Accueil Bio-carburants Biocarburants dérivés d’huile de palme : recours de Greenpeace

Biocarburants dérivés d’huile de palme : recours de Greenpeace

434
11
PARTAGER

Greenpeace vient de déposer un recours pour excès de pouvoir devant le Conseil d’État en vue de faire annuler une note des douanes de mi-décembre maintenant la niche fiscale pour les biocarburants produits à partir d’huile de palme.

Une note des douanes un peu trop laxiste …

En novembre 2019, l’Assemblée nationale avait exclu – contre l’avis du gouvernement – l’huile de palme des biocarburants pouvant bénéficier d’un avantage fiscal. L’usage d’huile de palme importée est en effet dénoncé par les ONG environnementales, sa culture étant à l’origine d’un vaste mouvement de déforestation en Asie du Sud-Est.

Une note des douanes, en date du 19 décembre dernier, précisait toutefois que la niche fiscale serait maintenue pour les biocarburants produits à partir d’un produit résiduel du raffinage d’huile de palme (PFAD).

La viabilité de la bioraffinerie de La Mède remise en cause

Le géant pétrolier français Total s’oppose toutefois à la mesure d’exclusion votée par le Parlement. Il estime notamment qu’elle remet en cause la viabilité de sa bioraffinerie de La Mède  (Bouches-du-Rhône), ouverte en juillet 2019. Faisant en quelque sorte un chantage à l’emploi.

Patrick Pouyanne estime en effet que la suppression de l’avantage fiscal pour les biocarburants à base d’huile de palme remet « potentiellement en cause la viabilité de l’unité, la rentabilité globale du site et le maintien d’emplois ».
« Je ne fais pas de chantage à l’emploi. Mais soyons clairs : ce n’est pas parce que Total est riche qu’il a vocation à faire tourner des usines à perte » , avait-t-il martelé en janvier 2019.

Total a reconverti sa raffinerie de La Mède en bioraffinerie en vue d’y produire un biocarburant issu en partie d’huile de palme. Le hic : des associations environnementales accusent ce type de carburant de favoriser la déforestation.

Selon le groupe énergétique français, la bioraffinerie pourra traiter 650.000 tonnes par an et devrait s’approvisionner en huile de palme « durable et certifiée » à hauteur de 300.000 tonnes au maximum.

Début janvier, l’association Canopée, spécialisée dans la défense de la forêt, et les Amis de la Terre avaient déposé en urgence un recours semblable devant le Conseil d’Etat. Mais le juge des référés avait rejeté le 24 janvier le caractère d’urgence, tout en soulignant que la juridiction examinerait l’affaire au fond «en tout état de cause avant l’été 2020».

Les recours des trois associations devraient être joints et examinés en même temps.

Sources : AFP, Le Figaro

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Biocarburants dérivés d’huile de palme : recours de Greenpeace"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Les betteraviers ne peuvent pas être la solution pour mettre d’accord tout le monde ?

SGL
Invité

Après, dans un domaine différent mais proche, il y a les algocarburant que l’on parle sérieusement depuis 2012… depuis des progrès on dut être faits !?
Tout cela est à la merci de la faiblesse du prix du baril.

nouh
Invité

Avec le réchauffement climatique, utiliser des terres agricole pour faire du carburant est une idiotie parfaite et avec de l’huile de palme encore plus, car là on déforeste à tour de bras et c’est double peine pour l’humanité!!!
Par contre utiliser les déchets agricoles ou autres pour faire du biogaz pourquoi pas, à condition de respecter l’environnement et les riverains!!!

SGL
Invité

Quand c’est de la surproduction, je ne vois pas l’inconvénient.
!?
On ne déforeste pas pour produire des betteraves…

Mwouais
Invité

Réfléchir….rien n’empêche d’empêcher de produire de l’huile de palme sur des forêts ancestrales. La régulation et le contrôle des activités agricoles, ça existe.

Le problème de l’huile de palme est avant tout celui des producteurs et des gouvernements locaux qui se frottent les mains.

Arrêtez aussi ce bashing anti huile de palme….

labradaauto
Invité

ben ouais ! ça c’est juste pour ceux qui se bouche les artères avec la pâte chocolatée, les fritures grasses, mais pour les combustibles des bagnoles , c’est juste une connerie de plus. Faut arrêter aussi ce bashing anti huile de palme

labradaauto
Invité

pour le réchauffement climatique : Il est sensible ! : Janvier 2020 à midi : 4 degré au nord de mon habitation, je m’expose torse nu pour boire un café au soleil face plein sud . je suis resté CINQ minutes, tant le soleil me faisait chalumeau ! oui le soleil a une activité puissante ! je l’ai constaté en janvier 2020 – Mais le vent qu’on nous bassine pour nous culpabiliser …je relativise !
– Une explication :
https://www.youtube.com/watch?v=b-Kb0IgwNDE

Mwouais
Invité

On dirait que des gens préfèrent se gaver de l’information à la mode que de te lire.

Sinon, si ils veulent aussi bien considérer que la Terre est vivante et que le déplacement du pôle magnétique mesurable et son effet sur ce si controversé climat existe : https://sciencepost.fr/des-chercheurs-auraient-decouvert-un-lien-entre-inversion-du-champ-magnetique-et-climat/

labradaauto
Invité
« à la mode » , oui , puisque c’est l’info tendance UNIQUE des chaines sponsorisées argent publique ! Les détergents cervelles fonctionnent à merveille, à coup de bobards . je l’ai un peu évoqué dans le sujet antérieur des batteries Tesla . Les journalistes de notre Pays sont même mis à l’index à l’étranger depuis qu’ils ont fait vitrine dans la façon de traiter l’info en France depuis Nov 2018. Et cette semaine passée encore avec l’histoire qui a fait la une de l’actualité…et traitée par les journalistes pas vue de la même façon à l’étranger . Par là, le citoyen… Lire la suite >>
labradaauto
Invité
Miké
Invité

Gvtbde vendus. On s’en souviendra.

wpDiscuz