Accueil Audi Nouvel Audi Q3 Sportback : mélange des genres

Nouvel Audi Q3 Sportback : mélange des genres

2350
29
PARTAGER
Audi Q3 Sportback

Voici un nouveau SUV sur le marché. Oui mais, l’Audi Q3 enlève un peu du côté pratique (et lourdaud) en devenant Sportback.

« Audi ajoute un SUV compact à l’allure de coupé à sa gamme : le Audi Q3 Sportback. Le nouveau modèle mélange une présence forte et la polyvalence d’un SUV au quotidien avec l’élégance sportive et la conduite agile d’un coupé ».

Ok, ça c’est pour le blabla officiel. Pour ce qui est des faits, ce Q3 Sportback a le même avant que son faux jumeau le Q3. Il a aussi à peu près le même profil jusqu’au pied milieu. Ce qui change, ce sont des plis visiblement plus marqués ainsi qu’une ligne de pavillon qui retombe. A l’inverse, la ceinture de caisse remonte pour la rejoindre. La lunette arrière est plus inclinée. C’est vrai que le trait est plus dynamique avec un montant arrière visuellement plus fin.

L’arrière est ce qui change le plus aussi avec un bouclier redessiné, moins massif, moins bas. Le hayon est plus court et moins arrondi. Un plis s’ajoute au-dessus des anneaux et change en mieux le dessin de l’arrière du Q3. A l’intérieur, pas de changement : Q3 ou Q3 Sportback, même combat.

Seul le plumage change

Les dessous non plus ne changent pas avec une direction progressive (plus on braque et plus elle est directe), des suspensions pilotées en option, une transmission quattro selon la finition choisie, position « hors piste » des suspensions et même un contrôle de descente (qui maintient la vitesse dans les pentes à plus de 6%).

Côté habitabilité et pratique, l’Audi Q3 Sportback ne change pas grand chose pour les passager avant. A l’arrière, la garde au toit, mais surtout l’accès devrait être un peu plus compliqué pour les grands gabarits. 4,50 m de long pour 1,84m de large et 1,56 m de haut (à peine moins que le Q3 NDLA). L’empattement reste évidemment le même. Le coffre est annoncé à 530 litres comme le Q3 (on compte en-dessous du couvre-tonneau d’où la valeur identique).

Les gros chargements (qui dépassent la tablette) devraient quand même être plus compliqués. A noter que le hayon peut être électrique en option (avec l’ouverture « coup de pied »). Pour tout le reste, c’est la même chose que le Q3 (voir ici).

Lancement par le haut de la gamme

En Europe, pour le lancement, l’Audi Q3 Sportback est disponible en essence avec le 2.0 TFSI (Audi Q3 Sportback 45 TFSI quattro S tronic) fort de ses 230 chevaux envoyés aux 4 roues via la transmission Quattro et une boîte à vitesse automatique S Tronic. Il sera épaulé par le diesel 2.0 TDI avec 150 chevaux (Audi Q3 Sportback 35 TDI S tronic), lui aussi avec la boîte S Tronic, mais, pas la transmission Quattro. Plus tard, les autres motorisations arriveront. Il devrait y avoir les même déclinaisons que pour l’Audi Q3 « standard » soit un diesel plus puissant et un essence « mild-hybrid » 48V d’entrée de gamme.

L’Audi Q3 Sportback sera disponible à la rentrée de septembre pour un prix en Allemagne débutant à 40 200 € pour le 35 TDI S Tronic. Le 45 TFSI quattro S tronic quant à lui débutera à 46 200 €, toujours outre-Rhin. Pour ce prix de lancement, les véhicules reçoivent le pack « black styling » (qui met le noir à l’honneur à la place du chrome), des feux foncés, et des jantes 20 pouces. L’intérieur sera soit en « silver edition » soit en « dark interior S line » en fonction de la teinte extérieure choisie. Pour l’occasion, ces véhicules seront marqués de deux séries limitées, « edition one dew silver » ou « edition one mythos black ».

L’avis de Leglogauto.com

Même si l’on n’est pas fan de cette mode des SUV, on peut au moins avouer que le profil et l’arrière de cet Audi Q3 Sportback sont plus sympathiques à regarder que ceux du Q3 « simple ». Si ce dernier fait un peu lourdaud ou pataud, la ligne de toit fuyante et l’arrière remontant donne un autre cachet au véhicule. On est limite à penser que ce devrait être le Q3 normal.

Pour le reste, c’est du connu. Nous avons pu découvrir les qualités et défauts du Q3 avec l’essai de l’Audi Q3 45 TFSI quattro S tronic par Pierrick.

Poster un Commentaire

29 Commentaires sur "Nouvel Audi Q3 Sportback : mélange des genres"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

J’image la conso de malade en essence et 4 roues motrices…..
😂😂😂

MINI_Stig
Invité

Ah ok. C’est vrai que la gamme des SUV était un peu vide !! Pas comme celle du TT !

C’est fou quand même, le Q3 est trop vertical à l’arrière, et ce Sportback est trop incliné à mon goût…
Alors qu’il suffisait de faire entre les deux et ça aurait été équilibré.

Mais bon, comment justifier deux modèles après ça !

Bref, encore un SUV…

Kaiser Sauzée
Invité

Je ne vois pas l’intérêt de ces SUV coupés. Quelle que soit la marque, je trouve ça moche. Comme les berlines basses à hayon.
Le côté « monospace » des SUV ne me dérange pas, au contraire. J’apprécie leur côté pratique.
Par contre déguiser un SUV en fausse sportive pour une histoire d’ego, bof…

Jc juncker
Invité

C est quoi des berlines basses à hayon ?

CDA
Membre

BMW Serie 3 GT par exemple j’imagine.

Kaiser Sauzée
Invité

Ouais, avec l’A7.
Je ne trouve pas ça beau et je n’en vois pas l’utilité.
Sans compter qu’à l’arrière faut pas être dystrophine.

Kaiser Sauzée
Invité

Claustrophobe…
Pas dystrophine.

Rickyspanish
Invité

Je ne suis pas fan des SUV et on peut toujours argumenter sur l’intérêt de ces variantes « coupé » mais c’est devenu la norme et sur ce coup, je le trouve pas mal et bien plus équilibré que ce que font BM ou Merco dans le même genre.
L’intérieur de ces Q3 est, je trouve, l’un des plus réussi actuellement chez Audi, un seul reproche : j’aurais élargi les aérateurs centraux pour que visuellement celui de droite retombe au niveau de la fin de l’encadrement chrome de l’écran … ce décalage est la première chose que je vois à chaque fois.

labradaauto
Invité
…mon avis décalé : et personne n’est obligé de me rejoindre ! L’automobile ne va pas trop bien. Les constructeurs en concurrence élargie avec la mondialisation sont dans le déballage comme pour, non stop, garder la vigilance du consommateur sur le nouveau produit. On réagit comme dans la mode, la coiffure. il faut du novateur pour garder le contact , provoquer appétence du client sur ce qui vient, ce qui va arriver.( l’auto smartphone) Les constructeurs font des études de marchés pour savoir quelles tranches d’âges du client sera tentée par le nouveau produit. On le voit chez Audi avec… Lire la suite >>
wpDiscuz