Accueil Africa Eco Race Africa Eco Race 2018 – étape 3 : Serradori réplique

Africa Eco Race 2018 – étape 3 : Serradori réplique

686
0
PARTAGER

La 3ème étape de l’Africa Eco Race 2018 menaient les concurrents de Agdal à Assa au Maroc. Mathieu Serradori l’emporte mais Vasilyev le suit de peu.

Comme l’Africa Eco Race en a l’habitude depuis les 9 années qu’elle existe, l’étape part directement du bivouac. Enorme avantage s’il en est en terme de temps de mécanique ou de sommeil. Le tracé, dont 400 km de spéciale, empruntait des pistes rapides sans trop de difficultés de navigation avant une partie en demandant plus au passager.

Serradori a parcouru la spéciale en 3h48. 105 km/h de moyenne. Il ne devance Vasilyev que de 22 secondes. Un mouchoir de poche. Un peu plus loin, à 13 minutes 33, on trouve le Suisse Vauthier, puis Thomasse à 17 minutes 18. On peut considérer qu’il est le perdant du jour concernant le top 3. Rudskoy, 4ème du général au départ, prend un éclat avec 52 minutes 53 de retard.

Elisabete Jacinto doit jeter l’éponge

De Rooy vole la vedette à Vasilyev

Gerard de Rooy arrive 5ème et premier camion. En revanche, Elisabete Jacinto doit jeter l’éponge pour la deuxième année consécutive. Elle roulait bien mais le différentiel du MAN a lâché. L’équipe n’a pas de quoi réparer et la Portugaise en restera là. Dommage.

D’autres ont eu aussi des soucis visiblement. On citera Guillaume Gomez qui arrive avec plus de 10h de retard et une pénalité de 4h30. A l’Africa Eco Race on peut continuer même quand on arrive hors délai. L’essentiel est d’arriver au Lac Rose à Dakar !

Duel Vasilyev – Serradori

Au général, Vasilyev conserve la tête avec 7 minutes 02 sur le vainqueur du jour. Thomasse reste 3ème mais est désormais à 34 minutes 28. On s’achemine pour l’instant vers un duel. Vauthier grimpe d’un cran mais est à plus d’une heure. Il est suivi par le premier camion qui n’est autre que de Rooy qui est ultra favori en T4 à la vue des premières étapes.

Demain, nouveau gros morceau. Assa vers Fort Chacal. Tellement gros que c’est la plus grande spéciale de l’histoire de l’Africa Eco Race. 497 km de spéciale et que 2 km de liaison. Départ du bivouac encore et de la piste roulante. A un moment, il y aura de la navigation avec l’oued Hamra et un cordon de dunes avant l’arrivée. De quoi jardiner encore demain.

Illustration : Captain Nowhere/AER 2018

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz