Accueil Renault Salon VIVA Tech 2019 : Renault EZ-Flex, la livraison du dernier kilomètre

Salon VIVA Tech 2019 : Renault EZ-Flex, la livraison du dernier kilomètre

1180
39
PARTAGER

Renault continue d’explorer des solutions de livraisons et de mobilité urbaine « du futur ». Au salon VIVA Technology, Renault présentera le EZ-Flex.

Le Renault EZ-Flex est un prototype plus qu’un concept. En effet, plusieurs unités seront fabriquées et « prêté(es) à plusieurs professionnels en Europe pour collecter toutes les données d’usages pertinentes, afin de mieux comprendre les besoins de la livraison urbaine au quotidien ».

3,86 m de long, 1,65 de large pour 1,88 de haut, jantes de 15 pouces. Le Renault EZ-Flex est un petit pavé urbain. Il peut quand même embarquer 3 m3 (!) avec son espace dédié au chargement (cockpit réduit). C’est à peine moins qu’un Kangoo Z.E. qui fait 4,30m. 9m de diamètre de braquage seulement. Le EZ-Flex promet d’être une vraie puce des villes à même de passer dans certaines rues inaccessibles aux camions de livraison (camions qui stationnent alors en double file et des livreurs qui font des dizaines de mètres ou plus avec des transpalettes).

Le futur Kangoo Z.E. ?

Le Renault EZ-Flex a deux places dans la cabine, mais le siège passager s’escamote, permettant au livreur de sortir par le côté passager, en tout sécurité, sur le trottoir. En plus, toute la console centrale est en hauteur et il n’y a donc rien à enjamber pour cela. Un petit vide-poche, un grand écran tactile, tout est réduit au plus simple. L’écran regroupe des applications métier permettant une plus grande efficacité pour le professionnel qui conduit le véhicule.

Très « kei car » dans son esprit « boîte à chaussure », le Renault EZ-Flex semble aussi limiter les angles morts avec des montants bien droits. Autant éviter d’écraser un piéton caché non ? Electrique, il est silencieux, non émetteur de CO2 ou autres NOx et peut parcourir 150 km sur une seule charge.

Côté pratique, le seuil de chargement est à 760 mm par l’arrière. Mais, les côtés du véhicule s’ouvrent aussi pour un accès plus aisé à ce qui est transporté. A l’intérieur, différents modules arrières sont prévus pour s’adapter à différents type de métiers.

L’expérimentation devrait durer 2 ans. Une dizaine de véhicules sera prêtée à des entreprises de différents secteurs, des collectivités, des villes, etc. Bardé de capteur, le EZ-Flex va collecter les données d’usage (géolocalisation, parcours, mais aussi ouvertures des « portes », arrêts, autonomie réelle, recharge, etc.) pour comparer son modèle avec la réalité.

L’avis de Leblogauto.com

3 m3 dans un encombrement de citadine, une autonomie de 150 km en électrique, des ouvrants pratiques. Voilà de quoi décider les professionnels de la livraison à abandonner leur fourgon diesel « hors d’âge » bien souvent ? Pas sûr. Mais, cela peut montrer aux décideurs (politiques, entreprises, etc.) qu’une mobilité citadine « propre » est possible sans créer à tout prix des zones 0 voiture. Surtout, il fait largement plus véhicule de production que le concept EZ-Pro présenté au Salon de Hanovre 2018. Il n’est d’ailleurs pas sans rappeler le concept Modus des années 1990 comme on nous le fait remarquer.

Le Salon VIVA Technology se déroule du 16 au 18 mai 2019 au Paris Expo Porte de Versailles. Vous pourrez donc y retrouver ce Renault ZE-Flex, mais aussi Citroën avec entre autres l’AMI-ONE concept.

 

Poster un Commentaire

39 Commentaires sur "Salon VIVA Tech 2019 : Renault EZ-Flex, la livraison du dernier kilomètre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ce type de véhicule devrait être obligatoire en ville depuis des années !

mum1989
Invité

pas aussi moche par contre svp

SGL
Invité

@mum1989
En s’en fout… Du moment que cela fasse le boulot le plus efficacement possible avec le minimum de pollution.

amiral_sub
Invité

y a-t-il une camionnette jolie? (A part celle de Agence tous risques)

SGL
Invité

Je ne comprends pas les gens « anti-VE utilitaire. »
Aimer les musclescar et désirer de voir que des utilitaires « peu » polluant en ville n’est pas incompatible.
Ils veulent quoi ces gens, ils préfèrent des vieux mazouts crasseux tueur d’enfant et de petit vieux !?

amiral_sub
Invité

il y a des muscle cars électriques. Où va le monde?

SGL
Invité

Accessoirement, Renault veut (aussi) acheter Fiat !

SAM
Invité

@SGL. Alors d’après cet article, c’est plus Peugeot qui est à la manœuvre et Renault qui joue les poil à gratter ou les marieuses :

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/peugeot-et-renault-bataillent-pour-s-allier-a-fiat-1674491.html

Après si Nissan rachète ses 43% à Renault, Renault peut avoir un intérêt à fondre sur Fiat, Alfa, RAM et Jeep … Sachant que l’italien serait plus conciliant que le japonais …

wizz
Membre
et pourquoi Renault revendrait ses 43% à Nissan, et pas à une autre entité??? et d’abord, pourquoi Renault revendrait ses actions de Nissan? En tant que actionnaire d’une entreprise, y a t il une loi quelconque qui pourrait l’obliger à céder ses actions, à renoncer à sa source de dividende? j’ai 5% des actions de Apple l’entreprise fait des bénéfices extraordinaires chaque année, contrairement à l’épicerie familiale les dividendes que me verse Apple me permet de vivre. C’est une de mes sources de revenu je ne vais quand même pas revendre mes actions de Apple…. …et si je revends, je… Lire la suite >>
SAM
Invité

@Wizz. Il est dit que Renault fait du chantage à Nissan en regardant Fiat. J’espère que l’italien sera conciliant avec PSA.

Invité

je dirais plutôt que FIAT est tellement mal en point qu’il lance des rumeurs qui disent que tout le monde voudrait les racheter 😉

Scal
Invité

Intelligent et rigolo. On est sur la bonne voie. Mais 150km d’autonomie suffisent-ils pour un usage pro ?

SGL
Invité

150 km pour un utilitaire des villes (arrêts fréquents) me paraient suffisant …. Maintenant, il faudrait l’avis d’un artisan travaillant uniquement en ville et zone périurbaine.
… Enfin, certainement, qu’en 30 minutes de recharge, on retrouve 100 km en plus !?

Plouf le canard
Invité

Portant les Nissan e-NV200 ne semble pas se vendre plus que ça … à part les tripoteur électrique des livreurs de colis genre Chronopost le VE électrique ne semble pas intéresser plus que ca les professionnel en usage voirie. Ceux en usages sur site semble moins mal lotie.

Crouton
Invité

Les « tripoteurs » électriques… 🙂

Bzep
Invité

Il y a 6ou7 ans les leaf et zoé ne se vendaient pas tant que ça !

SGL
Invité

Il se vendra, certainement, 20 à 30 fois plus de VE lors de la décennie 2020 que notre décennie 2010.
Et les restrictions des VT dans les métropoles mondiales seront la norme vers 2025.
Et les 75 % des gens, de mémoire, qui envisagent d’acheter actuellement une VE, le feront vraiment pour du vrai !

wizz
Membre
De nos jours, le carburant ne coute presque rien. L’usage de la route non plus puisque leur construction et entretien sont noyés dans la masse des impôts. L’impact du transport non plus (ps: pollution), puisque le budget de la sécu est noyé dans la masse des impôts. De ce fait, pour gagner des parts de marché (parce que le consommateur est trooooop trooooop pressé, ne peut pas attendre 1 semaine pour se faire livrer), on voit les camions et fourgonnettes sillonner les routes et les villes. Vu le délai, c’est quasiment en direct depuis l’entrepot national jusqu’au consommateur. Ce n’était… Lire la suite >>
Gus
Invité

Bien joué pour le concept Modus, j’allais l’évoquer justement 🙂
Patrick Le Quément est sorti de sa retraite?

Sinon très bon concept et je pense parfaitement adapté pour la livraison du dernier kilomètre et les livreurs Amazon Prime.

Gus
Invité

On nous sort des taxi sur la même plateforme aussi? Un peu sur le modèle des black cabs londoniens!
Si c’est ce genre d’innovations qu’on peut voir dans les prochaines années plutôt que des SUVs, ça me va très bien!

SGL
Invité

Pourquoi, l’idée est bonne !

SGL
Invité

Pourquoi « pas »
pardon !

wpDiscuz