Accueil Actualités Entreprise Oscaro : prise de participation minoritaire par Autodis

Oscaro : prise de participation minoritaire par Autodis

1145
6
PARTAGER

Autodis Group, leader de la distribution indépendante de pièces détachées pour Véhicules Légers et Poids Lourds en Europe de l’Ouest, a annoncé mercredi qu’il prenait une participation minoritaire de 4,95 % dans Oscaro, le leader français de la vente en ligne de pièces détachées. Ou quand le monde de la réparation à l’huile de coude rejoint celui des ateliers de garagistes.

Dans la continuité d’une collaboration de longue date

Rappelant que Autodis Group et Oscaro entretiennent des relations commerciales de longue date  au travers de ses filiales Doyen Auto et ACR Group, le distributeur considère que cette acquisition s’inscrit dans la continuité de leur collaboration.

Si à l’heure actuelle, le montant de la transaction n’a pas été précisé, le journal les Echos faisait état mardi d' »une augmentation de capital de 30 millions d’euros » d’Oscaro « au profit d’un partenaire industriel ». Objectif : démultiplier ses ressources et accélérer son développement.

De l’intérêt de préserver un client majeur

Pierre-Noël Luiggi, le président d’Oscaro a indiqué pour sa part dans un communiqué que cette prise de participation – minoritaire – permettait à Oscaro de « rester totalement indépendant » tout en « poursuivant les liens historiques existants. » Cette opération « s’inscrit directement dans le cadre historique des relations commerciales et contribuera à leur développement » explique quant à lui Stéphane Antiglio, Président d’Autodis Group. Laissant ainsi entendre que via cette prise de participation, le distributeur pourrait sauver le mise d’un de ses plus grands clients.

Deux mondes complémentaires

Si ce rachat constitue un atout alors que les solutions digitales se développent dans le commerce des pièces détachées, il pourrait toutefois faire tousser certains adhérents d’Autodis, tant les distributeurs que les garagistes. D’autant plus que de son côté, Oscaro enfonce le clou, rappelant que son histoire « commence par une revendication : celle du droit à réparer et à bricoler sa voiture par soi-même.  » Ajoutant que « cette liberté » avait déjà permis aux français d’économiser deux milliards d’euros de pouvoir d’achat en moins d’une décennie. « Trois voitures sur quatre en France sont déjà équipées d’une pièce Oscaro » tient-il à préciser.

Oscaro souhaite s’étendre

Après avoir récemment opéré une refonte de son site, Oscaro a l’ambition de s’entendre plus largement en Europe d’ici à 2020. Il est déjà présent en Espagne, au Portugal et en Belgique.

Après avoir enregistré plusieurs déficits annuels, la société se redresse désormais. Sur le premier semestre, le site a généré un chiffre d’affaires de 162 millions d’euros hors taxe, avec un excédent brut d’exploitation de 3,8 millions. Ce dernier devrait atteindre les 8 millions d’euros cette année.

Autodis : un réseau de distribution de grande envergure

Avec près de 6.000 salariés, Autodis  s’affiche comme le plus grand réseau de distribution indépendant sous marque unique en France, et numéro deux en Belgique et en Italie. Présent dans l’Hexagone, France, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Italie, le Groupe a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires consolidé de 1,3 milliard d’euros. En prenant en compte l’activité de l’ensemble de ses enseignes, le chiffre d’affaires avoisine de 1,9 milliard. En 2017, il aura approvisionné un réseau de 4000 garages affiliés et environ 70 000 clients sur l’ensemble des canaux (garages, grands comptes, e-commerçants).
Son modèle s’appuie sur des plates-formes logistiques automatisées et sur environ 330 sites de distribution.

Introduction en Bourse de Autodis suspendue

En mai 2018, il a suspendu son projet d’introduction en Bourse invoquant un « environnement de marché particulièrement prudent ». « La distribution de pièces automobiles est incroyablement fragmenté », déclarait lors du lancement du processus d’entrée en Bourse le dirigeant d’Autodis. Précisant que sa stratégie était de combiner croissance organique et croissance externe.

Sources : Autodis, Les Echos, AFP

Illustration : Oscaro

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Oscaro : prise de participation minoritaire par Autodis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gus
Invité

« Nous levons des fonds pour être en mesure de »… payer ses factures!

Il y a des rumeurs d’impayés de la part d’Oscaro auprès de certains fournisseurs. Sur mes deux dernière commandes, ça a pris 9 semaines en moyenne pour me faire rembourser des retours de pièces!
Alors qu’auparavant cela se passait rapidement.

Ils disent que ce sont des « fake news » mais je les juge crédibles…

Fieutelot
Invité

Bonsoir , il est bon de garder son indépendance en ces jours où tout passe par la monnaie et là où l’on perd son indépendance …je suis client d’Oscaro .. jamais déçu , TOUJOURS un conseiller à l’écoute , pour peaufiner une commande …. Habitant les Vosges , je me dirige toujours vers le fournisseur TRW , qui est à 60 kms de chez moi , en Hautes Vosges..
Continuez , merci …

hemgeb
Invité

oscaro, c’est toujours le meilleur moteur de recherche pour valider une recherche de pièce, vu les prix qui sont pratiqués, j’ai toujours eu un doute sur la rentabilité de l’enseigne, désormais too big to fail? à suivre…

wpDiscuz