Accueil BMW BMW et JLR s’associent sur l’électrique

BMW et JLR s’associent sur l’électrique

746
15
PARTAGER
BMW / JLR

Depuis plusieurs semaines, ou mois, on promet JLR à un rachat par un autre constructeur, souvent PSA ou Renault. Cette perspective pourrait ici s’estomper, via un accord de coopération signé avec BMW. Un accord qui couvre la conception commune de composants pour les véhicules électriques.

Les coûts de développement des véhicules électriques pèsent lourdement sur la comptabilité des constructeurs, avec pour le moment un retour sur investissement trop faible. Dans sa situation financière, JLR avait bien besoin d’aide pour partager les coûts, mais Tata ne semblait pas disposé à se séparer de ce joyau. L’accord avec BMW viendra donc réduire la facture, sans comporter aucun volet d’échange de capital.

Les deux groupes vont donc coopérer sur le conception de la prochaine génération de mécaniques électriques. La base sera de fait le moteur électrique du prochain BMW iX3. Un nouveau moteur n’utilisant pas de terres rares, et comprenant en un seul ensemble moteur, transmission et électronique de contrôle.

L’avis de Leblogauto.com

Via cet accord, JLR trouve une partie de ce dont il avait besoin et réduira donc ses investissements pour les prochains modèles électriques. Un accord qui pourrait ouvrir la porte à d’autres champs d’application ? Et préserver son indépendance ?

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "BMW et JLR s’associent sur l’électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zemik
Invité

Entre un BMW I3 à la faible autonomie et la Jaguar I-Pace au rendement médiocre on espère juste que cette association de deux cancres sortira non pas un bon élève mais au moins quelque chose de correct

AXSPORT
Invité

PSA – BMW

On en a rêver il y a quelques années (moteurs)

Et non…..

🙁

wizz
Membre

…et on en avait aussi cauchemardé du moteur BMW-PSA qu’est le 1.6 Prinze-THP (qui est de conception BMW)

zemik
Invité

PSA est avec un spécialiste c’est à dire Nidec sur le sujet et vu les perfs obtenus par la DS7 Crossback aux tests d’homologation (consommation et autonomie en électrique) on peut espérer que du positif pour l’instant

wizz
Membre

Cette association BMW JLR ne concerne que le groupe motopropulseur électrique. Tout le reste est pour l’instant indépendant, au choix de chacun (batterie, plateforme…). Cela reste ouvert pour d’autres alliances, partenariat, fusion ou acquisition…

zemik
Invité

Tout va dépendre du pognon qui reste dans les caisses du Groupe Tata. s’il y en a assez on garde le joyau, dans le cas contraire on plie pavillon et hop au plus offrant

On espère que de cette association sortira quelque chose de moins ridicule que les E-Tron qui font de la peine

greg
Invité

SGGLLLL? 🙂

zemik
Invité

Il est en train de changer le filtre de son gazout 😀

SGL
Invité

Fondamentalement, cela ne change rien, ce n’est qu’une mesure pour tenir, le problème de fond reste le même… Le même que FCA d’ailleurs !
JLR n’est pas prêt techniquement pour la décennie 2020, le gros du travail reste à faire.
Cet accord peut être même, être très bon dans le cas d’un rachat de JLR avec PSA, l’un n’empêche pas l’autre.

Greg
Invité

Tu ne signes pas une collaboration industrielle avec BMW si tu es en discussions avec PSA dans l’ optique d’ une vente. Donc cela change tout. Fondamentalement ou pas 😘😉

zeboss
Invité

la collaboration technique peut être :
un pis aller,
une nécessité (PSA est allié à Ford pour les diésels.. dont l’ex V6 3l qui équipe les ..Jaguar…).
une tentative désespérée pour s’en sortir à moindre cout histoire d’augmenter la valeur de la boutique et donc de se remplumer lors d’une négo, en plus BMW au moins ça a de la gueule, mieux qu’un sombre BE motoriste indé…
Reste à savoir qui fera quoi ? 50/50 ou 80/20 ?

SGL
Invité

Jamais vu des coopérations entre groupes sur des GMP qui bloquent des éventuels rapprochements industriels.

greg
Invité

Jamais vu des groupes signer des coopérations avec un concurrent si ils envisagent au même moment une fusion ou un rachat par un autre concurrent complètement différent.
Faut arrêter de s’aveugler au bout d’un moment sur une hypothèse jamais confirmée par qui que ce soit, et qui a même été fermement démentie à plusieurs reprises par Tata et JLR.
SGL ou la méthode coué.

Bocksruth
Invité

Effectivement les chances que PSA rachète totalement ou partiellement se réduisent.
Mais cela reste encore possible car l’endettement du groupe TATA atteint 36 milliards $ (!) avec son conglomérat de 102 (!) sociétés et une bonne partie des pertes vient du pôle sidérurgique et…automobile.
Un nouveau dirigeant a été nommé pour redresser les comptes et JLR est logiquement dans le collimateur.
Si TATA et PSA ont ( logiquement…) démenti cette grosse transaction, je n’ai lu nulle part une absence de «  discussion «  entre les parties concernées, et…tout reste possible !

SAM
Invité

PSA pourra te courtiser la diva FCA et publier JLR.

wpDiscuz