Accueil Jeux vidéos Jeu vidéo : Codemasters tease F1 2019

Jeu vidéo : Codemasters tease F1 2019

295
0
PARTAGER

Après quelques épisodes décevants et redondants, la série F1 du studio britannique Codemasters a entamé un tournant positif en 2017, avec une amélioration technique et un approfondissement de l’expérience joueur en immersion dans la F1.

Profitant de l’offensive digitale voulue par Liberty media, le jeu Codemasters a trouvé de surcroît dans les séries officielles F1 eSports un excellent vecteur d’image. De son coté, la F1 y trouve son compte en modernisant son image et en touchant un public plus jeune, qui n’est plus à priori attiré par les sports mécaniques comme les précédents générations..

Codemasters a ainsi dévoilé hier le 1er teaser de l’édition 2019. Le studio, qui planche depuis deux ans sur ce nouvel opus, a déjà annoncé avoir réalisé une refonte totale de la programmation du jeu, qui repartira donc sur de nouvelles bases après des éditions 2017 et 2018 charriant pas mal de bugs au démarrage. Les joueurs attendent surtout de voir les nouveautés prévues, puisque la version 2018 avait déjà comblé pas mal de « revendications » de la communauté, en proposant un contenu classique enrichi, des sensations de pilotage nettement améliorées et une immersion dans la « carrière » plus aboutie.

F2

Ce qu’il faut retenir du teaser, c’est l’image de fin qui laisse apparaître clairement une silhouette de F2. Les conclusions de nombreux observateurs de la communauté eSports tablent déjà sur l’introduction des championnats F2 – et pourquoi pas F3 – dans le jeu, ce qui permettrait au jouer de réaliser une vraie progression de carrière partant des formules de promotion jusqu’au sommet de la F1, ce qui n’a encore été jamais proposé par aucun jeu de Formule 1. C’est ce que l’on trouve déjà en rallye avec les jeux WRC qui proposent le WRC Junior, le WRC 2 puis le WRC, ainsi que des jeux MotoGP qui proposent un parcours Moto3-Moto2-MotoGP.

Une autre nouveauté réside dans la présence d’une 11e F1 fictive, avec des livrées personnalisables, que les joueurs pourraient utiliser en multijoueur. On peut imaginer aussi que cela permettra aux équipes Esports, qui se sont professionnalisées, et aux pilotes des nombreuses ligues, de concourir avec leurs propres livrées. C’est un message fort envoyé à la communauté de joueurs, toujours très créative mais qui était assez frustrée par des jeux Codemasters n’étant pas très faciles à « modder », contrairement aux étalons du genre que sont Assetto Corsa et RFactor.

Une autre attente des joueurs réside dans la possibilité de réaliser des transferts de pilotes d’une saison sur une autre. Jusque-là, la série de Codemasters n’a jamais proposé cette option en raison des problèmes contractuels et de licence que cela pourrait impliquer. La position de la FOM avait toujours été très stricte sur le sujet, mais on peut espérer un assouplissement avec la philosophie de Liberty media. Après tout, les transferts de joueurs sont faisables dans les jeux de Football ou de Basket, donc pourquoi pas en F1 ?

C’est enfin sur le multijoueur que Codemasters sera attendu, puisque c’est clairement Le point faible de la série. Certes, F1 2018 a tenté d’apporter du neuf avec la mise en place d’un « rating » (système de notation et d’évaluation du niveau) des pilotes pour regrouper les joueurs en course selon leurs capacités, mais l’ensemble reste encore très perfectible, aussi bien en termes de réalisation que de stabilité des serveurs.

Le jeu est prévu pour fin Juin, donc plus tôt que d’habitude, puisque les précédentes éditions sortaient en septembre.

L’avis de leblogauto.com

Le jeu F1 de Codemasters semble se bonifier avec le temps, en proposant un contenu toujours plus enrichi et toujours plus immersif, puisque c’est un critère désormais essentiel pour séduire les amateurs de sport. Nous attendons avec impatience les premières images du jeu.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz