Accueil General Motors Joint-venture GM / LG Chem dans les batteries, pour contrer Tesla ?

Joint-venture GM / LG Chem dans les batteries, pour contrer Tesla ?

712
3
PARTAGER

General Motors et le sud-coréen LG Chem vont investir 2,3 milliards de dollars dans la production en série de cellules de batterie dans le nord-est de l’Ohio, près de l’ancienne usine de montage de GM à Lordstown, ont annoncé jeudi les deux sociétés.

Joint-venture General Motors/LG Chem

L’entreprise commune, détenue à parts égales entre GM et le fabricant de batteries sud-coréen, devrait permettre la création de 1 100 emplois grâce à la construction d’une usine d’assemblage de batteries capable de s’adapter aux futures innovations.  GM et LG Chem prévoient de débuter les travaux à la mi-2020.

L’usine aura une capacité annuelle de plus de 30 gigawattheures, ce qui en fera l’une des plus grandes du monde, avec un potentiel d’expansion, selon une porte-parole de GM.

Un chiffre à comparer à la production de la giga-factory de Tesla dans le Nevada, laquelle a produit 20 GWh/an en 2018.

Les deux partenaires estiment que leur projet permettra de rapprocher «deux leaders dans les sciences des batteries pour développer et produire des technologies nouvelles».

Les employés travailleront pour la joint-venture, pas pour GM directement, a par ailleurs précisé une porte-parole du constructeur.

Réduire les coûts de fabrication des véhicules électriques

Via cet investissement, GM compte réduire le coût de fabrication de ses véhicules électriques. Un poste d’autant plus stratégique pour le constructeur qu’il constitue l’élément essentiel du prix de revient d’un véhicule électrique … et qu’il a annoncé son intention d’introduire 20 véhicules électriques dans le monde d’ici 2023.

Un avenir entièrement électrique pour GM

« La combinaison de notre expertise dans le domaine de la production à la technologie de pointe des cellules de batterie de LG Chem contribuera à accélérer notre quête d’un avenir entièrement électrique » a déclaré à cette occasion la patronne de GM, Mary Barra.

Les cellules de la batterie seront utilisées dans la future gamme de véhicules électriques de GM, y compris le pick-up électrique annoncé précédemment par la dirigeante.

Au départ, la joint-venture fournira des batteries uniquement aux usines GM. Il pourrait être décidé de fournir d’autres entreprises à l’avenir.

LG Chem fournit actuellement des batteries pour la Chevrolet Bolt EV et fournissait auparavant les Chevrolet Volt  et Spark.

Accord de développement conjoint

Le partenariat comprend également un accord de développement conjoint entre GM et LG Chem.

« Nous pensons que si nous agissons de manière conjointe, cela va accélérer notre capacité à gagner dans le secteur des véhicules électriques », a déclaré Barra aux journalistes. «Nous considérons cela comme une partie très importante de l’avenir… et nous pensons que cela accélérera l’adoption des véhicules électriques et le leadership des véhicules électriques de General Motors.»

En septembre 2018, GM a annoncé qu’elle investirait 28 millions de dollars pour apporter des améliorations majeures à son laboratoire de développement et de test de batteries à Warren, dans le Michigan. GM prévoyait d’ajouter de nouvelles pièces d’essais et des équipements de pointe pour l’architecture de batterie de nouvelle génération du constructeur. Le laboratoire s’est agrandi à plusieurs reprises au cours de la dernière décennie.

Notre avis, par leblogauto.com

GM semble décider à mettre les bouchées doubles sur les véhicules électriques. Parlant même désormais d’avenir entièrement électrique. Discours marketing ou réelle volonté stratégique industrielle ? Cet investissement pourrait constituer un tournant … et constituer les prémices d’une bataille rangée entre GM et Tesla.

Si jusqu’à présent, la société d’Elon Musk n’empiétait pas trop sur les plates-bandes de Cadillac (détenu par General Motors) avec ses modèles S ou X, ou Cadillac, GM devrait arriver sur le créneau des Model 3/Y l’année prochaine. Et vient il y a quelques jours d’annoncer le lancement d’un pick-up électrique dès 2021, soit l’année de sortie du Cybertruck de Tesla.

Tesla n’a qu’à bien se tenir car GM se donne les réels moyens de ses ambitions …

Sources : Automotive News , GM , LG Chem

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Joint-venture GM / LG Chem dans les batteries, pour contrer Tesla ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
versdemain
Invité

Et voila la grande guerre des voitures électrifiés va être farouche dès 2021 au Etats Unis.

-GM qui construit une usine en 2020 produira donc des Pick-up électrique en 2021.
-Tesla sera aussi de la partie, bien que la concurrence sera dure pour lui,
-FORD est déjà prêt dans les pickup avec Rivian, et en 2021 aura la mustang et des pickup.

Le grand Absent sera donc FCA, qui n’en fini plus d’accumuler les casseroles.
FCA ne survie que grâce aux énormes voitures RAM ultra polluante dont le règne prendra fin en 2021 ! !

Invité

Et dire que pendant ce temps là, certains continuent à penser que « la VE, ce n’est pas l’avenir » !

wpDiscuz