Accueil Seat Paris 2018 : Seat Tarraco

Paris 2018 : Seat Tarraco

1564
30
PARTAGER

Seat a levé le voile sur le Tarraco, son troisième SUV positionné au-dessus de l’Ateca et capable de transporter jusqu’à sept personnes.

Comme souvent chez les produits du groupe Volkswagen, le design nous est familier et pour cause puisque le Tarraco est frère de sang avec le Tiguan AllSpace. Le nouveau SUV espagnol se démarque par un faciès « seatisé », une face arrière et des vitres de custode spécifiques.

Le Tarraco est cependant plus qu’un simple changement de badge. Il marque une rupture avec le style des autres modèles ibériques puisqu’il arbore une nouvelle calandre abandonnant le trapèze actuel pour un nouveau dessin hexagonal à la hauteur réduite. Les feux ont été également amincis et le tout confère au Tarraco une certaine agressivité. À l’arrière, l’évolution est plus mesurée avec principalement un bandeau lumineux entre les feux.

Dans l’habitacle, la Tarraco est identique au Tiguan AllSpace, à l’exception de la partie supérieure de la planche de bord qui inaugure également un nouveau langage stylistique pour la marque. Les nouveautés les plus notables sont un insert qui court sur toute la largeur de la planche de bord et un écran de navigation et d’infodivertissement désormais flottant de seulement 8 pouces. Enfin, le combiné d’instrumentation est numérique sur la version la plus huppée.

Partageant ses soubassements avec le Tiguan Allspace, le Tarraco affiche des dimensions quasi identiques avec une longueur de 4,74 m (+ 4 cm) et une hauteur de 1,68 m (+5 cm) Le coffre devrait atteindre 700 litres en configuration 5 places, 230 litres en 7 places et 1920 litres une fois toutes les sièges rabattus.

Le Tarraco étrenne aussi en partie les motorisations du Tiguan. Le programme essence est assuré par le 1,4 litres TSI de 150 ch accouplé à une boîte manuelle à six rapports entrée de gamme. Au-dessus, on trouve le 2 litres TSI de 190 ch associé à une boîte double embrayage à sept rapports. Côté diesel, le menu propose le 2 litres TDI de 150 ch accouplé à une transmission manuelle à 6 rapports ou à une boîte double embrayage à sept rapports. La version la plus puissante est assurée par la version 190 ch exclusivement proposée avec une boîte double embrayage à sept rapports et une transmission intégrale. Celle-ci est proposée en option sur les 2 litres TSI 190 et 2 litres TDI 150.

Bien que dérivé du Tiguan AllSpace, le Tarraco ne sera pas produit au Mexique. Il ne sera pas produit non plus en Espagne, mais **en Allemagne dans l’usine de Wolfsburg**. Suggéré par le PDG de la marque espagnole, Luca Di Meo, le choix de Wolfsburg aurait décidé les dirigeants du groupe Volkswagen à donner le feu vert.

 

 

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Paris 2018 : Seat Tarraco"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zaza
Invité

Pas mal mais reprend le coffre mal fagoté de son grand frère Tiguan

SGL
Invité

Comment dire… c’est pas mal et même bien, mais là encore une fois ça sera une VW ou un Skoda de moins.
Et c’est certain que la terre ne va pas s’arrêter de tourner avec une nouveauté comme ça !
… si la calandre hexagonale c’est nouveau chez Seat … mais que chez Seat ! 😉

Ozz
Invité

La nouvelle calandre fait plus Hyundai que Seat je trouve, mais l’ensemble est pas mal.

gilles
Invité

Où est passé l’âme de SEAT? Banal et sans charme: du vrai VAG

SGL
Invité

Du point de vu pratique ça un avantage… On a trouvé une alternative moins coûteuse que le Tiguan Allspace ! 🙂

SGL
Invité

A moins que le Kodiaq soit moins cher encore !?

greg
Invité

C’est quoi « l’âme de Seat »? La marque faisait avant du Fiat rebadgé (juste le logo qui changeait, aucune autre différence). C’était donc de l’original plein de charme si je comprend bien?

SGL
Invité

Eh… et bien si justement, Seat avait une « italienneté » si j’ose dire, à l’espagnol
Seat 600 et 800 sont des monuments, Seat 1200 Sport (Bocanegra) était sympa pour l’époque.
D’ailleurs, le côté méditerranéen devait être repris pour concurrencer Alfa il y a 20 ans.
https://www.largus.fr/actualite-automobile/musee-virtuel-seat-un-nouveau-musee-numerique-a-visiter-en-un-clic-7858391.html

gilles
Invité

Fiat rebadgées les Ibiza ou les Leon? 🙂 Maintenant, on peut préférer l’austérité d’une Polo ou d’une Golf, comme son voisin, moi perso, je préfère le charme latin et l’originalité d’une Seat.

Thibaut Emme
Admin
@Gilles : Greg parle de la fondation de la SEAT (Sociedad Española de Automóviles de Turismo) par la FIAT (Fabbrica Italiana Automobili Torino) à la demande du gouvernement espagnol au sortir de la 2nde guerre mondiale. Les premiers modèles sont des FIAT assemblées en Espagne et rebadgées SEAT. Ce simple rebageage a continué de 50 à 81. Après 81 et la fin de la liaison capitalistique entre les deux entreprises, la SEAT a continué de produire des FIAT sous licence, mais devait faire de menues modifications de style. C’est ainsi que l’on a eu la Fura (une 127 retouchée), la… Lire la suite >>
SGL
Invité

Petit rappel du concept 20v20 de 2015
https://www.seat.com/carworlds/20v20.html
Design sportif, moderne…. Là, a part le museau vraiment nouveau pour Seat, quel apport en plus par rapport à un Tiguan Allspace et Kodiaq ?

Kaizer Sauzée
Invité

Ces clones de VW sont d’une tristesse à mourir. Déjà que le modèle de base n’est pas très fun…
Au moins chez PSA chaque marque à une personnalité propre et du caractère.

SGL
Invité

Bah, c’est sûr !
Un C5 Aircross, ressemble-t-il à un 3008, pourtant 60% des éléments sont identique.
J’aimerais bien connaître les contre-argumentations des personnes qui t’ont mis des votes négatifs 😉 😀

Beniot9888
Invité

Peut être qu’ils ont trouvé le procès injuste ? Chez PSA les marques ont une personnalité ? Peut être. Mais sorti de cette palanquée de SUV, peu de modèles se ressemblent au sein du groupe VW. Les Polo, Ibiza et Fabia, par exemple, ne sont pas des clones.
Donc inutile de condamner tout le groupe. Surtout que, soyons francs, ce ne serait pas pour certains juste une excuse pour mettre en valeur PSA ?

SGL
Invité

La différence entre Arona et T-Cross et futur Skoda Vision X ?
La différence entre Ateca et Tiguan et Karoq.?.
La différence entre Tarrano et Tiguan Allspace et Kodiaq.?
Sans parler des points communs entre VW et Audi comme le Q2 et T-Roc… j’arrête là, parce qu’avec le groupe VW c’est comme un véritable dictionnaire de synonyme dans le groupe VW

Beniot9888
Invité

Bref, comme je le disais, les SUV se ressemblent, oui. Mais pas la Passat et l’A4. Pas la Golf et la Leon. Pas l’A1 et la Fabia. Pas l’A6 et la Superb. Pas…

SGL
Invité

Mmmh… OK on va dire ça, mais la personnalité n’est pas vraiment affirmée.
VW est la base, réputation du Made in Germany, costaud, design simple et épuré.
Alors Skoda, c’est quoi ?
Et Seat, c’est toujours l’Alfa Romeo de VW ou le Dacia !? … Non ! Ni l’un ni l’autre, c’est donc une autre VW !
L’avantage quand la base est bonne… Tout est bon, mais quand les VW polluent trop comme par hasard toutes les Seat, Skoda, Audi polluent trop pour les mêmes problèmes vu qui n’y a pas que la personnalité qui se ressemble.

Beniot9888
Invité

Oui, ça, c’est clair. Une Passat n’a pas la même tête qu’une Superb mais aucune des deux n’est vraiment originale.

Par contre, si on reprend PSA, le jour où il y aura un scandale sur le moteur 2,0 L HDI, il affectera tous les véhicules équipés. Et si il y a une crise qualité sur le 1,5 DCi chez Renault, tous les véhicules équipés en souffriront, y compris chez Nissan, Mercedes… Donc là encore, rien de très spécifique à VW.

greg
Invité

Au fait SGL, Beniot a eut plusieurs notes négatifs également, cela ne t’indigne pas? 🙂
Sinon je te conseille de t’acheter des lunettes, car ton « argumentaire » c’est juste le dictionnaire de la mauvaise foi.

SGL
Invité

« mauvaise foi. » Sur la forte personnalité de chaque marque généraliste du groupe VW… Chacun est libre de juger !

wpDiscuz