Accueil Salon de Genève Toyota Auris confirmée pour Genève

Toyota Auris confirmée pour Genève

1360
9
PARTAGER
Toyota Corolla Genève

Toyota a confirmé la présence de la nouvelle Toyota Auris, remplaçante de l’actuelle au salon de Genève et en profite pour publier un premier teaser.[Erratum : Non la Corolla ne revient pas en Europe de l’ouest. C’est bien l’Auris qui sera présentée au Salon de Genève 2018.]

Le teaser révèle quelques indices sur la prochaine berline compacte de Toyota. L’Auris abandonne la troisième vitre latérale au profit d’une ligne de pavillon abaissée et d’une lunette arrière très inclinée. Le teaser dévoile également une Auris dans une livrée bi-ton avec un pavillon noir suggérant un effet de type “pavillon flottant”.

La Toyota Auris devrait aussi s’inspirer des canons stylistiques du C-HR. Outre la ligne de pavillon, la compacte japonaise devrait en adopter le dessin des blocs optiques. Comme tous les derniers modèles de la marque, la Toyota Auris reposera sur la plateforme modulaire TNGA du géant japonais. La nouvelle Auris inaugurera aussi l’arrivée d’une nouvelle motorisation hybride 2 litres.

Qui produira la Toyota Auris en Europe ?

La Toyota Auris est actuellement produite dans l’usine de Burnaston au Roayume-Uni, mais les incertitudes liées au Brexit pourraient pousser Toyota à produire ailleurs sur le continent. Le constructeur avait annoncé en mars 2017 un investissement dans l’usine britannique de Burnaston pour passer à la plateforme TNGA.

La volonté du gouvernement britannique de sortir complètement de l’Union européenne ne donne toutefois pas le sourire aux dirigeants de Toyota. En marge du salon de Francfort en septembre dernier, Didier Leroy, numéro 2 du constructeur japonais, a rappelé que le gouvernement britannique avait garanti au constructeur l’assurance d’un tel accord pour maintenir l’emploi dans l’usine de Burnaston.

Depuis, Toyota a annoncé un investissement de 400 millions d’euros dans l’usine d’Onnaing pour mettre à niveau les équipements, technologies et systèmes et pour permettre la production des prochains modèles développés sur la plateforme globale TNGA. Cet investissement permettra également de produire un deuxième modèle aux côtés de la Yaris.

Illustration : Toyota

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Toyota Auris confirmée pour Genève"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fistulinside
Invité

Auris ou Corolla pour cette nouvelle version ? J’avais cru lire que le nom Auris (qui a remplacé la Corolla en 2006 en Europe) devrait re-disparaître pour redevenir Corolla.

Anonyme
Invité

C’est elle qui sera assemblée à Valencienne ?

Gilles
Invité

Si elle s’inspire du design du CH-R, c’est un bon point car ce dernier fait un tabac.
Avec un vrai coffre (qui fait défaut au CH-R) et un moteur hybride encore amélioré, elle devrait rencontrer le succès que n’a pas connu l’Auris.
Mais alors que va-t-il rester à la Prius ?

wizz
Membre

il restera à la Prius….un véhicule avec un excellent coef Cx, basse (faible surface frontale), pas trop lourde (moins de résistance au roulement, moins d’inertie, moins de puissance nécessaire pour accélérer). Une base de replis en cas de futures hausses brutales et durables du pétrole…

wizz
Membre

https://www.ladepeche.fr/article/2016/11/17/2460502-toyota-c-hr-a-l-ere-du-diamant.html

L’usine turque de Toyota fabrique le CHR
Le CHR est basé sur la plateforme modulaire TNGA
La Turquie tout comme le Maroc, bien que non membre de l’UE, a des accords commerciaux avec l’UE sur certains produits dont la voiture, et donc pas ou peu de taxe d’importation

De l’autre côté, en cas de hard brexit sans accord, ce sera avec la base de l’OMC, taxe à 10%

hésitation…….ou pas

wpDiscuz