Accueil WEC Une seule Rebellion finalement en WEC, hormis Spa et Le Mans

Une seule Rebellion finalement en WEC, hormis Spa et Le Mans

299
2
PARTAGER
rebellion r-13

Après avoir engagé au dernier moment un second prototype LMP1 pour l’ouverture de la saison 2019-2020 du WEC, l’écurie Rebellion revient finalement à une seule voiture pour la suite de la saison, hormis les manches finales de Spa et du Mans l’année prochaine.

Rebellion avait annoncé dans un premier temps n’engager qu’une seule R13-Gibson pour le trio Nato-Menezès-Senna, puis fin août, l’écurie suisse avait par surprise confirmé la présence d’une seconde voiture pour le trio Derani-Berthon-Duval aux 4 heures de Silverstone. La seconde voiture a justement obtenu un podium derrière les intouchables Toyota, mais Rebellion doit revenir à une seule voiture pour la suite du championnat, pour des raisons financières et des contraintes logistiques. Le plateau des LMP1 va donc se limiter à 5 voitures seulement, en attendant l’épreuve de Spa en 2020.

Calim Bouhadra, le PDG de Rebellion,  a expliqué à Sportscar365.com que « Depuis le début, nous avons mis toutes nos énergies au cours des deux derniers mois pour que deux voitures se retrouvent dans le championnat » mais les financements à trouver n’ont pas été suffisants pour assurer une présence intégrale.

Ce réduction entraîne une coupe sèche de 40 personnes dans les effectifs de la structure. Rebellion reconnaît que la saison va être très compliquée à gérer sur le plan technique et logistique avec une seule voiture sur laquelle s’appuyer, mais ces économies ont été également décidées dans l’optique de préparer au mieux un engagement dans la nouvelle catégorie Hypercar qui est attendue pour la mi-2020. En effet, pour une structure n’ayant pas la solidité financière d’un grand constructeur, à quoi bon dépenser dans le développement d’un prototype qui sera obsolète dans moins d’un an ? On rappellera que Rebellion est présent dans la catégorie LMP1 depuis 2009 et engage ses propres châssis construits par Oreca, depuis 2014, avec la R-One puis la R13.

L’avis de leblogauto.com

Dire que la saison 2019-2020 du WEC est une saison de transition relève du très grand euphémisme. On peut comprendre que les commanditaires ne se précipitent pas dans une catégorie LMP1 en fin de vie et verrouillée par Toyota, et le temps commence à être très long en attendant (on l’espère) le renouveau de l’Hypercar.

Source : sportscar365

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Une seule Rebellion finalement en WEC, hormis Spa et Le Mans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gustave
Invité

on dirait que la « danseuse » qu’est le wec commence à lasser Mr Pecci 😉 On le comprend !

4aplat
Invité

J’ai de l’affection pour cette équipe et ils soutiennent la catégorie LMP1 privé depuis longtemps. Je comprends qu’ils se lassent. Que feront-ils en 2020 ? Hypercar ? LMP2 ? retrait pur et simple, ça serait dommage.

wpDiscuz