauts salaires, comme les États – Unis ou l’Europe »  a-t-il ajouté.

Notre avis par leblogauto.com

Diess qui fait la pub de Tesla, il y aurait-il anguille sous roche ? Le DG de Volkswagen étant sur la sellette, envisagerait-il de poursuivre sa carrière aux côtés d’Elon Musk, le patron de Tesla ? A moins que Tesla et Volkswagen ne fassent un bout de route ensemble ? Le big-boss du constructeur US se montrant ces derniers jours très ouvert à une association avec un partenaire du secteur automobile ….

Si certains évoquent Daimler, d’autres parlent de Volkswagen. Le cas échéant, cela permettrait à VW de se faire une place au soleil  dans le secteur des véhicules électriques et de rattraper son retard dans le domaine. Tout en espérant pouvoir atteindre ses objectifs CO2 en 2021.

A lire également :

VW dément vouloir s’unir à Tesla, malgré des intérêts communs …

Diess, patron de VW : se transformer, innover ou périr

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Diess (Volkswagen) : des voitures autonomes en 2025, avec Tesla ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C Ghosn
Invité

Musk lors de son passage en Allemagne il y a quelques mois avait rencontré Diess. Il avait meme roulé une ID3 et vanté ses mérites.

rien de nouveau ici

wizz
Membre

éviter de se faire des ennemis, tel est le principe des dirigeants prévoyants

wizz
Membre

Tesla a débauché un directeur d’usine de Mercedes pour diriger sa future usine

Peut-être que Herbert Diess espère être débauché pour diriger Tesla Europe….

(toujours bien caresser les bonnes personnes dans le sens du poil)

Kubota
Invité

Les bigbrothers ses sont bien trouvés !!

Emmanuel
Invité

Imaginez ce que deviendraient les concurrents avec la technologie et le coté geeik de Tesla mélangés avec la capacité de production et de distribution de VW ?
C’est certain que rigidité allemande avec l’adaptabilité américaine, ça pourrait amener une certaine animation dans les réunions mais ça pourrait aussi amener de beaux produits, techniquement, physiquement et logiciellement bien finis !

Yorgle
Invité

… ou tout le contraire.
Ces entreprises ont des cultures diamétralement opposées.
En plus, la culture de Wolfsburg, c’est de se croire meilleur que tout le monde et d’être très arrogant.
C’est aussi une culture ultra hiérarchisée, par exemple il n’est pas question de penser pouvoir peut-être espérer parler à son n+2 sans passer par son n+1.

Emmanuel
Invité

« par exemple il n’est pas question de penser pouvoir peut-être espérer parler à son n+2 sans passer par son n+1 »
Pareil aux USA, si tu envoies une demande d’info urgente pour traiter un dossier au n+2 parce que tu sais que le n+1 n’est pas forcément joignable à cause du décalage horaire tu te fais allumer !
J’ai bossé quelques temps pour une grosse boîte US … il fallait connaître la hiérarchie pour ne pas se faire allumer lors des réunions bi mensuelles !

r.burns
Invité

Ça ça n’a rien à voir avec la nationalité. C’est comme ça dans chaque grande entreprise dans le monde entier.

wpDiscuz