Accueil Audi Essai Audi Q3 Sportback 35 TDi de 150 ch

Essai Audi Q3 Sportback 35 TDi de 150 ch

2533
51
PARTAGER
Essai Audi Q3 Sportback

Dans la race des SUV coupés, un petit nouveau fait son apparition chez Audi. Bienvenue au Q3 Sportback. Nous nous sommes rendus en Espagne pour en prendre le volant.

80% de pièces de carrosserie spécifiques

Audi surfe sur une mode atypique sur le marché, celle des SUV coupés. Il s’agit tout simplement de donner un air un peu plus dynamique à un modèle surélevé dans la gamme. En étant présent sur tous les terrains, la marque se montre ainsi incontournable. Mais qu’en est-il du dernier venu ?

En termes de look, même si cela n’apparaît pas si évident au premier regard, 80% de la carrosserie s’avère spécifique. Oui, même la face avant (calandre) n’est pas strictement identique au Q3 classique. Les ailes sont plus marquées, le toit s’est abaissé et la voiture allongée. On vous laisse décider de l’air de famille, nous on a une petite idée.

Habitabilité quasiment identique

En revanche on retrouve logiquement une planche de bord et une sellerie comparables à celles du modèle normal. Ce mélange de modernité et de luxe qui le rend premium fait toujours son petit effet. En termes d’équipements, les gros rouleurs apprécieront toutes les ADAS pour tranquilliser le voyage, et les technologies dernier cri comme Alexa (assistant vocal d’Amazon).

La question était surtout de savoir si les passagers arrière allaient être pénalisés. L’incidence du pavillon abaissé gênera les très grands. Mais pas tant que ça par rapport au Q3 conventionnel, grace à une banquette placée plus basse qui ne fait perdre finalement qu’un seul centimètre en hauteur. Les autres cotes ne changent pas, à l’instar du coffre qui garde sa capacité de 530 litres. Intéressant !

Un TDi 150 ch un peu juste

Sous le capot, on retrouvera les motorisations classiques du groupe Volkswagen, comme notre bloc TDi de 150 chevaux. Si celui fait le boulot pour la vie de tous les jours et aligner les bornes sans relâches sur autoroute, il se montre un peu juste quand l’humeur ou le parcours donne envie d’augmenter l’allure. S’il ne manque pas de couple, il s’essouffle un peu trop rapidement.

Dès lors, pour pouvoir se reposer sur un peu plus de performance, il faudra se tourner vers d’autres moteurs plus puissants, notamment l’essence 2.0 de 230 chevaux qui sied bien mieux à ce SUV coupé Audi. Après avoir pris rapidement en mains ce dernier, nous nous sommes rendus compte qu’il s’agissait de l’un des meilleurs compromis en termes de configuration.

Un châssis plus dynamique

Car dans Sportback, il y a Sport. Le constructeur d’Ingolstadt lui a ainsi conféré un comportement en rapport, avec un chassis d’emblée tourné vers le dynamisme. Cela grace à des réglages de suspensions dédiés, couplés à un amortissement piloté. De base il apparaît certes un peu plus dur que le Q3 classique. Tant mieux, car ce qu’il gagne en stabilité, il le rend en plaisir de conduite.

En outre sa facilité de prise en mains nous permet d’aller titiller ses limites assez facilement, sans avoir le sentiment de se mettre en danger. On le place assez aisément dans les courbes, et il maintient plutôt bien ses mouvements de caisse sans tressautements parasites. On n’atteint pas le niveau d’une sportive bien sûr, mais on conduit de manière sereine ce Q3 Sportback quand on augmente le rythme.

+3000 € par rapport au Q3 classique

Côté Tarifs, il faudra débourser au moins 37 330 euros, ce qui le place 3 000 euros plus cher qu’un Q3 normal. Le Sportback mise ainsi sur le look et un dynamisme boosté pour convaincre sur ce segment particulier. En outre, il ne perd quasiment rien en habilité, il coche ainsi beaucoup de cases. Audi imagine ainsi au moins 40% de ventes en Sportback du Q3. Si cela vous tente, toutefois on vous recommande des moteurs plus puissants que le TDi 150 de notre modèle d’essai.

+ ON AIME
  •  Look
  • Chassis dynamique
  • Habitabilité
ON AIME MOINS
  •  60 680 € notre modèle d’essai TDi 150 ch
  • TDi 150 trop juste
  • Un peu raide en confort malgré suspension pilotée

 

Audi Q3 Sportback 35 TDi
Prix (à partir de) 37 330 €
Prix du modèle essayé 60 680 €
Bonus / Malus 113  €
Moteur
Type et implantation 4 cylindres en ligne Turbo – Injection directe Diesel
Cylindrée (cm3) 1 968
Puissance (kW/ch) 150 / 110
Couple (Nm) 340
Transmission
Roues motrices Avant
Boîte de vitesses A double embrayage 7 rapports
Châssis
Suspension avant Pseudo McPherson
Suspension arrière Multibras
Freins à disques
Jantes et pneus 225/45 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h) 205
0 à 100 km/h (s) 9,3
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 6,1
CO2 (g/km) WLTP: 159 g/km (NEDC: 128 g/km) (Euro 6d-TEMP-EVAP-ISC)
Dimensions
Longueur (mm) 4 500
Largeur (mm) 1 843
Hauteur (mm) 1 567
Empattement (mm) 2 680
Volume de coffre (l) 530
Masse à vide (kg) 1 655

Poster un Commentaire

51 Commentaires sur "Essai Audi Q3 Sportback 35 TDi de 150 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zaza
Invité

La version essence essayée doit être magnifique effectivement mais regardez le niveau de malus l’année prochaine (Après mars le temps que la voiture arrive !!). Ça calme.

Bref à part vouloir payer des énormes taxes, le tdi 150 reste malheureusement le seul bon compromis sur ce modèle

Jean
Invité

A partir de 37000. Modèle essayé 60000 avec moteur trop juste…

SGL
Invité

C’est moche, cher et poussif… L’intérêt !?

SGL
Invité

Une RS6 … est mieux ! 😉

beniot9888
Invité

Et… encore plus chère, non ?

SGL
Invité

😀
Bah oui plus le double, mais tant qu’à faire, c’est quand même autre chose !?
La RS6, justifie plus ses 130 K€ que 60 K€ du Q3 Sportback

SGL
Invité

Pour moins de 48 K€ on a un DS7 haut de gamme mieux équipé et plus preformant … et plus beau (ça, c’est subjectif)
Mais c’est Français … Alors… 😉

greg
Invité

C’est surtout que DS Automobiles est une pure création marketing sans légitimité ni histoire….Donc bon nous sortir l’argument de la nationalité alors que c’est pas le problème…
Sinon t’as oublié de dire qu’une Dacia c’est moins cher.

amiral_sub
Invité

sans histoire, ok. Sans légitimité par contre… je vois pas

SGL
Invité

Le dictat de certain…. DS ne peut être comparé et donc ne peut concurrencer les BAM ….
C’est comme ça, inscrit dans le marbre… Même si c’est mieux et moins cher.

beniot9888
Invité

C’est comme ça, il y a des gens qui valoriseront plus la marque ou son image que les qualités objectives du produit. C’est aussi un plaisir de s’acheter un produit « valorisant », c’est vrai. Mais ça ne veut pas dire que l’autre produit est moins bon, loin de là.

Mais certains, par snobisme…

SGL
Invité
Ouais, enfin @beniot9888, cela me rappelle quand j’étais « jeune » pilote de kart, le père du pilote, directeur de vente d’une grande concession Mercedes, qui avait l’habitude de vendre du vrai haut de gamme (du vrai premium) recommander à ses amis d’acheter plutôt une bonne Peugeot que le bas de gamme Mercedes ! D’un point de vue rapport qualité-prix, il n’y a pas photo ! Précédemment, je parlais de la RS6, avoir des performance digne d’une supercar, la fonctionnalité d’un bon break, l’auto même à 130K€ n’est pas si chère que ça…. Mais là franchement !? Le snobisme est… Lire la suite >>
Nithael70
Invité

Sans legitimité?
DS fait partie de quel groupe?
DS ne proposent ils pas une alternative cohérente à ce modèle?
En quoi ne sont ils pas legitime?
Cupra est legitime?

Lolo
Invité

@greg : c’est quoi le « sans histoire » ?
Comme Tesla alors ?

El_Gringo
Invité

Un Dacia Duster c’est 15k€, mais si tu mets plus du double chez Merco, BMW ou Audi, ça sera quand même autre chose…

El_Gringo
Invité

Ce que je voulais souligner, c’est que, lorsque l’on met le double du prix dans qqch (quoi que ce soit), heureusement qu’on a mieux que l’objet inférieur !

SGL
Invité

Bah heureusement quand même ! 😀
Par contre cela fait qu’une auto, pas pratique dans un couple qui prend la voiture pour aller au travail dans des directions opposées. 😉

koko
Invité

« Une RS6 … est mieux ! 😉 »
On va finir par faire des essais comparatifs entre la Dacia Sandero stepway et le Cayenne turbo…

NBLL
Invité

Pour résumer, on parle d’urgence climatique mais leblogauto vous recommande un moteur de 230 chevaux car 150 ce n’est pas assez sur cette enclume inutile…
On peut être passionné de voiture et ne pas oublié le monde dans lequel on vie…

Rickyspanish
Invité

Avec un moteur plus puissant, tu n’a pas besoin de cravacher et tirer dessus pour emmener la caisse. Avec un moteur poussif et un peu trop « léger », tu montes plus dans les tours, tu consommes plus et tu pollue plus…
Le problème de base est toujours le poids pour ces engins…

Verslefutur
Invité

Un 2 litres diesel de 150 chevaux ne peut pas être considéré comme léger par une personne normale.
Perso, je suis surpris de voir les avancées technologiques. Aujourd’hui, les moteurs développent une bonne puissance même en dessous de 2000 tours.
Bien sûr, il y a toujours des complexés de la taille qui ont besoin d’en imposer, mais il faut bien les supporter sur les routes. 🙂

Rickyspanish
Invité

Tout dépend du rapport poids / puissance.
Pris tout seul, le chiffre de 150 ch renvoie bien à un moteur puissant … mais dans une caisse de 1.7 T, il n’y a pas de miracles, ça semble pataud… du moins c’est l’impression du testeur…

AXSPORT
Invité

Je n’ose imaginer la conso de cette chose en essence…………

NIC084
Invité

C’est moi ou pour 60k€ le milieu entre les deux fauteuil est digne juste d’une Dacia 😂

panama
Invité

C’est toi. Définitivement.

wpDiscuz