Accueil Dodge Dodge SRT déchaîne 3 monstres des enfers

Dodge SRT déchaîne 3 monstres des enfers

0
47
PARTAGER
Dodge
Dodge//SRT Performance Lineup: 2020 Challenger SRT Super Stock, 2021 Durango SRT Hellcat, 2021 Charger SRT Hellcat Redeye

Si la gamme de Dodge vient de se réduire avec la fin annoncée du crossover Journey et du monospace Grand Caravan, les modèles restants se déchaînent comme jamais, avec trois nouveautés simultanées proposées par la gamme performance 2021  ! Au programme, les Durango et Charger SRT Hellcat ainsi qu’une Challenger SRT Super Stock.

Dodge n’est pas à proprement parlé la marque fétiche des écologistes, avec des préparations moteurs qui frisent l’indécence. Rappelons que SRT, aka Street Racing Technology, est une branche performance du groupe FCA, spécialisée dans la préparation des Dodge mais aussi de Jeep et de Chrysler. « Hellcat » désigne pour sa part les versions les plus performantes.

Challenger SRT Super Stock

Aux States, le drag racing, ce n’est pas que de la course, c’est un mode de vie. Et la guerre fait rage entre les constructeurs disposant de « muscle cars ». La Challenger SRT Super Stock a pour mission de répliquer à la Ford Shelby GT500 « Dragon snake » spécialement dédiée au drag. Le V8 Hemi 6.2 litres gagne 10 chevaux pour atteindre 807 chevaux et 958 Nm de couple. La Challenger embarque aussi un kit carrosserie « widebody », une boîte auto à 8 rapports, des jantes 18″ spécifiques, une nouvelle suspension, des étriers Brembo en aluminium léger et un différentiel à glissement limité.

En terme de performance, ça donne un 0-100 Km/h en 3″25 et un 1/4 de mile en 10″5, soit 0″2 de mieux que la Dragonsnake. Le conducteur peut choisir en différents modes, entre le « Street » le plus confortable, le Sport, le Track et le Custom pour personnaliser les réglages de transmission, de traction, suspension et direction. Parmi les systèmes d’optimisation se trouve le SRT Power Chiller, qui détourne le réfrigérant de la climatisation vers le circuit de refroidissement lié au compresseur, afin d’améliorer les performances.

Charger SRT Hellcat Redeye

Dodge a de l’imagination pour baptiser ses modèles, le Hellcat redeye en est le témoin ! Avec son kit Widebody qui ajoute 3,5 pouces en largeur, une prise d’air de capot moteur imposante et des jantes 20″ avec des montes Pirelli 305/35ZR20, elle annonce déjà ses intentions visuellement. La Redeye est une variante encore plus délurée de la Hellcat de base.

Le V8 Hemi turbocompressé reprend, comme la Challenger, la boîte auto 8 vitesses et les 980 Nm de couple, avec ici 797 chevaux, soit une nouvelle fois la berline de série la plus puissante actuelle. Par rapport à la Hellcat « standard », la Redeye dispose d’un convertisseur de couple et d’un moteur optimisé, qui gagne en régime (6500trs contre 6200 trs), en pression de suralimentation, de pompes à injection et de boîte à air optimisées. Elle bénéficie également de systèmes qui optimisent le refroidissement et le fonctionnement à température optimale du bloc. lle abat le 0-100 Km/h en 10″6 et atteint en v-Max 327 Km/h.

On retrouve aussi la suspension adaptative, le Launch Assist et Launch Control, le système de freinage Brembo ou encore les modes de conduite SRT.

Durango SRT Hellcat

Ce Durango extrême ne sera disponible que pour l’année 2021 avec là aussi le fameux V8 HEMI suralimenté de 6,2 litres, comme son cousin le Jeep Grand Cherokee Trackhawk. Avec ses 710 chevaux et 874 Nm de couple, il devient le SUV le plus puissant au monde, seul le Porsche Cayenne Turbo S e-Hybrid s’en approchant avec 670 chevaux. Il accélère de 0 à 96 km/h en 3,5 secondes et atteignant le quart de mile en 11,5 secondes. Ce qui lui donne cet avantage est un compresseur de 2,4 litres massif avec des rotors à double vis, capable de tourner à 14 600 tr / min et de fournir des pressions de suralimentation de 11,6 psi.

La transmission intégrale est de série, ce qui permet aux quatre pneus Pirelli Scorpion Zero, montés sur des roues 20 x 10 pouces, de passer la puissance. Les freins de marque Brembo ont des disques avant de 15,8 pouces et des disques arrière de 13,8 pouces, avec des étriers avant à six pistons et arrière à deux pistons pour mordre.

Le design évolue aussi avec un nouveau design de carénage avant et une calandre inspirée de celle de la berline à quatre portes Charger. Les phares plus fins rappellent le Ram Heavy Duty. Le Hellcat se passe de phares antibrouillard, en utilisant ces ouvertures dans le pare-chocs avant pour fournir au moteur un meilleur refroidissement, tandis qu’un séparateur avant en deux pièces réduit la portance à vitesse. À l’arrière, un aileron arrière remodelé fournit en fait une force d’appui – 180 kilos à 290 Km/h. Pour terminer, le Durango n’oublie pas la mise à jour intérieure, avec l’adoption du système d’infordivertissement UConnect doté ici d’un écran de 10.2 pouces.

Notre avis, par leblogauto.com

Dodge ne fait pas dans la demi-mesure, mais c’est aussi ça, l’ADN de la marque au bélier. Dodge peut se targuer de déployer la berline et le SUV les plus puissants, en perpétuant la culture hors normes des V8 américains. Des « Hellcat » que ne nous ne sommes pas près de voir en Europe !

Source et image : FCA

Poster un Commentaire

47 Commentaires sur "Dodge SRT déchaîne 3 monstres des enfers"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
retrouvé le retour
Invité

Franchement ici ça ne tourne pas partout et le ridicule finira bien par tuer un jour !! Le pseudo modèle US avec la voiture dans l’espace de T. De grands classiques.

defrtag
Invité

Petite coquille pour le Charger SRT Hellcat Redeye
ll abat le 0-100 Km/h en 10″6 et atteint en v-Max 327 Km/h.

Avec 800 Cv, il doit faire un 0-100 un peu meilleur qu’une clio diesel, non ?

Patrice De KOUFRA
Invité

Le rêve américain est toujours d’actualité, petite et très pauvre Europe surtout la France où le terme liberté à depuis, bien longtemps, disparu.
Mais faisons confiance à certains concessionnaires Allemands, Polonais, Luxembourgeois ou Hongrois pour nous en importer, un Durango me ferrait grand plaisir et si en plus, je pourri l’humeur des éconlos aigris, ce sera un double plaisir…

wizz
Membre

dépêche toi de quitter cette petite et pauvre Europe, surtout la France
ton bonheur ne te coutera que 119€, un aller simple pour New York…

https://www.skyscanner.fr/itineraires/pari/nyca/paris-a-new-york.html

beniot9888
Invité

Oui, mais Troump il n’aime pas les immigrés venus voler le travail des vrais américains. C’est pas great.

Invité

Il peut venir au Québec il pourra même continuer a parler Francais 😉

labradaauto
Invité

En matière de loi sur l’immigration au Québec, il faut ne jamais déroger à ce qui est dans le contrat de travail. Ce n’est pas la France terre d’asile.

Verslefutur
Invité

A part que les vrais Américains ont été massacrés il y a très longtemps pour laisser place aux colons blancs qui ont construit cette Amérique grâce au sang des esclaves Noirs.

C Ghosn
Invité

Le plus fort l’emporte, c’est la loi universelle… REnier ca revient !à renier l’humanité, mais bon c et tendance en ce moment.

lym
Invité

Challenger, OK, ca a de la gueule et pas que. Mais la grosse merde compensatoir à (tout) petit kiki, on leur laisse et la porte t’es grande ouverte.