Accueil F3 F3 régionale Europe : Renault sème le trouble

F3 régionale Europe : Renault sème le trouble

675
0
PARTAGER

Le promoteur de la F3 Europe a été récemment désigné. Ce qui n’a pas empêché Renault de poursuivre dans la voie de la mise en place de son propre projet.

Renault Sport est un candidat malheureux. Le constructeur n’a pas été retenu par la FIA. Il ne sera pas le promoteur de la Formule 3 européenne régionale. L’appel d’offre a en effet été remporté par l’ACI (Automobile Club d’Italie) qui collaborera à cet effet avec le WSK.

Mais Renault a depuis présentée son Eurocup FR 2.0 pour la saison 2019 qui adopte en fait une monoplace répondant à la réglementation F3 régionale. Les châssis signés Tatuus seront équipés de blocs 1,8 litre turbo dérivés de ceux qui équipent la Mégane R.S.

Mygale poursuit la mise au point de sa F3 R

Du côté du constructeur Mygale, un programme d’essais de validation sur le circuit de Magny-Cours de sa nouvelle monoplace a été entamé. Ceci à la fin du mois de septembre dernier. Ce programme se poursuivra tout au long du mois d’octobre. Selon le constructeur, la voiture est bien née. Cet avis semble partagé par les pilotes d’essais et notamment par Guillaume Aubry vu en GP3 Series et en WEC LMP2.

Rappelons qu’à partir de 2019, les GP3 Series seront remplacées par une nouvelle F3 internationale et que des F3 régionales seront mises en place dans plusieurs régions.

Images : Renault Sport, Mygale

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz