Accueil Bilan Bilan 2017 : Royaume-Uni

Bilan 2017 : Royaume-Uni

806
11
PARTAGER
Bilan 2017 Royaume-Uni

Après une année 2016 record, le recul prononcé de 5,65% du marché britannique en 2017 n’est pas une surprise avec l’ambiance morose due au brexit. En plein renouvellement, la Ford Fiesta conserve sa couronne.

Avec ses 2 540 617 unités, le marché britannique reste l’un des plus importants en Europe, mais affiche donc une baisse de 5,65% par rapport à 2016 (véhicules particuliers). Ford, habitué à la place de numéro un et quasi-constructeur local conserve sa première place, ainsi que celle de la Fiesta, avec une légère baisse des volumes et des parts de marché.

Vauxhall perd en revanche sa seconde place avec un recul de plus de 22% une perte de 1,6% de part de marché. La Corsa quitte d’ailleurs le podium, remplacée par la Golf alors que Volkswagen prend également la seconde place au classement des marques.

Hyundai et Kia continuent en revanche à progresser. Kia fait d’ailleurs sont entrée  dans le Top10, au détriment de Peugeot qui le quitte. Les deux marques coréennes font ainsi partie des principales gagnantes, avec Toyota, Suzuki, Jaguar Land Rover et Seat.

Top10 annuel par modèles

  1. Ford Fiesta (94 533)
  2. Volkswagen Golf (74 605)
  3. Ford Focus (69 903)
  4. Nissan Qashqai (64 216)
  5. Vauxhall Corsa (52 772)
  6. Vauxhall Astra (49 370)
  7. Volkswagen Polo (47 855)
  8. Mini (47 669)
  9. Mercedes Classe-C (45 912)
  10. Mercedes Classe-A (43 717)

Top10 annuel par marques

  1. Ford (287 396)
  2. Volkswagen (208 462)
  3. Vauxhall (195 137)
  4. Mercedes-Benz (180 970)
  5. BMW (175 101)
  6. Audi (174 982)
  7. Nissan (151 156)
  8. Toyota (101 985)
  9. Hyundai (93 403)
  10. Kia (93 222)

Le diesel est en très fort recul sur le marché britannique. -17,1% pour ce carburant, dont la part de marché chute de 47,7 à 42%. L’essence progresse en revanche de 49 à 53,3%, tandis que les véhicules électrifiés occupent à présent 4,7% du marché. Avec une forte progression de l’hybride, qui explique aussi celle de Toyota… L’électrique progresse de 32,47% pour un demi-point de part de marché.

2017 2016 % Var. MS 2017 MS 2016
Electrique 13 597 10 264 32,47% 0,54% 0,38%
Hybride rechargeable 33 666 26 643 26,36% 1,33% 0,99%
Hybride essence 71 522 50 261 42,30% 2,82% 1,87%
Hybride diesel 1 001 1 741 -42,50% 0,04% 0,06%

 

2017 2016 % Var. MS 2017 MS 2016
Aston Martin 1 471 906 62,36% 0,06% 0,03%
BMW 175 101 182 593 -4,10% 6,89% 6,78%
MINI 68 166 68 984 -1,19% 2,68% 2,56%
BMW Group 243 267 251 577 -3,30% 9,58% 9,34%
Mercedes-Benz 180 970 169 828 6,56% 7,12% 6,31%
smart 10 323 12 020 -14,12% 0,41% 0,45%
Daimler 191 293 181 848 5,19% 7,53% 6,75%
Abarth 4 441 3 966 11,98% 0,17% 0,15%
Alfa Romeo 4 997 4 881 2,38% 0,20% 0,18%
Fiat 44 475 60 581 -26,59% 1,75% 2,25%
Jeep 6 380 14 090 -54,72% 0,25% 0,52%
Maserati 1 701 1 435 18,54% 0,07% 0,05%
FCA 61 994 84 953 -27,03% 2,44% 3,15%
Ford 287 396 318 316 -9,71% 11,31% 11,82%
Chevrolet 70 4 1650,00% 0,00% 0,00%
Vauxhall (PSA depuis 07/2017) 195 137 250 955 -22,24% 7,68% 9,32%
GM 195 207 250 959 -22,22% 7,68% 9,32%
Honda 53 901 59 106 -8,81% 2,12% 2,19%
Hyundai 93 403 92 419 1,06% 3,68% 3,43%
Kia 93 222 89 364 4,32% 3,67% 3,32%
Hyundai-Kia 186 625 181 783 2,66% 7,35% 6,75%
Jaguar 35 544 34 822 2,07% 1,40% 1,29%
Land Rover 82 653 79 534 3,92% 3,25% 2,95%
Jaguar Land Rover 118 197 114 356 3,36% 4,65% 4,25%
Lotus 279 339 -17,70% 0,01% 0,01%
Mazda 39 092 46 609 -16,13% 1,54% 1,73%
McLaren 567 N/A 0,02%
MG 4 441 4 192 5,94% 0,17% 0,16%
Citroen 51 455 62 991 -18,31% 2,03% 2,34%
DS 9 082 15 898 -42,87% 0,36% 0,59%
Peugeot 82 226 98 529 -16,55% 3,24% 3,66%
PSA 142 763 177 418 -19,53% 5,62% 6,59%
Dacia 25 149 26 499 -5,09% 0,99% 0,98%
Infiniti 3 515 2 891 21,58% 0,14% 0,11%
Mitsubishi 16 092 18 237 -11,76% 0,63% 0,68%
Nissan 151 156 152 525 -0,90% 5,95% 5,66%
Renault 69 110 85 102 -18,79% 2,72% 3,16%
Renault-Nissan 265 022 285 254 -7,09% 10,43% 10,59%
Ssangyong 3 590 4 444 -19,22% 0,14% 0,17%
Subaru 2 679 3 612 -25,83% 0,11% 0,13%
Suzuki 40 343 38 167 5,70% 1,59% 1,42%
Lexus 12 670 13 915 -8,95% 0,50% 0,52%
Toyota 101 985 96 746 5,42% 4,01% 3,59%
Toyota Group 114 655 110 661 3,61% 4,51% 4,11%
Audi 174 982 177 304 -1,31% 6,89% 6,58%
Bentley 1 753 1 948 -10,01% 0,07% 0,07%
Porsche 14 051 13 097 7,28% 0,55% 0,49%
Seat 56 130 47 456 18,28% 2,21% 1,76%
Skoda 79 758 80 372 -0,76% 3,14% 2,98%
Volkswagen 208 462 207 028 0,69% 8,21% 7,69%
VW Group 535 136 527 205 1,50% 21,06% 19,58%
Volvo 46 139 46 696 -1,19% 1,82% 1,73%
Autres marques locales 700 843 -16,96% 0,03% 0,03%
Autres imports 5 860 3 542 65,44% 0,23% 0,13%
TOTAL 2 540 617 2 692 786 -5,65%

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Bilan 2017 : Royaume-Uni"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Franchement le Royaume-Uni qui était un puissance économique industriel, colonial, technologique au top, il a encore un siècle, est vraiment devenu un terrain de jeu pour les puissances asiatiques et Allemande.
Le pauvre Churchill doit faire la toupie dans tombe !

amiral_sub
Invité

le royaume uni est un grand pays constructeur automobile
https://www.challenges.fr/entreprise/industrie-automobile/la-grande-bretagne-produit-plus-de-voitures-que-la-france_429547
De plus la production locale est souvent à forte valeur ajoutée (jaguar, land rover, mini, aston martin, rolls royce, bentley).

greg
Invité
Le « pauvre » Churchill a autant de sang sur les mains que certains dictateurs, et Porte un très lourde responsabilité historique dans la séparation est-ouest en Europe. Ce n´est pas vraiment la référence que je choisirais… Et accessoirement c´était un mauvais gestionnaire (au sens économique du terme–>il pouvait avoir des éclairs de génie pour l´économie de guerre, mais pour la paix c´est une autre histoire). Ironiquement, c´est pourtant à un membre de son parti qu´on doit en partie la Situation industrielle actuelle: Thatcher a bradé l´outil industriel anglais sur l´autel de la profitabilité. Et plus particulièrement l´automobile. Au lieu de réformer.… Lire la suite >>
SGL
Invité

Il y a beaucoup de choses vraies dans ce que dit @greg, a part que Churchill et né au firmament de l’Empire britannique et a dû faire avec une longue descente et inévitable baisse de puissance économique vis-à-vis des USA, Japon, Allemagne, Chine puis maintenant son ancienne colonie l’Inde.
D’ailleurs Theresa May avec son Brexit désastreux, poursuit ce travail !
+1 @greg, je regrette d’avoir mi Churchill pour ce coup-là… 😉

amiral_sub
Invité

le seul qui porte la responsabilité de la séparation est-ouest est Staline. Merci ne pas écrire de contre vérités. Et l’industrie automobile britannique n’a pas été bradée, il y a d’ailleurs eu des articles intéressants sur ce sujet sur ce blog.

SGL
Invité

Oui, c’est vrai aussi, Staline a verrouillé le pouvoir dans les pays de l’est.
Mais pour reparler de l’industrie anglaise, à part les usines sur place et les BE, le pouvoir a changé de mains.
Progressivement si les décideurs Allemands, Indiens, Chinois voudront délocaliser, les Anglais n’auront plus leur mot à dire.

SGL
Invité
« -1 » comme d’hab… 😉 Alors je vais insister en faisant que des constats. Rolls-Royce : fabricant mythique des moteurs d’avion des Hurricane et Spitfire qui ont gagné la bataille d’Angleterre et qui ont sauvé le monde entier de la barbarie Nazie, est devenu Allemand avec de la Technologie Allemande. Bentley : marque mythique de voiture de luxe et de course, appartient à VW avec de la Technologie Allemande. Jaguar et Land Rover : appartiens aux Indiens Mini : comme Rolls-Royce appartient à BMW avec uniquement de la Technologie Allemande. Rover : grand constructeur n’est plus qu’un nom qui… Lire la suite >>
greg
Invité

Incroyable de voir les constructeurs premium dans le top 5 des marques, le R-U est vraiment différent^^.
Bon aprés ce sont les flottes.

ART
Invité

Les voitures y sont aussi moins chères qu’en France… (neuves et occasions)

SGL
Invité

Dans les milieux financiers, le turn-over est rapide dans la flotte des voitures.
On retrouve des autos d’occasion de luxe d’un an à des prix extrêmement compétitifs.
Beaucoup de particuliers, pas spécialement fortunés, roulent dans des voitures de prestige de plus de 5 ans.

Raymond
Invité

Très surpris par la chute des ventes de Jeep (-55% pratiquement).

wpDiscuz