Accueil Bentley Teaser : Bentley Flying Spur

Teaser : Bentley Flying Spur

931
14
PARTAGER
New Flying Spur bouchon

Celle qui se pose en rivale de la Rolls Royce Ghost, la Bentley Flying Spur va être entièrement renouvelée. Pour l’occasion, on peut découvrir le nouveau « bouchon » de radiateur escamotable.

La première chose qui saute aux yeux, c’est que le B ailé habituel est redessiné. Désormais, le B est « ouvert » et ressemble encore plus à une silhouette. L’emblème avec des ailes vraisemblablement en cristal s’escamote comme il est désormais de mise aussi sur les « RR », chapardage oblige.

Pour le reste, c’est toujours « mystère et boules de gomme« . La Flying Spur est une grande berline 4 portes statutaires de la marque de Crewe, entre la Continental et la Mulsanne. Depuis sa reprise par Volkswagen il y a 21 ans, Bentley a profondément revu sa gamme et son image. « Jeune » et sportif avec la Continental GT, suivant la « mode » avec le SUV Bentayga, il n’en reste pas moins que les deux berlines sont encore là pour l’image de marque.

La plus statutaire, la Mulsanne, continue sa carrière entamée en 2010 tandis que la Flying Spur, plus petite (5,30 m tout est relatif) va donc se réinventer après 8 années de service. Le V8 devrait rester de la partie, reste à savoir si le W12 sera encore là. Cela serait étonnant qu’il ne le soit pas. Un V6 hybride est annoncé, très vraisemblablement la même motorisation hybride V6 TFSI 3.0 présentée sur l’A8 L. Pour rappel c’est un moteur thermique accouplé à une boîte automatisée avec moteur électrique intégré et une batterie lithium-ion pour fournir l’énergie.

Illustration : Bentley

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Teaser : Bentley Flying Spur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Seb
Invité

Mouais le profil semble reprendre beaucoup de la Mulsanne actuelle quand même …. 😕 M’enfin je vais pas m’en plaindre , au moins on à un retour vers les origines avec ce qu’aurait toujours du faire Bentley , de grosses limo statutaires carrés ! 😁

panama
Invité

Très très joli l’emblème sur le capot !
Si nous n’avions pas eu tous ces communistes chez nous entre 1945 et la fin du XXème siècle, la France aurait pu garder elle aussi des marques automobiles de très haut luxe

SGL
Invité

…ah oui, comme Renault avant-guerre !? 😉

SGL
Invité

Mais rien n’est totalement impossible, les Russes y arrivent bien avec Aurus et nous sommes encore forts dans tellement de domaines plus compliqués… Ce n’est donc pas insurmontable.
Mais il faut de l’argent !

greg
Invité

« es Russes y arrivent bien avec Aurus  »
Hhahahahahahahaha
Ma barre de rire de la soirée.

SGL
Invité
Attention @GREG Les Russes arrivent toujours très bien à leurs fins aux programmes qui leur tiennent à cœur. Les exemples existent par milliers dans l’histoire ! Les Allemands prenaient les Russes pour des sous-hommes pendant l’opération Barbarossa, certes ils étaient mal commandés (à cause des purges staliniennes) mais leurs chars d’assaut T-34 surclassaient les Panzer III et IV et 38(t) (de Skoda). Les Américains, on fait la même erreur en Corée en 1950 avec le Mig-15 puis en 1957 avec les succès de la fusée R-7 Semiorka de Korolev (supériorité jusqu’à 1968) À la chute du mur de Berlin et… Lire la suite >>
SGL
Invité

Dommage @GREG que tu n’a pas vus hier les documentaires sur ARTE sur le KGB : le sabre et le bouclier 😉
CIA et MI5 ont un profond respect des Russes et de leurs capacités.

greg
Invité

Je fais confiance à un russe pour me faire un char moderne, une toprille à réaction ou une bombe atomique.
Pas pour développer et commercialiser un véhicule de luxe avec une marque sans histoire.
Tu mélanges tout.
De même c’est pas parce que ton pays a une réputation mérité dans la haute couture et la parfumerie qu’il peut sortir des véhicules HDG.

greg
Invité
J’ai du mal à saisir le rapport avec la création d’un soit-disant véhicule de luxe utilisant une technologie étrangère, sans identité propre, sans image, et dont la carrière commerciale semble vouée à l’échec, et tout ton argumentaire (en grande partie inexact) sur les technologies militaires soviétiques. Le T-34 avait une supériorité sur les modèles que tu cites, mais c’est un peu logique pour une arme entrée en service fin 1940 quand les III et IV étaient bien plus anciens (le 38 de Skoda n’était en 1941 plus en première ligne, les III et IV datent de 1937)…Le Panther a rattrapé… Lire la suite >>
SGL
Invité
@GREG Les chars légers BT, précédant au T-34 étaient en avant technologique par rapport à leurs homologues Occidentaux avant 1935… Comme quoi les Russes ! Le Panther est arrivé pour la bataille de Koursk, juillet 43, la moitié est tombée en panne sur le terrain, manque de mise au point. Le Tigre, plus ancien, plus lourd, mais le plus fiable a dû faire le gros du boulot. Le char « Elefant » de Porsche a été une catastrophe malgré son prix. OK, par la suite le Panther est devenu le meilleur char de la Seconde Guerre mondiale… Mais un peu… Lire la suite >>
SGL
Invité

Pour faire du luxe…. Les artisans russes du côté de Saint-Pétersbourg doivent savoir également le faire !?
Je ne vois pas dans quel domaine ou les Russes ne pourront ne pas faire une voiture de luxe ?
Peut-être à la base, un manque d’expérience sur les premières séries, mais rien d’impossible à terme que les Russes ne puisent pas maîtriser.
… Bien sûr, si l’argent est là !

lataupe2B
Invité

Moi de toute façon moche ou pas j’ai un faible pour les voitures anglaises et leurs intérieurs surtout.

Arapao
Invité

Hâte de voir la suite !

wpDiscuz