Accueil General Motors General Motors : van électrique pour fermer la porte à Tesla ...

General Motors : van électrique pour fermer la porte à Tesla ?

0
3
PARTAGER

General Motors va développer un van électrique destiné aux utilisateurs professionnels, rejoignant ainsi une liste croissante de constructeurs automobiles prévoyant des véhicules électriques pour ce segment, en vue de satisfaire les besoins de clients tels que Amazon et UPS. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources proches du dossier.

Un van électrique GM dénommé BV1 pourrait entrer en production en 2021

Le van GM – nommé BV1 – devrait entrer en production fin 2021, ont indiqué les sources. Selon eux, le véhicule devrait partager certains composants avec les futurs pickups et SUV électriques de GM, et notamment le nouveau système avancé de batterie Ultium du constructeur. Il devrait être assemblé aux côtés des trucks électriques à l’usine GM de Detroit-Hamtramck.

Commercialisation sous marque Chevrolet ou GMC voire Marven non encore tranchée

GM n’aurait pas encore tranché sur la possibilité de proposer le van électrique par le biais de ses marques traditionnelles de trucks – Chevrolet et GMC – ou de le commercialiser sous une marque différente telle que Maven. Pour rappel, le premier pick-up électrique de GM, prévue pour fin 2021, sera vendue par les concessionnaires GMC sous la marque Hummer.

GM prévoit d’introduire 20 nouveaux modèles électriques d’ici 2023

Aucun écho ni rumeur n’avaient circulé auparavant concernant un éventuel projet de GM de développer un van électrique. Le constructeur américain n’avait pas confirmé vouloir commercialiser un véhicule de ce type, mais avait toutefois indiqué qu’il prévoyait d’introduire au moins 20 nouveaux modèles tout électriques d’ici 2023, dans plusieurs segments tels que les berlines, les trucks, SUV et crossovers.

Dans un communiqué, General Motors a déclaré qu’il était «attaché à un avenir tout électrique et mettait en œuvre une stratégie de développement de véhicules électriques multi-segments et évolutive afin d’y parvenir. » Ajoutant que « pour le moment », il n’avait « aucune annonce à faire concernant les véhicules utilitaires électriques. »

Ford et General Motors veulent fermer la porte à Tesla sur le segment

Les fournisseurs familiarisés avec ce type de projets de General Motors et Ford ont indiqué à Reuters que les constructeurs automobiles de Detroit, qui comptent les trucks et les véhicules commerciaux parmi leurs activités les plus rentables, « ne veulent pas laisser la porte ouverte à Tesla » comme ils l’ont fait dans le segment des voitures de tourisme.

Cette stratégie de plusieurs milliards de dollars pourrait permettre à General Motors, Ford et au moins deux startups dédiées au VE de produire et de livrer plus de véhicules électriques à un moment où la demande des consommateurs pour les modèles de ce type ne représente encore qu’une faible part des ventes globales de l’industrie, tout en ciblant un segment de marché potentiellement lucratif auquel Tesla ne sait pas encore adressé.

Un van électrique susceptible de bouleverser le marché selon UPS

Scott Phillippi, directeur principal de la maintenance et de l’ingénierie de la flotte d’UPS, a déclaré que sa société estimait que les vans électriques pouvaient potentiellement bouleverser le marché.

Selon lui, le phénomène pourrait être similaire à celui observé sur le marché des particuliers lors de l’apparition de la Model 3 de Tesla. Parlant d’un potentiel effet aussi soudain que rapide.

L’avis de leblogauto.com

Le projet de van électrique GM vise un segment important du marché émergent des véhicules électriques : les véhicules commerciaux de livraison.
Pour les acteurs établis, il s’agit d’un segment d’activité extrêmement rentable, tiré par le coût de possession, et non par une technologie sophistiquée ou une puissance attractive.
C’est également un segment pour lequel Tesla ne dispose pas à l’heure actuelle d’entrée pour pouvoir concourir tant en terme de ventes que de crédits CO2 permettant aux constructeurs de compenser la vente de véhicules non électriques, y compris les pick-ups à forte marge et les SUV.

La porte demeure néanmoins encore entrouverte … le défi pour GM et Ford sera donc de rentrer rapidement sur le marché pour pouvoir barrer le chemin à l’entreprise d’Elon Musk.

Sources : Reuters, GM

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "General Motors : van électrique pour fermer la porte à Tesla ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

L’histoire de la VE chez GM, c’est un grand coup sur le champignon puis un grand coup de patin, accélération… Frein… Accélération… Frein… Etc. depuis 30 ans !?

gustave
Invité

une pensée pour la Volt 🙂 Faudrait d’abord que le chômage arrête de baisser aux usa de manière extrême…histoire d’avoir les « loueurs particuliers » revenir dans les concessions, et GM de surcroit

Bizaro
Invité

Tient cela me rappelle la plate forme E-Flex de Karma.

Installée sur un démonstrateur comme le van Ford.

wpDiscuz