Accueil Ecologie Environnement : normes Obama bloquées par 2 agences fédérales

Environnement : normes Obama bloquées par 2 agences fédérales

727
41
PARTAGER

A chaque jour ou presque une nouvelle annonce du côté des Etats-Unis … ! L’agence fédérale de protection de l’Environnement (EPA) et l’agence de la sécurité routière (NHTSA) ont annoncé jeudi leur intention de suspendre les normes environnementales imposées à l’industrie automobile sous l’administration Obama. Une politique rapidement critiquée par les écologistes et la Californie. 

Vers un plafond à 35 mpg (miles par galon) en 2020

La proposition, rédigée conjointement par l’EPA et la NHTSA, comprend une série d’options en vue de modifier les règles en matière d’économie de carburant et les normes d’émissions des véhicules. Elle précise toutefois que la préférence est donnée au gel des normes au niveau des modèles 2020.

L’administration Trump a ainsi proposé de plafonner les exigences fédérales en matière d’efficacité énergétique à 35 mpg (miles par galon) pour les véhicules de tourisme modèle 2020, au lieu de les laisser progressivement évoluer à un niveau largement supérieur à 50 mpg jusqu’en 2025, comme prévu sous l’administration Obama.

Les normes édictées précédemment prévoyaient en effet des augmentations graduelles de l’autonomie des véhicules pour atteindre un objectif de 54,5 miles pour un gallon d’essence (4,32 litres aux cent kilomètres) en 2025.

Des normes désormais inadaptées selon l’EPA

En guise d’arguments, l’EPA indique dans un communiqué que ces normes ne sont plus adaptées. Andrew Wheeler, le patron de l’EPA, a même poussé le bouchon encore plus loin, allant jusqu’à indiquer que l’agence fédérale « honorait ainsi la promesse du président Trump faite aux Américains d’apporter une solution sur la question d’économie de carburant et de normes d’émissions de dioxyde de carbone » (CO2).

Il a par ailleurs tenu à préciser que la proposition de l’EPA visait « à parvenir à un équilibre réglementaire fondé sur les informations les plus récentes » et à mettre en place « une solution pour les 50 Etats permettant à davantage d’Américains de pouvoir acheter un véhicule moins polluant, sûr, neuf et moins cher ».

Les normes Obama : facteur de hausse des prix de ventes ?

Autre argument invoqué, bien loin de l’écologie mais très près des portefeuilles des consommateurs : tentant de se battre sur le terrain du pouvoir d’achat des Américains, les deux agences fédérales estiment que les normes Obama ont contribué à l’augmentation du prix moyen des véhicules. Lequel s’établit désormais – selon elles  – à 35.000 dollars, en hausse de 2.340 dollars par rapport au précédent calcul. Une hausse qui – toujours selon elles – incite les consommateurs à ne pas changer de véhicule.

Argument financier qui touche au final tant les consommateurs que l’industrie automobile US, chère à Donald Trump … les deux régulateurs laissant ainsi entendre que les normes voulues par l’administration Obama sont sources à la fois d’une baisse de pouvoir d’achat …. mais d’une baisse des revenus des groupes automobiles américains. Puisque le processus de renouvellement  du parc automobile US serait donc freiné par ces fameuses normes …

Les lobbies de l’automobile, Auto Alliance et Global Automakers, se sont d’ailleurs empressés de saluer la décision. Ils estiment qu’elle permettra de sauver des emplois.

Les mesures de l’administration Obama néfastes à la sécurité routière ?

Mais le raisonnement des deux agences va encore plus loin ! Mettant en avant l’impact négatif des mesures de l’administration Obama dans le domaine sécurité routière. Là, c’est vraiment ce qui s’appelle pousser le bouchon !! …  et le pousser un peu trop loin pour être crédible … et objectif ?

L’EPA et la NHTSA estiment ainsi que faute de pouvoir changer leur véhicule, les particuliers US se « privent » de nouvelles voitures équipées des dernières technologies améliorant la sécurité. De ce fait – argumentent les deux agences  –  la suspension des mesures mises en œuvre sous l’administration Obama devrait permettre à la fois de faire économiser des milliers de dollars aux Américains tout en réduisant le nombre de morts sur les routes.

La Californie n’a pas dit son dernier mot

Les nouvelles règles moins contraignantes proposées par les deux régulateurs pourraient jeter à nouveau de l’huile sur le feu dans la bataille écologique opposant l’administration Trump et l’Etat de Californie sur le sujet.

Jerry Brown, le gouverneur de Californie  a réagi aussitôt sur Twitter en indiquant que son Etat allait combattre cette décision  « stupide » avec « tous les moyens à sa disposition ». Comprenez : juridiques et financiers  et associatifs (lobbying …) .

Le nouveau plan affaiblirait en effet considérablement la politique la plus ambitieuse du président Barack Obama visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre contribuant au changement climatique.

Reste que pour pouvoir être appliquées, ces nouvelles normes devront être soumises à une période de commentaires publics, en vue d’être éventuellement ajustées et amendées par la suite. Les deux agences fédérales misent quant à elles sur une entrée en vigueur cet hiver.

Sources : AFP, Automotive News

Poster un Commentaire

41 Commentaires sur "Environnement : normes Obama bloquées par 2 agences fédérales"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ah… avec toutes ces normes on finissait par s’inquiétait pour la santé de la pollution… Nous voilà rassurés !

Invité

au final, ça sert à quoi que le reste du monde (dont nous) pondent des lois sur l’environnement excessives, puisque Trump va à l’encontre de tout ça

Invité
Tu m’etonnes que la Californie n’est pas ravie par ces conneries. Miami et la Nouvelle Orlean ont deja les pieds dans l’eau a cause de la montee des oceans. Les egouts de Miami ne fonctionnent plus dans de nombreux quartiers et certaines rues sont refaites et surelevees d’un bon gros metre pour gagner quelques decennies. Hollywood aussi, est menace, pour ne pas dire condamne. Si la Californie se reveille plus que les autres etats retardataires (ou attardes), c’est parce qu’on sait deja aujourd’hui que, quoi qu’on fasse, meme avec les mesures les plus drastiques, Miami sera sous les eaux (au… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Hollywood c’est quand même 100 m d’altitude. Ils peuvent demander aux Pays-Bas pour les techniques de polders sous le niveau de la mer 😀 (Miami et la Nouvelle Orleans c’est de l’autre côté, et New Orleans a toujours eu les pieds dans l’eau…vu où elle est construite 🙂 ) Ici ce qu’il faut voir c’est que l’EPA et la NHTSA sont désormais dans le « mauvais » camp après avoir poussé aux réductions de consommation et d’émissions de polluants. Ce qu’il y a c’est que la Californie a le droit d’édicter ses règles plus strictes….ce qui emm… profondément le Président Trump qui… Lire la suite >>
Elisabeth
Invité

Oui thibaut : un autre volet de la proposition de la NHTSA ET EPA. La Californie à réagi .immediatement. article dédié en suivant.

Elisabeth
Invité

Merci bcp pour toutes ces précisions !

Christophe
Invité

Miami est en Floride et la Nouvelle Orléans est en Louisiane toutes les deux sur la côte Est quand la Californie est sur la côte Ouest.
Reste donc à la Floride et à la Louisiane à adopter les normes Californiennes.
Je suis sûr que d’ici fin 2018 on va avoir un certain nombre d’états qui auront décidé d’adopter des règles plus strictes mais faut-il encore que les démocrates soient aux commandes !

wizz
Membre

arnold schwarzenegger a été élu gouverneur de la Californie dans le camps des Républicains. Pourtant, des lois sur le durcissement automobile a été voté sous son règne… La loi ZEV, ce fut lui

amiral_sub
Invité
il faut garder à l’esprit qu’il s’agit de protectionnisme déguisé : avec les gros moteurs, le marché américain est quasi unique au monde. Les voitures « mondiales » (les voitures modestes européennes et asiatiques) y sont difficilement vendables. Pour rappel les meilleurs ventes sont des énormes pickups sans concurrence étrangère. Par contre les USA se mettent dans une impasse en continuant de la sorte, leurs constructeurs auront du mal à s’aligner sur les constructeurs étrangers de voitures à faible consommation. C’est deja plus au moins le cas, ça ne fera que s’aggraver. Et la révolution électrique arrive pour balayer tout cela, regardez… Lire la suite >>
Christophe
Invité
Pour amiral_sub qui ne semble pas encore avoir compris : http://www.liberation.fr/planete/2018/07/29/francois-marie-breon-la-lutte-pour-le-climat-est-contraire-aux-libertes-individuelles_1669641 « Quelles mesures faudrait-il adopter ? Il faut décourager les gens de prendre l’avion et la voiture. On sait que la baisse de la vitesse sur les routes permet de diminuer les gaz à effet de serre. Il faudrait également augmenter le prix du gaz, de l’essence mais aussi multiplier celui des billets d’avion par trois, améliorer l’isolation des bâtiments existants. Mais toutes ces mesures ne seraient pas bonnes pour l’économie et seraient clairement impopulaires. La lutte contre le changement climatique est incompatible avec le tourisme international et de nombreux… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
En fait la lutte contre le réchauffement planétaire (la disparition des espèces et la pollution au sens large) est incompatible avec la notion de croissance économique. La « croissance verte » n’existe pas. C’est une vue de l’esprit, une construction pour « verdir » certaines activités. La seule solution pour moins polluer et moins détruire la terre, c’est de « ralentir ». C’est déjà bêtement physique…thermodynamique même. Plus on veut aller vite et plus on gaspille d’énergie. Le même déplacement fait à pied, à vélo, à dos de mulet, etc. dépense moins d’énergie que de le faire en jet, hélico, ou même voiture. On retrouve ici… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Excellent Thibaut.
Ils finissent par m’agacer les lobbyistes du VE avec leur idéologies primaires anti-pétrole et leur théorie fausse sur la pollution, ils n’ont pas compris que ce qui importe c’est le bilan global (pollution et GES).

Oui on peut partir en vacances à 2000 km, si c’est en train électrique l’impact est plus que contenu.
Oui on peut se faire plaisir en voiture sportive.
Si sa construction est neutre (https://www.moteurnature.com/27994-lamborghini-officialise-le-plus-ecolo-des-constructeurs) c’est déjà cela de gagné.
Soit on reste mesurer dans son usage pour limiter son impact soit on utilise de l’essence de synthèse produite avec des surplus d’énergie renouvelable.

SGL
Invité

@ Christophe
Une étude récente du MIT estimait que l’écart d’émissions de CO2 entre une voiture thermique comme une BMW Série 7 et une voiture électrique comme une Tesla Model S se réduisait ainsi à un avantage très faible pour la berline zéro émission.
Donc même avec des méthodes approximatives (nous au début de la construction de l’ère des VE ) la voiture est déjà meilleur pour l’écologie !
Alors des VE alimentées uniquement par des EnR … Imaginez le bilan !

Vérité
Invité

Il n’y a vraiment que ceux qui ont construit leur vie autour de la voiture pour avoir l’indécence de justifier l’émission de grosses quantités de CO2 pour leur petit confort.
Pourtant ils ont une responsabilité certaine dans le réchauffement climatique et dans la pollution.

amiral_sub
Invité
Merci Christophe, j’avais déjà lu cet article. Je partage l’avis de cet expert. Toutefois il faut garder à l’esprit que contrairement à toi, l’immense majorité des gens, en France ou aux USA, se contre-fouent de la pollution. En résumé, la pollution c’est les autres (de nombreux débats sur ce site le prouvent). Comme tout le monde s’en fout (et pas uniquement Trump), je voulais juste resituer l’enjeu économique. L’industrie automobile américaine est à un tournant: soit elle se modernise et fabrique des voitures compétitives (consommation basse), soit elle continue sa fuite en avant dans les gros SUV et PICKUPS. Trump… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@amiral_sub
« A part les Norvégiens », tu es allé en Norvège ?
C’est le seul pays d’Europe où l’on retrouve des pick-up américains à la pelle (hors CCE oblige).
« Il faut se baser sur le cycle de vie » oui et justement en cycle de vie un VE c’est pourri et cela ne permet pas d’atteindre la neutralité carbone.
Quelques petites canicules et quelques petites catastrophes naturelles et tu vas voir les gens vont prendre conscience du réchauffement.

amiral_sub
Invité
En Norvège, il se vend 56% de voitures électrifiées. C’est un pays très riche , donc il y a forcément des propriétaires de F150 (la clio américaine). Le moyen de transport qui nécessite le moins d’énergie c’est le vélo. Aux pays bas et au Danemark c’est un moyen de transport de masse. Comme quoi on en peut pas dire que le mauvais temps joue sur ce point. Nous on est des latins, donc pas trop de vélo. meme la voiture électrique prend peu. Faut que ça fasse vroumvroum. Mon voisin laisse sa voiture tourner une demi heure au ralenti pour… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@amiral_sub
« Quant au VE, son cycle de vie complet est meilleur que celui annoncé » ah bon, merci d’apporter la preuve.
Je n’ai jamais vu un bilan ACV pour un VE vraiment capable de remplacer un VT (c’est-à-dire ayant 300 km d’autonomie sur autoroute).

SGL
Invité

Merci d’apporter la preuve du contraire @Christophe
…et encore le potentiel d’amélioration est immense pour la VE et minable pour la VT.
Stratégiquement la Chine et l’Inde l’on bien compris…
Pour les 300 km d’autonomie sur autoroute à 130, les VE à PAC hydrogène vont devenir nécessaire.

Christophe
Invité
@SGL Tu as toi-même écrit « Une étude récente du MIT estimait que l’écart d’émissions de CO2 entre une voiture thermique comme une BMW Série 7 et une voiture électrique comme une Tesla Model S se réduisait ainsi à un avantage très faible pour la berline zéro émission. » Donc avantage très faible pour le VE. Donc on prend un risque à émettre beaucoup de CO2 à sa fabrication en espérant qu’elle puisse atteindre le nombre de km à partir du lequel la bascule aura eu lieu sans accident, sans incident, etc. Actuellement il m’est beaucoup plus facile d’alimenter un VT en… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@SGL
En Inde et en Chine si le VE est mis en avant c’est pour des questions de pollution pas de GES.
Rien d’étonnant les normes antipollution en vigueur actuellement en Chine sont les équivalents des Euro 4 (donc sans FAP pour les diesel).
Mais ils viennent de prendre conscience que le VE augmentait la pollution (centrales à charbon). C’est ballot.
Comme c’est ballot de prendre de tels exemples sans resituer le contexte.

SGL
Invité

@ Christophe :
C’est déjà meilleur avec un environnement pas adapté pour la VE…
Donc quand tous les états basculeront vers les énergies renouvelables et avec de bonnes méthodes de recyclage des batteries, le bilan sera donc bien évidemment très bon !
Mais comme cela ne ce fait pas du jour au lendemain, les préparatifs pour y arriver doivent commencer dès maintenant.

Christophe
Invité

@SGL
Le problème c’est qu’il est déjà trop tard vis-à-vis du réchauffement climatique, ce qu’il faut c’est couper le robinet à CO2 et c’est pas avec des VE que tu le coupes.

wizz
Membre

quand tu compares (comparais) une VE de 2.2T (à 100000€) avec une VT de 1T (15000€ full options), c’est sûr que ce sera difficile pour la VE de faire aussi bien

maintenant, si tu comparais une Mercedes Classe E V6 boite auto avec une Tesla S, alors qui sait…

Christophe
Invité
@wizz Postulat : « un VE vraiment capable de remplacer un VT (c’est-à-dire ayant 300 km d’autonomie sur autoroute) » c’est mon besoin. Les trajets journaliers ne sont pas faits en voiture. Les trajets plus longs non plus. Il reste juste des trajets de 200 à 300 km où pour que le train soit plus efficace il faut prendre le TGV et repasser par Paris (soit 700 km mini.). Et donc pour cela il n’y a pas de mystère cela veut dire au bas mot 60 kWh utiles et donc la masse en conséquence. Par contre n’importe quelle mini-citadine est bien capable… Lire la suite >>
Christophe
Invité

« où pour que le train soit plus efficace » en temps parce que en terme de GES il l’est de toute façon même avec 700 km vs 200 km.

wizz
Membre
Christophe Tu mélanges et fais des paramètres biaisés avec des paramètres techniques et des paramètres économiques, en remplaçant des torchons par des serviettes. Aie au moins l’honneteté de comparer 2 choses ayant une même base de départ, même si ça devrait être une citadine électrique virtuelle Une petite voiture, citadine, personne ne veut y mettre plus de 20000€ tout options, et donc personne ne voudra y mettre 30000€ pour une citadine électrique minable, et donc encore moins pour une citadine électrique capable de faire 800km (tant qu’à faire, moi je compare avec une base diesel!) Tu fais un bilan comparatif… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@wizz Donc pour te prouver mon honneteté, comparons le véhicule qui convient à mes besoins : 1/ en version th à allumage commandé, 2/ en version électrique. Le besoin est le suivant : « 300 km d’autonomie sur autoroute ». Pour le 1 pas de problème c’est connu une 108 fait parfaitement l’affaire : masse à vide 840 kg soit 4,6 t CO2eq, conso. si essence 4,3 l / 100 km soit 120 g CO2eq/km. Pour le 2 cela n’existe pas mais on sait qu’il faut une batterie d’au moins 60 kWh pour que ce soit réalisable à toutes les saisons et… Lire la suite >>
wizz
Membre

c’est déjà mieux comme comparaison, avec cette 108 électrique virtuelle

ps: c’est quoi du bio-GPL ou du bio-GNV?

Thibaut Emme
Admin
Le bioGNV, c’est le bio-méthane. Produit par dégradation des déchets. Production locale possible (et souhaitable). Certains producteurs porcins utilisent la méthanisation du lisier pour le fonctionnement des installations (cela produit de la chaleur que l’on peut utiliser, du gaz que l’on peut aussi utiliser, etc. c’est la fameuse cogénération). En Bretagne, il y a plusieurs projets de centrales de méthanisation pour que les producteurs amènent leur lisier. Cela mutualise les investissements. A noter que le lisier méthanisé est bien plus « sympathique » pour l’épandage (valable aussi pour les déchets méthanisés qui deviennent des engrais naturels). Le bioGPL, c’est le bio-propane (plus… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@wizz
C’est peut-être mieux mais le résultat est le même, pour les petits rouleurs le VE ne produit pas moins de CO2.
Et comme pour réduire la pollution, il faut réduire la circulation en ville, il devrait y avoir de plus en plus de petits rouleurs qui l’utilisent quand pas de moyen plus efficient.

AlphaSyrius
Invité
@Christophe : « Les trajets journaliers ne sont pas faits en voiture. » Faux. Archi-faux. C’est vrai pour un seul type de personne : le citadin europeen, voir certaines grandes villes US. Et c’est tout. L’habitant de la petite ville européenne, moyenne agglomeration US (moins de 2 millions) n’a pas de transport en commun. Ceux qui vivent en proche banlieue non plus. Je vis dans une agglomération de 1.5 millions d’habitants aux US, impossible de se rendre aux travail ou faire ses courses avec un Bus. Il n’y a pas que les citadins des grandes villes dans la vie. Avec 40 miles… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@AlphaSyrius
Tu ne me connais pas mais tu es capable de dire que mes propos qui concernent ma situation sont archi-faux. Chapeau bas l’artiste.
J’habite dans une petite ville de province et je confirme qu’il est bien possible de se passer d’une voiture pour les trajets journaliers. Il y a à la pelle des automobilistes dans ma ville qui pourraient prendre un autre moyen…
Moi aussi avec « 40 miles d’autonomie, je ferrai 95% de mes trajets… » cependant la voiture est loin d’être le moyen le plus efficient (GES et pollution).

AlphaSyrius
Invité

Je n’ai pas dit que c’est le moyen le plus efficient mais c’est le seul moyen a ma disposition, a part peut être la moto. Le velo, par 38 degres non merci, pas envie d’arriver dégoulinant de sueur au bureau.
Je ne contredisais pas votre expérience personnelle, mais la generalisation qui en est faite. Les transport en commun sont bien developpes en europe, nettement moins ailleurs.

Thibaut Emme
Admin
@Amiral_Sub : quand je dis que la croissance verte n’existe pas, je parle de ce qui est présenté comme la croissance verte. La plupart du temps c’est aussi sale que la croissance pas verte. Exemple…faire venir du soja de Chine ou d’ailleurs pour de merveilleux plats veggies montrés comme vertueux…. Un peu comme le quinoa venu d’Am du Sud….le quinoa de l’anjou (ou ailleurs) ok…mais de plus de 6000 km. On peut aussi parler des éoliennes opportunistes…qui n’économisent pas le CO2 utilisé pour les construire, et qui viennent souvent de pays étranger au lieu d’être faites sur place. Etc. La… Lire la suite >>
ART
Invité
« En fait la lutte contre le réchauffement planétaire (la disparition des espèces et la pollution au sens large) est incompatible avec la notion de croissance économique. » « Oui on peut se faire plaisir en voiture sportive. » Ah quand même !!! Je pensais pas lire ça de vous Thibaut et Christophe hou hou !! Comme quoi…. Evidemment que le problème de fond, c’est d’avoir une économie de marché basé sur la croissance infinie, de base le problème est biaisé !!! (pas faute de l’avoir relevé ici un certain nombre de fois). Et idem pour la démographie, plus on est, plus on consomme.… Lire la suite >>
Invité

protectionnisme ?!? noooooooooooooooooooooooooooon, Trump n’oserait jamais lol

Francois
Invité
Mouais, la tête du classement est certes occupé par des pick-ups mais dans le top 10 des autos les plus vendues aux USA en juillet, pour prendre les résultats les plus récents, nous trouvons le Nissan Rogue, le Toyota RAV4, le Honda CR-V, la toyota Camry, la Toyota Corolla, le Ford Escape et la Honda Accord, or aucune de ces autos n’a de gros V8 sous son capot. Les Nissan Titan et Toyota Tundra sont par ailleurs d’aussi gros pick-ups que les Ram 1500 ou Ford F-150, la concurrence étrangère existe quand elle veut bien se donner la peine de… Lire la suite >>
wizz
Membre

je dirai même plus, aucune de ces auto n’a de V6 tout court

Thomas
Invité

Surtout pour GM qui a vendu sa filiale européenne et ne peut plus reposer sur elle pour la mise au point de plus petits véhiculs(surtout les coûts partagés en R&D) 😉

Thomas
Invité

Trump qui s’occupe de l’écologie des voitures américaines c’est le monde à l’envers 😀

wpDiscuz