Accueil Constructeurs Renault a besoin d’un SUV compact électrique

Renault a besoin d’un SUV compact électrique

1282
52
PARTAGER

Gilles Normand, patron des électriques chez Renault, l’assure : la marque a besoin d’une compacte. De pas n’importe laquelle.

Gilles Normand s’est confié aux journalistes anglais de Autocar. Il leur a expliqué que le constructeur a besoin assez rapidement de proposer une offre de véhicule électrique sur le segment C du marché (les compactes). Il est allé plus loin en prédisant qu’un tel futur véhicule devrait prendre la forme d’un SUV. Un tel véhicule serait développé sur une nouvelle plateforme, dénommée CMF-EV, qui serait partagée avec les marques Nissan et Mitsubishi qui appartiennent aussi à l’Alliance. Il serait commercialisé d’ici 2022.

Une nouvelle plateforme

A l’heure actuelle, Renault est leader, grâce à la Zoe, sur le marché européen des électriques. Le constructeur au losange vient de dévoiler un concept K-ZE préfigurant un futur modèle positionné sous la Zoe. Ce concept reprend de nombreux traits de la Kwid. Il pourrait d’ici quelques années, en version de série, être commercialisé en Europe après avoir commencé une carrière en Asie.

On apprend en outre que l’ensemble des véhicules proposés à partir de cette plateforme seraient produits dans l’usine française de Douai. Enfin, rappelons que Renault vient d’annoncer un plan d’hybridation en complément de son offre de véhicules électriques.

Source : Autocar

Photo : Renault

Poster un Commentaire

52 Commentaires sur "Renault a besoin d’un SUV compact électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

Tiens tiens, j’ose espérer que ce futur SUV Renault fera l’objet du même niveau de teneur que l’article du LBA a propos du SUV électrique Audi !

Thibaut Emme
Admin

S’il est obèse à 2400kg et donc aussi hérétique que l’e-tron…y a des chances 😉

SGL
Invité

Au-dessus de 1.8 tonne, une PAC hydrogène ne devient pas vraiment du luxe pour avoir plus de 700 km d’autonomie d’un seul coup.
Mais il manque les infrastructures de distribution….

Thibaut Emme
Admin

L’hydrogène n’a d’intérêt que si on le stocke sous forme stable, liquide ou solide à tempérarure ambiante (méthanol, tablette Phy, etc). Sinon c’est illusoire pour une grande échelle.

wizz
Membre
SGL
Invité
Le rendement d’un moteur électrique est trois fois mieux que le thermique… Jusqu’à là, c’est génial. Le problème est que le « réservoir » la batterie contient 80 fois moins d’énergie (corrigez-moi svp si je dis une bêtise). Trimballer 700 kg de « réservoir » batterie devient une aberration…. Du coup, la PAC hydrogène s’impose pour alimenter les moteurs électriques sur les gros véhicules. Je trouve qu’à partir d’un certain poids, la PAC hydrogène devrait être obligatoire, sauf à changer de génération de batteries… Les batteries solides que l’on attend depuis des années ! (on nous dit qu’elles arrivent vers… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
@SGL : en fait ce n’est pas comme cela 🙂 Le rendement global d’une chaîne de traction électrique va être de 2 à 3 fois plus efficiente oui (le rendement). On peut prendre le dernier thermique Toyota qui atteint 41% de rendement selon le communiqué. Mais, un VE va « consommer » de 12 à 20 kWh/100km selon le modèle. 1 litre de diesel, c’est (de mémoire) 10,7 kWh. Donc un VE c’est comme s’il consommait 1 à 2 litres aux 100 km ! Après que la densité d’une batterie soit à 150 wh/kg c’est à dire 70 à 80 fois moins… Lire la suite >>
ema
Invité

c’est à dire qu’avec la concurrence qui s’organise, Renault aurait déjà dû sortir un SUV compact électrique (genre captur, mais en mieux) et se positionner sur la recharge (par exemple, transformer les garages Renault en vrais points de recharge gratuite rapide, accessibles 24/24, avec une application dédiée, limitée à 30 min…)
Et avec le retour sur la durée de vie réelle des batteries (beaucoup plus lingue que prévue) , pour proposer des contrats de location attractifs.

Scal
Invité
Renault est leader sur ce marché du VE avec une grosse longueur d’avance. Renault dispose de deux véhicules utilitaires qui pourraient s’avérer stratégiques compte tenu des mesures « thermiphobes » qui se déploient dans les villes. C’est déjà beaucoup comparé à 90% des constructeurs mondiaux. Alors oui, on peut toujours exiger plus … A noter que, comme l’évoque Thibault plus haut, on détourne la techno du VE pour fabriquer des monstres qui n’ont aucun sens, économiquement et écologiquement parlant. Le Kwid ZE s’inscrit bien dans cette tendance de véhicule urbains qui répondent à un besoin. Au delà du segment des compacts, l’hybridation… Lire la suite >>
SGL
Invité
Il faut arrêter de dire que Renault est en avance sur la VE… Ils ont certes démarré tôt, mais ils n’ont que faiblement développer leur gamme ZE après 2013. Je pense qu’envisager de sortir un SUV électrique qu’en 2018 est même un lancement tardif. Il manque notamment comme pour la Zoe40 des améliorations sur la Twizy et le Kangoo comme il manque aussi des gros modèles PHEV voir un modèle à PAC à hydrogène. À un autre niveau, c’est tout l’Europe qui prend du retard sur l’Asie (surtout la Chine) mais aussi des USA. Il manque l’Airbus de la batterie,… Lire la suite >>
wizz
Membre

question de capacité (en dehors de sa capacité d’habitabilité), le Kwid ZE serait plus ou moins celle de la ZOE 1ere génération, un véhicule urbain. Or, que la reprochait on? Sa faible autonomie!!!
(et les anti n’avaient pas manqué de venir cracher leur vénin « mais je fais comment pour partir en vacances avec une telle voiture? alors qu’il est possible de faire ce trajet avec la Tesla S…. »)

SGL
Invité

Le trajet moyen français quotidien est de 34 km et 95 % de trajet sont inférieurs à 100 km.
Donc même une Zoe 1er générations d’occasion pour moins de 10 K€ fait remarquablement le « boulot »
La peur du manque de liberté de pouvoir faire 1000 km est encore dans toutes les têtes !

Franckche
Invité

Dire que Renault est leader du marché du VE est pour le moins un excès de langage. Renault est encore leader en Europe pour quelques mois, MAIS le leader mondial jusqu’en Juillet était Chinois et depuis quelques semaine, est américain : Tesla qui accélère très fort sa production (https://insideevs.com/global-august-sales-tesla-model-3-lead/)

Vangard
Invité
Et oui, mais c’est Renault, une mentalité de petit comptable à la française. D’un côté on a Tesla, l’entreprise « en faillite » depuis 10 ans, mais qui est au summum de ce qu’un particulier peut trouver sur le marché de l’automobile, et de l’autre on a tous les autre constructeur qui freinent des 4 fers vis à vis de l’électrique. Concessionnaire qui n’y connaisse rien et vous propose de remplacer ça par un dci 110 boite manuel, prix prohibitif de la location de batterie, aide à la conduite à la ramasse, etc… Renault et la zoé aurait pu être le renouvellement… Lire la suite >>
SGL
Invité

j’aime beaucoup « on a Tesla, l’entreprise « en faillite » depuis 10 ans, » 🙂
Les GAFA ou GM/ Ford attendent patiemment le moment pour racheter Tesla…

LaurentC
Invité
Mais jamais de la vie, croire cela, c’est ne pas comprendre le monde de l’entreprise. Comme déjà dit, une entreprise en croissance réinvesti l’intégralité de son résultat et « s’endette » toujours plus auprès de nouveau actionnaire. Au lieu de payer X% d’impôts, cet argent sert à sa croissance, c’est ce qu’on fait tous les GAFAM. Donc non Tesla n’est pas en faillite, car elle a un produit d’avenir, elle vend toujours plus et gagne des parts de marché. Le jour où ce ne sera plus le cas, là on pourra parler de faillite. En attendant, ses « problèmes de trésorerie » ne servent… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

c’est juste la cause qu’il faut vendre . Associés , patrons, banquiers, pouvoirs publics pour la législation et la cause vendue est entendue et les soucis de trésorerie ne sont que passagers. L’entrepreneur est autorisé à s’endetter un peu plus. C’est ce que fait l’Etat toujours et arrive même à persuader le contribuable consommateur qu’il va devoir payer la dette, se serrer la ceinture.
Merci LaurentC pour le cours d’économie. Vous redonnez les bases.

Gustave
Invité

c’est clair pour les garages transformés en vrais stations de recharge (et pas 2-3 prises qui se battent en duel) sachant que l’on trouve un garage Renault a peu près partout en france ! Mais sans doute pseudos managers payés bien plus cher que ceux qui fabriquent les zoé, et qui brassent du vent, n’on même pas eu l’idée…

mmc
Invité
C’est fatiguant cet esprit anti-ftout … les concessions Renault ZE sont déjà équipées mais elles ne sont pas ouvertes 24/24. Pourquoi ? Parce que il y a du matériel, en particulier des véhicules, donc du gardiennage, humain ou vidéo. Parque les concessions sont souvent en zone indus … qui veut aller dans une zone indus poser son véhicule la nuit pour recharger ? Parce que à ce jour, l’offre n’a pas rencontré la demande (cf la zone indus…) A noter noter que Renault propose aussi une offre de mobilité en libre-service … n’est-ce pas utile de partager son gros véhicule… Lire la suite >>
Vangard
Invité
Le petit comptable, c’est parce qu’ils ne font rien pour nous faire rêver. Il sorte l’une des premières voiture électrique grand publique, et au lieu de l’équiper comme la voiture de demain, ils l’équipent comme une twingo. Peut importe le prix de la Tesla, elle propose la conduite autonome et une foultitude de service autour. C’est un produit pensé et réfléchit dans sa globalité. Pas comme la Zoé qui a été pensé comme « Comment on va faire pour baiser les gens en leur vendant la carcasse d’une clio sans moteur plus cher qu’une clio ». Franchement ou est l’honnêteté quand toutes… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Déjà Tesla ne propose pas la conduite autonome mais la conduite aidée…il faut rester vigilant et les mains sur le volant. La Leaf propose cela aussi via le Pro-Pilot, autant au Japon c’est pris, autant en France…mouais. La Zoe l’aurait, est-ce qu’il s’en vendrait des tonnes de plus ? Pas sûr. Ensuite, la Zoe n’est pas une carcasse de clio sans moteur, mais une voiture à part entière (avec ses coûts de R&D) avec un moteur, fut-il électrique. Quant à la rentabilité, aucune voiture n’est rentable…ce sont des gouffres à pognon de dingue 😉 Si on pose la question de… Lire la suite >>
Vangard
Invité
Thibaut, tu pinailles sur tout ce que j’ai dit, au lieu de voir le fond de mon message, donc je vais être plus clair. Tesla propose bien la conduite autonome, mais ne l’autorise pas encore pour des raisons plus légales que techniques. Et franchement, ils proposent l’expérience utilisateur la plus abouti sur la question. Oui, je sais que la zoe a sa propre plateforme, je ne parlais pas de technique, mais du type du véhicule, et oui, ce qui est vendu hors batterie, c’est une carcasse de clio avec un moteur élec. Donc le coût sans batterie n’a aucune raison… Lire la suite >>
ART
Invité

Assez en phase avec le fond du message de Vangard qui importe ici, le VE est cher, et a un impact important en terme d’images, plutot que de faire une citadine invendable, Renault aurait été bien avisé d’en profiter pour justement se relancer sur du haut de gamme, sur des segments à forte valeur !
Et en plus ça aurait clairement différenciant pour Renault par rapport aux véhicules allemands (pour ne citer qu’eux…)

miké
Invité

Et un nouveau troll, 1 !

gigi4lm
Invité

@ Gustave : « 2-3 prises qui se battent en duel »
2, ça marche mais 3 c’est plus un duel … c’est juste le final du Bon la Brute et le Truand ! 😃😃

SGL
Invité

Renault a aussi besoin d’une Twingo ZE avec une petite batterie… 25 kWh maxi, pour une raison de coûts et de prix et pour ne pas rentrer en concurrence avec la Zoe 40… et pour relancer les ventes (décevante) de la Twingo.

wizz
Membre
pour cela, il faudrait consulter les ventes de sa cousine Smart électrique. Si cette dernière se vendrait très bien ou pas…. Parce que quelque chose me dit que les ventes de la Twingo ZE vaudront l’épaisseur du trait dans le total des ventes des Twingo, alors que le cout de sa commercialisation ne le sera pas. Supposons que ce cout est de 100 millions d’euros. Que vaudrait il mieux: -industrialiser et vendre des Twingo ZE au compte goutte? -ou faire un effort commercial de 1000€ sur 100.000 ZOE? Des gestes genre: -wallbox offert -1000€ de reprise (en plus des autres… Lire la suite >>
SGL
Invité

Sa cousine Smart électrique est beaucoup trop chère et (ou) pas assez d’autonomie pour le prix.

Allegra
Invité

Si PSA se met à proposer un DS 3 Crossback électrique, nul doute qu’un 2008 équivalent suivra rapidement. Donc oui, il est effectivement temps que Renault réagisse et en sorte un lui aussi.

Scal
Invité

Aujourd’hui, PSA n’a rien (ah si, la Bolloré Méhari …). Aujourd’hui, Renault a 5 ans d’expérience en développement, fabrication et vente de véhicules électriques. Donc « Il faut que Renault réagisse » est un peu hors de propos !

Thibaut Emme
Admin

@Scal : PSA c’est aussi la Ion/C-Zero (Mitsu iMiEV), le e-Berlingo et le e-Partner 😉

Jean Pierre
Invité

Renault a lancé la Zoé et est parti faire la sieste. Du coup, Renault n’a plus d’avance dans la voiture électrique. Ne propose qu’une seule voiture de tourisme électrique, la Zoé. VW en a deux, la Golf et la Polo, plus des hybrides rechargeables (Passat et Golf). En 2019, Renault va même se faire dépassé par PSA, un comble. Donc oui, il serait temps que Renault se réveille.

miké
Invité

Depuis quand la polo est elle dispo en electrique ? Ah ces fanboys vw… On se demande a quoi ils tournent.

Jc juncker
Invité

Au lieu de lui gueuler dessus comme un veau . Tu aurais du lui dire que ç était la passât dispo et non la polo.

Va bosser maintenant !

amiral_sub
Invité

la passat électrique? on en apprend tous les jours

Jean Pierre
Invité

Quel hypocrite! Que ce soit la e-Up plutôt que la Polo, cela fait toujours 2 voitures électriques! Et pour vous rassurer que je ne suis pas un VW fan boy, Mercedes et Smart ont aussi 2 voitures électriques et plusieurs hybrides rechargeables. BMW, une voiture électriques et plusieurs voitures hybrides rechargeables. GM, une voitures électrique et plusieurs hybrides rechargeables. FCA, une voiture électrique, une hybride rechargeable. Honda 2 voitures électriques, une voiture hybride rechargeable, une voiture pile a combustible.etc, etc.

Denis
Invité
Je ne comprend pas, l alliance à déjà une compacte dénommée leaf2 qui sera bientôt 60 kWh et 150 kW de puissance. Pourquoi développer une nouvelle plate-forme ? Il y avait des rumeurs sur un suv électrique type kadjar mais rien de concret. Si l alliance négocie mal le virage des véhicules de 60 kWh elle risque gros malgré qu elle a été pionnier dans le domaine. Actuellement, les améliorations doivent être concentré sur la chaîne de traction et le système de refroidissement des batteries qui pose problème. Le e Niro, kona ev et soul ev en 64 kWh vont… Lire la suite >>
wizz
Membre

La Leaf a été conçue selon la méthode classique: la base est peu flexible. Et c’est presque une plateforme thermique modifiée pour recevoir des batteries.
Depuis, les constructeurs font des plateformes modulaires, et/ou électrique modulaires. Cette base pourra servir à concevoir rapidement une multitudes de véhicules différents.

Il suffit de voir les dessous de la Tesla S pour comprendre l’intérêt d’une plateforme développée spécifiquement pour des voitures électriques (n’ayant pas les contraintes des composants de la voiture thermique), et modulaires tant qu’on y est
https://insideevs.com/look-inside-a-tesla-model-s-battery-pac/

wpDiscuz