Accueil Bilan Bilan novembre 2019 : Norvège

Bilan novembre 2019 : Norvège

925
11
PARTAGER
Bilan Norvège - VW e-Golf

Peu à peu, le marché automobile en Norvège plonge dans la crise. Il chute ainsi de 18,5% en novembre, et plus encore pour les modèles électriques.

  • 10031 voitures neuves immatriculées en novembre, en baisse de 18,53%
  • Part de marché des électriques en baisse de 4,5%

Avec 1393 ventes en moins, les véhicules électriques ont vu leurs ventes chuter de 27%. 3697 unités au total, pour une part de marché qui passe de 41,3 à 36,9%.

Les véhicules hybrides ont en revanche la cote. Leur part passe de 3,4% à 13,3%. Pour les hybrides rechargeables, ont passe de 21,4 à 22,7%, mais avec un volume en baisse. Ces hybrides rognent surtout sur les ventes de modèles essence, et le diesel baisse moins vite.

La Golf revient en tête, devant la Nissan Leaf et l’Audi eTron. La Tesla Model 3 attend des livraisons et se classe seulement 4ème, mais a assez d’avance pour assurer sa première place sur l’année. Au cumul, Volkswagen est en tête, avec 296 unités d’avance sur Tesla.

Les classements

Top10 mensuel par modèles

  1. Volkswagen Golf (816)
  2. Nissan Leaf (535)
  3. Audi eTron (518)
  4. Tesla Model 3 (452)
  5. Mitsubishi Outlander (385)
  6. Toyota Rav4 (375)
  7. Hyundai Ioniq (348)
  8. Volvo XC60 (334)
  9. BMW i3 (322)
  10. Volvo V60 (265)

Top20 mensuel par marques

  1. Volkswagen (1 335)
  2. Toyota (1 152)
  3. BMW (1 102)
  4. Volvo (912)
  5. Nissan (633)
  6. Audi (629)
  7. Hyundai (590)
  8. Tesla (543)
  9. Skoda (525)
  10. Mitsubishi (386)
  11. Mazda (329)
  12. Mercedes-Benz (321)
  13. Peugeot (205)
  14. Kia (198)
  15. Ford (175)
  16. Opel (167)
  17. Jaguar (154)
  18. Citroën (100)
  19. Suzuki (93)
  20. Renault (31)

Les tableaux

Nov. 2019 Nov. 2018
Diesel 15,8% 15,0%
Essence 11,3% 17,0%
Hybrides 13,3% 3,4%
Hybrides rechargeables 22,7% 21,4%
Electriques 36,9% 41,3%
Pile à combustible 0,0% 0,0%
Emissions ce CO2 moyennes 59 g/km 61 g/km

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Bilan novembre 2019 : Norvège"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ah ? 😉 Le diesel monte déjà là-bas ?

SGL
Invité

PSA devra enfin faire moins de la figuration en 2020… J’espère.
Renault… La nouvelle Zoe n’est pas arrivée ?
Parce que là… 😯

Bizaro
Invité

LA BMW i3 est la seule « petite » voiture du top 10. Il semblerai que les hybrides aient piqué des part de marché aux essence et électrique. Les règles d’aides ont elles évoluée?

Est ce que les incitations vers le tout électrique ont artificiellement accéléré le renouvellement du parc? Maintenant on va temporiser le temps de se remettre de cette couteuse opération.
Ou bien les nouveautés 2020 sont-elles attendues?

Mwouais
Invité
Pour moi et pour ceux qui ont besoin régulièrement d’une voiture sans se poser de questions pour faire des trajets de plusieurs 100km, un hybride qui permet 80 km pour faire un aller ou un aller-retour boulot quotidien en portant que 100 kg de batteries et en disposant d’un rayon d’action Infini grâce à l’essence disons une fois semaine, cela reste plutôt avantageux un hybride face à une électrique d’aujourd’hui. On verra demain, mais aujourd’hui et pour une polyvalente ou routière, une hybride fait très bien le job si il faut rouler en électrique en ville. Pour un norvégien, la… Lire la suite >>
Bizaro
Invité

Excuse moi, je faisais référence au tableau qui distingue les hybrides « simples » des hybrides rechargeables.

Instinctivement je penserai comme toi pour les PHEV.
C’est le vieux concept de la BMW i3 REX.

Mais j’aurai imaginé que les hybrides simples piquent des parts de marché aux pures thermiques et non aux 100% électriques. Et que les PHEV viennent prendre chez les EV.

Du coup je demande si il y avait du nouveau dans les incitations, ou si le marché se cherchait encore vu le chambardement récent qu’il a connu.

Xavier
Invité

Novembre confirme la tendance d’octobre sur l’electrique, en Norvège. Le marché serait il en train de se stabiliser ou bien est ce que tous les acheteurs d’electrique se seraient déjà manifestés ?
La feuilleton ne fait que débuter…

AVENUE
Invité
Ce qui vaut dans la nature vaut aussi pour l’automobile je veux dire : « La selection naturelle des espèces » Ca vaut aussi pour les technologies et intuitivement on sent bien que quelque chose ne tourne pas rond avec la V.E dès que les aides disparaissent les ventes diminuent. Alors pourquoi? Tout simplement parce que l’utilisateur passé le stade de la nouveauté ne retient que ce qui lui convient au quotidien ce qui est simple d’utilisation ce qui ne le laissera jamais au bord de la route et le garantira que ses passagers et lui même pourront se rendre du point… Lire la suite >>
wizz
Membre
https://www.connaissancedesenergies.org/sites/default/files/inline-images/production-petrole-brut-etats-unis.png Voici la production de pétrole des USA, qui étaient les premiers à exploiter (massivement) le pétrole On constate que le pic de production (conventionnelle) américaine a été atteint en 1970, avant de décroitre. Lors du choc pétrolier, avec l’arrêt de livraison des pays de l’OPEP, les Américains avaient tenté désespéramment d’augmenter leur production, en rajoutant des puit-pompes Mais par la suite, la production n’a cessé de décroitre. Lors du pic des cours de 2008, on constate que la production américaine n’avait pas augmenté. Ce serait idiot pour JR Ewing de ne pas avoir augmenté sa production pour profiter de… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

Ce jour la s’il faudra pousser la voiture a bras ça fera une sacré sélection en effet.
On réintroduira la traction animale.
Mais désolé y aura pas de batteries et d’électricité pour tout le monde.

Zitra
Invité

pouvoir d’achat nordique !

wpDiscuz