Accueil Audi Audi TT RS spéciale pour les 40 ans de la Quattro

Audi TT RS spéciale pour les 40 ans de la Quattro

0
9
PARTAGER
Audi

Pour tout amateur d’automobile qui se doit, Quattro résonne comme un double symbole : celui d’une superbe épopée sportive en rallye mais aussi d’une technologie qui fait partie intégrante de l’ADN d’Audi. La marque aux anneaux célèbre les 40 ans de cette révolution technique avec une édition très exclusive de l’Audi TT.

Dévoilée au salon de Genève en mars 1980, l’Audi Quattro est également pensée pour le rallye. Malgré une architecture à moteur avant qui était désavantageuse par rapport à ses futures rivales comme la Peugeot 205, l’Audi compensait par une puissance transmise à 4 roues motrices. Les différentes évolutions, dont la monstrueuse S1 Groupe B au physique spectaculaire et qui déployait jusqu’à 550 chevaux, cumulent un palmarès de prestige avec deux titres constructeurs WRC et 6 victoires de rang à Pikes Peak.

280 sans option

Le petit coupé sportif Audi TT RS s’appuie sur le moteur 5 cylindres 2.5 TFSI Audi Sport qui délivre 400 chevaux et développe un couple maximal de 480 Nm. La transmission intégrale permanente Quattro répartit la puissance entre les essieux avant et arrière à l’aide d’un embrayage multidisque, le tout accompagné d’un contrôle de couple sélectif et d’une boîte S tronic à sept rapports. La TT RS 40 ans Quattro grimpe à 280 km/h, ce qui d’habitude est proposé en option sur la RS classique, limitée à 250 Km/h. Elle peut sprinter de 0 à 100 km/h en seulement 3,7 secondes.

Décoration inspirée de la course

La S1 Quattro en action à Pikes Peak (Audi)

Comme toute série spéciale anniversaire, la déco est spécifique. L’Audi TT RS 40 Jahre Quattro, dans une teinte blanc alpin, arbore des décalcomanies qui rappellent la livrée de l’Audi Sport Quattro S1 spécialement modifiée que Walter Röhrl a conduit à la victoire en 1987 à Pikes Peak aux États-Unis. On reconnaît notamment la bande qui court sur le capot et le toit, en rouge, gris et noir. Le capot avec grille d’aération centrale en carbone brillant facilite la ventilation du compartiment moteur et le kit Aero développé en soufflerie doit, selon Audi, améliorer la maniabilité dans les virages rapides.

D’autres détails évoquent l’histoire avec les grandes lettres Quattro sur les portes alors que les vitres arrière partiellement mates arborent le logo «40 Jahre quattro». Les bas de caisse, les inserts de bas de caisse et les boîtiers des rétroviseurs extérieurs, la lame et les anneaux Audi sont finis en noir brillant. Sur l’essieu avant, des disques en acier ventilés et perforés avec des étriers de frein peints en rouge sont en action derrière les jantes en alliage de 20 pouces peintes en blanc.

L’intérieur propose des nouveautés à caractère « sport » avec, en option, la possibilité de remplacer la banquette arrière par une traverse de jambe de force en carbone, ce qui réduit le poids d’environ 16 kilogrammes  et améliore la rigidité en torsion. Pour l’habillage de l’habitacle, l’Alcantara noir est utilisé sur les garnitures de porte et sur le volant en cuir sport RS avec marqueur 12 heures en blanc, alors que différents badges et surpiqures rappellent évidemment le caractère exclusif de cette série. On note entre autres le badge « 40 Jahre Quattro » sur le pommeau de vitesses.

Notre avis, par leblogauto.com

Les coupés se font rares et le kit aéro/déco n’est pas déplaisant sur cette Audi TT RS 40 ans Quattro, qui sera mise en vente uniquement en Allemagne dès ce mois-ci, à seulement…40 exemplaires !  Elle y coûtera la bagatelle de 114 040 euros. C’est quand même, au bas mot, 40.000 euros de plus que la TT RS de base. ça pique quand même pour un petit coupé car on navigue dans les tarifs des grosses berlines survitaminées type RS6 ou même bien au-delà d’une Giulia QV et d’une BMW M4 Pack M Compétition.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Audi TT RS spéciale pour les 40 ans de la Quattro"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

Plus de 100.000€ une TT quelque soient ses performances, c’est trop et non justifié par un palmarès ou un élan de sympathie pour cette voiture.

N’est pas une Delta Integrale, Celica GT4 ou Escort Cosworth ou 155Q4 ou Audi RS2 ou Mustang Bullit qui veut pour référence des années passées surtout d’ailleurs.

Philippe
Invité

L’histoire aime l’ironie : On rend hommage à l’Audi Quattro originale avec une auto qui ne dispose pas du vrai système Quattro.

r.burns
Invité

La 208 T16 on va pouvoir l’attendre longtemps par contre

AXSPORT
Invité

🤣🤣🤣🤣

SGL
Invité

… en électrique, peut-être ? 😉

AXSPORT
Invité

MDR

AXSPORT
Invité

Les collectionneurs et les investisseurs sont partis…..

panama
Invité

C’est un collector et aussi le chant du cygne de ce modèle.
Belle bête. Le tarif oui eh bien c’est celui du collectionnable

AXSPORT
Invité

Ça se vendra grâce à l’image

En France, on y en pense……

wpDiscuz