Accueil Legislation Sécurité routière 2019 : -8% en octobre

Sécurité routière 2019 : -8% en octobre

190
4
PARTAGER
Telephoner-au-volant-multiplie-par-trois-le-risque-d-accident

Selon les chiffres provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 252 personnes sont décédées sur les routes, contre 274 en octobre 2018 soit une baisse de 8 %.

Outre cette diminution du nombre de tués, les autres indicateurs sont également en baisse. Le nombre d’accidents corporels est de 5 093 contre 5 501 un an auparavant. Cela représente 408 accidents corporels de moins soit -7,4 %. Du côté des blessés, on en dénombre 6 413 contre 6 688 en octobre 2018. C’est 275 de moins, soit une variation de -4,1 %.

Selon l’ONISR, cette baisse concerne principalement les piétons. A contrario, la mortalité des cyclistes, motocyclistes et automobilistes affiche une légère hausse.

Et les radars dégradés alors ?

Grâce à cette baisse du mois d’octobre, le nombre de tués depuis le début de 2019 est stable. En effet, 2 695 personnes ont trouvé la mort sur les routes de métropole depuis janvier 2019 contre 2 694 sur les 10 premiers mois de 2018. Sur les 12 derniers mois, la stabilité est là aussi avec 3 249 tués contre 3 258 (-9 ou -0,3%).

Si les deux derniers mois terminent dans la tendance de 2018, on devrait donc avoir une nouvelle année « record » comparable a 2018 ou 2013. Le gouvernement soulignera alors sans doute que la dégradation des radars a empêché une « meilleure » année, mais pour le moment, cela ne semble pas avoir une si grande influence que cela.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Sécurité routière 2019 : -8% en octobre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

le fléau des téléphones au volant, à petite comme grande vitesse doit avoir sa part dans la non chute brutale des accidents…
encore hier, un semi dans la descente du col de Bessey en chaume zigzaguant à cheval sur la file de droite et la BAU, heureusement personne en arrêt sur la BAU sinon le résultat aurait pu être catastrophique….
le chauffeur au téléphone, sans doute à envoyer des sms…
et ce n’était que le n’eime constaté depuis notre départ de Nîmes…. -(Vl + Pl confondus)….

labradaauto
Invité

sms gratuit ( belle connerie ) est ultra dangereux au volant et même en phonie avec ou sans dispositif , l’attention requise à la conversation téléphonique est un parasite qui monopolise les moyens du, des conducteurs. Le champ visuel est rétréci. le cerveau fonctionne ainsi. De nombreux refus de priorités en découlent, perception des dangers complètement réduite. …Et pourtant le phénomène continue et continuera…
ça c’est une chose grave , comme vous dites…et il y a les autres qu’on rabâche à chaque arrivée des chiffres…

Bizaro
Invité

Humour noir:
La sélection naturelle a porté ses fruits. Les piétons qui n’étaient pas capables de se mouvoir dans ce monde complexe de trottoirs, passages piétons et autres feux bicolores, sont déjà morts.
Les capables ont survécu, d’où la baisse de morts, qui touche essentiellement les gens à pieds.

Seb
Invité

Pas d’humour noir , y’a du vrai dans cette histoire de sélection naturelle .. Alors oui c’est triste pour les rares personnes totalement innocentes , mais dans la plupart des cas piétons , conducteurs qui se viande ( heureusement seuls ) , cyclistes , motards , rollers , trottinette électrique ect .. Sont bien souvent responsables …

C’est marrant ces chiffres , à chaque fois que des radars sont massivement dégradés la mortalité est en hausse mais quand rien ne se passe , elle redescend miraculeusement … Aleluia ! 😁

wpDiscuz