Accueil PSA Bilan 2019 : PSA Peugeot Citroën

Bilan 2019 : PSA Peugeot Citroën

2145
81
PARTAGER

Dans un contexte de restructuration de marques et de gamme, le groupe PSA enregistre une baisse de ses ventes mondiales de 10% à 3,5 millions de véhicules en 2019.

Globalement, PSA recule sur ses 4 principales régions de vente. En Europe tout d’abord, c’est une baisse de 2,5% dans un marché en croissance de 1,3%. PSA met en avant le maintien de sa part de marché à 16,8%. En Chine, gros point noir de PSA (même le DG de Peugeot, Jean-Philippe Imparato, le reconnait), les ventes plongent de 55,4% en 2019 !

En proie à des difficultés sociales et économiques, l’Argentine (-43%) et le Chili (-11%) tirent l’Amérique du Sud vers le bas pour Peugeot Citroën : -22,5%. Enfin, la zone Moyen-Orient-Afrique voit les ventes reculer de 43,7%.

Evidemment, PSA cherche à regarder le verre à moitié plein et il y a – visiblement – de quoi espérer. En effet, la gamme s’électrifie ce qui doit coller aux tendances des marchés européens mais aussi dans d’autres zones. L’Europe redevient un point stratégique avec ces modèles électrifiés, mais aussi les véhicules utilitaires légers (ou VUL), segment sur lequel le groupe a vendu 765 000 véhicules soit 25,1% des ventes de VUL en Europe.

Des motifs d’espérer

L’autre point d’espoir, c’est la réorganisation des gammes et des marques. Peugeot voit le coeur de sa gamme être entièrement renouvelé ou modernisé avec 208, 2008, et les évolutions hybride sur 2008 et 508. Le 2008 et la 208 notamment devraient tirer les ventes 2020 vers le haut.

Citroën compte principalement sur le C5 Aircross (qui va bientôt être en PHEV hybride rechargeable) et a vu ses ventes augmenter en Europe. DS Automobiles voit un début de commencement de frémissement des ventes et espère que cela continue avec DS7 Crossback, DS3 Crossback, et surtout un accroissement du nombre de points de vente (nerf de la guerre s’il en est). Il faudra faire mieux que les 56 393 ventes de 2019 pour DS pour commencer à peser dans le bilan PSA.

Enfin Opel/Vauxhall rationalise sa gamme. Surtout, Opel s’est lancé à l’assaut de l’Eurasie rejoignant les autres marques de PSA. C’est l’un des relais de croissance possible du groupe.

C’est en fait le trait principal de ce bilan 2019 pour PSA, si les ventes reculent, le bilan financier devrait être dans le vert. Les marques se sont recentrées sur les modèles et motorisations rentables ainsi que sur le lancement des gammes émettant moins de CO2.

Le retour de l’hyper-dépendance envers l’Europe

Alors que la dépendance envers l’Europe avait baissé il y a quelques années, en reprenant Opel, PSA a au contraire renforcé cette dépendance. En un sens tant mieux car c’est un marché porteur. En revanche, il ne faut pas trop délaisser les autres marchés sous peine de prendre une grosse claque si l’Europe s’enrhume. 3 029 563 véhicules vendus en Europe sur un total de 3 488 930, cela donne 86,8% de ventes en Europe.

Le lancement de la production au Maroc (à Kenitra) et son doublement de capacité (200 000 véhicules par an à la mi-2020) fait espérer une croissance sur la partie Afrique. Du côté du Moyen-Orient, l’arrêt de l’Iran reste « le » trou dans les ventes (mais pas forcément en valeur). Egypte, Turquie et Maroc devraient soutenir la croissance dans cette région.

Pour l’Amérique Latine, PSA est, comme tout le monde, dépend de la conjoncture. Il faut s’adapter très rapidement et changer de pays porteur en quelques mois. Pas simple, mais tout le monde est à la même enseigne ou presque.

Reste le caillou dans la chaussure de PSA : la Chine. Là, PSA parle de « transformation en cours du business model ». En gros, on s’est planté, pouce ! On redéfinit tout et on repart à la bataille. A voir ce que cela donnera dans les prochains mois, mais PSA annonce déjà que ce sera lent.

Tableau des ventes 2019 consolidées

2018 2019 Δ 19/18
Europe Peugeot 1 231 327 1 198 579 -2,70%
Citroën 824 623 834 571 1,20%
DS 46 013 56 393 22,60%
Opel Vauxhall 1 004 197 940 020 -6,40%
Europe PSA 3 106 160 3 029 563 -2,50%
Chine – Asie du Sud Est Peugeot 143 628 63 559 -55,70%
Citroën 114 419 51 167 -55,30%
DS 3 955 2 110 -46,60%
Opel Vauxhall 581 248 -57,30%
China – South East Asia PSA 262 583 117 084 -55,40%
Amérique Latine Peugeot 112 774 82 569 -26,80%
Citroën 60 404 51 252 -15,20%
DS 969 824 -15,00%
Opel Vauxhall 1 110 1 094 -1,40%
Latin America PSA 175 257 135 739 -22,50%
Afrique – Moyen Orient Peugeot 223 838 84 294 -62,30%
Citroën 34 731 42 901 23,50%
DS 1 440 1 879 30,50%
Opel Vauxhall 31 989 35 192 10,00%
Middle East – Africa PSA 291 998 164 266 -43,70%
Inde – Pacifique Peugeot 19 987 18 741 -6,20%
Citroën 5 661 6 632 17,20%
DS 831 1 266 52,30%
Opel Vauxhall NS
India – Pacific PSA 26 479 26 639 0,60%
Eurasie Peugeot 8 660 8 721 0,70%
Citroën 6 391 6 302 -1,40%
DS 57 40 -29,80%
Opel Vauxhall 180 576 220,00%
Eurasia PSA 15 288 15 639 2,30%
Total Ventes Consolidées Peugeot 1 740 214 1 456 463 -16,30%
Citroën 1 046 229 992 825 -5,10%
DS 53 265 62 512 17,40%
Opel Vauxhall 1 038 057 977 130 -5,90%
Total Assembled Vehicles PSA 3 877 765 3 488 930 -10,00%
Total Ventes Consolidées Peugeot 1 596 216 1 456 463 -8,80%
(hors Iran) Citroën 1 046 229 992 825 -5,10%
DS 53 190 62 512 17,50%
Opel Vauxhall 1 038 057 977 130 -5,90%
Total Assembled Vehicles PSA 3 733 692 3 488 930 -6,60%

Notre avis, par leblogauto.com

Difficile de voir du positif dans un bilan qui affiche des ventes en chute de 10%. Pour autant il ne faut pas oublier que PSA digère encore l’absorption de Opel/Vauxhall et prépare la fusion avec FCA. Une période de transition forcément chaotique avec des hauts et des bas côté ventes. La réorganisation des gammes et des marques va être primordiale et devrait porter ses fruits d’ici 2021. Peut-être en 2020 en verra-t-on les prémices.

PSA a visiblement privilégié pour le moment le bilan comptable avec des gammes qui se recentrent sur ce qui est rentable, et un mix produit tiré vers le haut (chez Peugeot notamment). A voir si cette stratégie sera payante à moyen terme en attendant l’intégration complète d’Opel chez PSA. Quant à la Chine, il semble que quoi que fasse PSA, cela échoue.

Poster un Commentaire

81 Commentaires sur "Bilan 2019 : PSA Peugeot Citroën"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Dans un compte de résultat la seule chose qui compte c’est ce qui est inscrit tout en bas à droite.
Et là visiblement c’est du tout bon.

nouh
Invité

Pour l’instant!!!
Votre vision est à très court terme……..

bzep
Invité

Certes mais lorsque les ventes suivent, c’est mieux !

Mwouais
Invité

C’était l’avis de Marchione aussi.

Les vendeurs Fiat et Alfa doivent être reconnaissants : apprendre les fiches des voitures n’a jamais été aussi simple.

amiral_sub
Invité

chez fiat, suffit de connaitre la fiche de la 500

zeboss
Invité

non… il faut aussi avaler les déclinaisons du Ducato.. lol !

anto7076
Invité

@panama a raison l important c est la rentabilité. Maintenant l article n en parle pas mais on voit bien que les actions et plans produits sont là

bzep
Invité

La dépendance à l’Europe n’est pas une bonne chose, FCA redressera naturellement la barre mais dans combien de temps ?

AVENUE
Invité

@ bzep
A mon avis FCA ne sera d’aucune aide, puisqu’on est dans un marché en repli FCA a déjà largement anticipé la baisse.
De plus du fait des normes WLTP on va forcément vers un marché du neuf en déclin les 10 prochaines années

wizz
Membre
Le marché peut être statique ou pas, peut être constant, en croissance ou en décroissance, MAIS pas les parts de marché : ça dépend du dynamisme de chaque constructeur. Au temps de la préhistoire, cette année, le climat a été mauvais. Il y a eu moins de cueillette et moins de chasse. Les gens ont moins mangé à leur faim. Est ce que tout le monde va maigrir??? La réponse est non: je tape sur les autres, et continue à manger autant, voire plus encore… C’est pareil pour le marché de l’automobile. Les USA étaient un marché saturé, un marché… Lire la suite >>
SGL
Invité

C’est toujours catastrophique DS avec +17% quand PSA baisse de -10 % ? 😀
Soudainement, il en a qui sont bien silencieux 😉

10kilo
Invité

SGL vous êtes seuls au monde à croire en DS. Ouvrez les yeux, ou renseignez-vous. Les stats ne valent rien hors contexte.

koko
Invité

DS=ersatz d’audi

SGL
Invité

Oui, parfois moins cher et mieux fini comme le DS3 vs Q2 ! 😉
C’est là où DS a le mérite d’exister.

Invité

Avec le plan « Push to pass » Citroen devait atteindre 1,6 millions de vente en 2020…

AVENUE
Invité

« Avec le plan « Push to pass » Citroen devait atteindre 1,6 millions de vente en 2020… »
Et on va les vendre aux Martiens?

Invité

Il va bien falloir car les Jupitériens ne sont pas en grande forme

Lee O Neil
Invité

@Pauloshon :
une source d’information pour cette cible de 1.6 millions de vente en 2020 pour Citroën ?

Mwouais
Invité

Ils ont encore 1 an en fait.
Pour les informations publiques communiquées : Reuters (c’est assez Sérieux ? De la bouche de Linda) :
Under its so-called « Push to Pass » strategic plan, PSA is targeting a 30 percent sales volume increase for the Citroen brand by 2021 versus 2015, to 1.6 million units.

Allez, on peut le faire : 992.825 Citroën en 2019, un petit effort d’un peu plus de 60% de progression pour 2021 et on est raccord avec le plan de rentabilité de Carlos. Facile !

Tiens, Linda n’est plus là ?

Mwouais
Invité

Je me demande si c’est Linda ou Yves qui m’ont mis un -1. Ou un autre mon cher SGL…

Sans blague ou presque : serais-tu l’équipe entière de community manager DS ?

SGL
Invité

Euh Linda ou Yves
…je m’en fous des guignols à tête, seul les résultats comptent !
Mais apparemment, tout le monde ne te suit pas, même quand je reste neutre 😉

Mwouais
Invité

Ce que je voulais dire SGL, c’est que je serais community manager chez DS, j’organisais le système pour au minimum les 4 blogs les plus lus et travaillerais l’image en contrecarrant les avis négatifs.

SGL
Invité

IL faut que PSA se développe en dehors de l’Europe, avec l’aide de FCA.
Les VE et surtout les PHEV représentent l’avenir !

SGL
Invité

Le problème de Renault n’est pas aussi éloigné de PSA ? Tout compte fait !? (à part l’Alliance et la gouvernance)

Dom
Invité

Pour Renault ce devrait être -4,5% au lieu de – 10% pour PSA.

SGL
Invité

Oui @Dom
À part les « merdes » de directions, d’affaires juridiques avec CG, du manque de points de vente dans le monde, etc. Renault est une société saine sur le terrain.

Dom
Invité

Pour la Chine et ailleurs Renault est plus – diversifié – que PSA.
En Chine Renault LCV avec sa JV Jinbei et Huasong va vendre plus que PSA et Opel réunis.. pour l’année 2019.

Dom
Invité

Bon mois de décembre 2019 pour Renault.
Le groupe au losange a vendu l’an dernier 3.753.723 véhicules à travers le monde, en baisse de 3,4%.

Mwouais
Invité
Pourtant l’avantage de Renault est de disposer de marques solides : Renault en Europe et en Afrique-asie, Nissan partout (moins en Europe) et Mitsubishi sur ses marchés. Peugeot avec un Opel séparé de GM devra faire avec Fiat (ça va encore comme présence en Amérique latine) qui fonctionne avec 2 produits à prix bas, sur de gloutonnes Maserati à développer et à essayer de vendre, à de très bonnes Alfa ….qui peinent à trouver acquéreurs et à renouveler et à Jeep et RAM certes qui roulent leur bosse cahin-caha en Amérique. (J’ai forcément oublié des marchés, c’est pour résumer le… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

@ SGL
En Gros tu proposes d’alourdir le poids moyen des autos et de les complexifier !
Si c’est ça le progrès alors on va droit dans le mur.
Pour rappel une AX 1.4D consommait environ 4.5 l/100 sans ancun dispositif artificiel….

Invité

Sauf que les normes de sécurité actuelles imposent de fait de contraintes beaucoup plus importantes que du temps de l’AX et cela se paie en terme de poids

AVENUE
Invité

Tout a fait d’accord avec toi les constructeurs auraient du mettre à profit ces dernières années pour proposer des autos légères fiables et sures et peu chères ils ont préféré alourdir et complexifier les véhicules pour flatter l’égo dans une sorte de fuite en avant en espérant que demain sera mieux qu’hier.
A un moment donné le schéma ne tient plus les gens ne suivent plus.

Christophe
Invité

@AVENUE
https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:02009R0443-20180517
Voir annexe 1, l’objectif à atteindre est fonction de leur masse moyenne.
Si encore il était inversement proportionnel, cela aurait incité les constructeurs à faire des véhicules légers.
Mais non, plus tu es léger et plus ton objectif est contraignant.
On voit bien avec FCA (qui a la masse moyenne la plus faible) que cela passe par un surenchérissement des véhicules (que ce soit avec de l’hybridation ou du PHEV / VE qui en alourdissant les véhicules a l’énorme avantage de réduire l’objectif).

AVENUE
Invité

@ Christophe
Merci pour cet éclaircissement.
J’avais bien noté ce paradoxe appliqué à FCA.
Dans ce cas on comprend pourquoi ils sont coincés et sont contraints à acheter des droits à TESLA
On a donc bien à faire avec des normes totalement absurdes et irréalistes !

wizz
Membre
FCA est coincé parce qu’ils l’ont voulu ainsi Fiat n’avait pas attendu les normes européennes pour faire couler ses Punto, ses Bravo, ses Croma, ses Multipla…, pour se retrouver aujourd’hui avec une gamme famélique Aux USA, face à la concurrence japonaise, les constructeurs US ont déserté les divers segments pour ne rester que dans les gros SUV et pick up, devenant alors fragile lorsque le pétrole coutait cher lors de la crise 2008 En Europe, pour Fiat, c’est l’inverse. Face à la concurrence internationale, incapable de tenir tête, Fiat a délaissé peu à peu sa gamme. Les normes européennes ne… Lire la suite >>
zeboss
Invité

@wizz : attention en disant aux Usa il n’y a pas de normes contraignantes..
heu, la Californie, par exemple, impose dans la gamme du constructeur des ZE ! D’où la 500 elecctra bidouillée (qui a dit à la va-vite ?) …
Les Nox aussi, d’où le peu de diésel en général, y compris chez les utilitaires!
Donc comme tous les américains ne roulent pas avec des v8 big block, les normes Us ne sont pas si libérales que ça..

wizz
Membre

« norme contraignante » selon AVENUE, qui passe son temps à dire que les normes européennes vont tuer les ventes en Europe, c’est à dire une norme très contraignante sur le CO2, avec une moyenne à 95g…

AVENUE
Invité
@ wizz C’est pourtant à cela qu’on assiste. Les nouvelles normes imposent des investissements colossaux. Faute de pouvoir s’adapter ou d’être en mesure de payer des amendes astronomiques les constructeurs n’ont que de mauvais choix à faire: – Ne rien faire payer des amendes et passer dans le rouge et compromettre l’avenir. – Investir dans les PHEV et VE des milliards et passer dans le rouge et compromettre l’avenir. – Réduire les gammes et ne vendre que ce qui est soutenable et politiquement correct sans aucun investissement suicidaire et rester dans le vert pour survivre. Je pense que Peugeot va… Lire la suite >>
wizz
Membre
on n’assiste pas à ça en Europe, FCA a ce prétexte de la norme européenne des 95g de CO2 pour dire qu’ils sont persécutés, desavantagé pour ne pas renouveler leur gamme et déserter le marché européen mais aux USA, il n’y a pas de norme imposant un seuil si bas. Et pourtant, là-bas aussi, la gamme de FCA se réduit d’année après année… VW aurait une large gamme, de véhicules lourds, moins impacté par la norme européenne? Soit… VW a la Up, et Fiat la Panda VW a la Polo, et Fiat avait la Punto, qui fut même best seller… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

@ wizz
Drôle d’analyse
j’ai du mal a suivre…
Fiat a taillé dans sa gamme depuis très longtemps en Europe.
On dirait que tu veux ressusciter des gammes entières.
La norme < 95 gr impacte tous les constructeurs pas que Fiat.
Les autres constructeurs seront dans l'obligation de suivre ou de payer des amendes.
C'est pas une question de pleurer ou pas.
Quand le marché se repli il ne faut pas insister surtout quand il est soumis a des normes absurdes.
Les ventes sont en baisse et les prévisions sur 2020 ne disent pas autre chose.
A part produire des invendus …

wizz
Membre

et donc avec ou sans norme contraignante, tu admets que Fiat n’a pas attendu tout ça pour réduire sa gamme, de se faire éjecter peu à peu du marché européen…

Christophe
Invité

@Pauloshon
Ce ne serait pas plutôt Euroncap qui imposerait ses règles ?

SGL
Invité

@AVENUE
Ah, mais je suis partagé… il est vrai que la Citroen AX avait qquch de remarquable par sa légèreté, mais @Pauloshon à bien répondu…

amiral_sub
Invité

@AVENUE: une 2CV consommait 5l/100. Si tu veux on peut meme remonter à il y a un siècle. Ca n’a pas de rapport avec la baisse des ventes

Miké
Invité

Je tourne a 3,5l avec la mienne sans rouler comme un papy

wpDiscuz