Accueil Infiniti Los Angeles 2017 : Infiniti QX50

Los Angeles 2017 : Infiniti QX50

784
6
PARTAGER
Infiniti QX50

Infiniti a dévoilé une première photo du QX50 qui sera présenté la semaine prochaine au salon de Los Angeles. Pour cette deuxième génération, Infiniti promet des technologies de pointe, dont le premier moteur à compression variable à atteindre le stade de la production.

Le cliché publié par Infiniti dévoile un QX50 déjà familier grâce aux prototypes photographiés par le passé. Très proche du concept-car QX Sport Inspiration révélé au salon de Pékin 2016, le QX50 arbore une silhouette sportive et sculptée avec des lignes très marquées sous la ceinture de caisse et des feux arrière très amincis. Du concept-car, le crossover japonais en conserve également le capot très nervuré tandis que les blocs optiques adoptent la technologie LED. Malgré un dessin réussi, le QX50 ne parvient pas cependant à nous faire oublier que certains constructeurs chinois font aussi bien aujourd’hui et qu’Infiniti aurait peut-être dû donner plus de peps à son crossover.

Avec ses 4,69 m de longueur et sa largeur de 1,90m, le nouveau QX50 est d’’un gabarit similaire à la clique allemande. Son empattement de 2,80 m est en revanche le plus court des quatre avec 2 cm de moins que l’Audi Q5 et 7 cm de moins que les BMW X3 et Mercedes GLC. Infiniti annonce un volume de coffre de 895 litres, prenant mesquinement en compte l’espace du plancher au plafond. Une fois les sièges arrière rabattus, le volume maximal atteint 1 695 litres.

Pour ce nouvel opus, Infiniti a offert une nouvelle plateforme qui marque le passage de la propulsion à la traction. Le constructeur annonce une rigidité augmentée de 23 % par rapport à la précédente génération dont la plateforme FM avait été inaugurée sur la Skyline V35 en 2001.

Nouveau dessin, nouvelle plateforme, c’est bien, mais sans sa pièce maîtresse, le nouveau QX50 sombrerait rapidement dans l’anonymat. Le QX50 inaugure en effet le premier moteur à compression variable à atteindre le stade de la production. D’une cylindrée de 2 litres, ce quatre cylindres se distingue par un taux de compression variant entre 8 et 14 pour 1. Annoncé pour une puissance de 272 ch et un couple de 390 Nm, le constructeur promet des prestations dignes d’un V6 pour une consommation du niveau d’un quatre cylindres.

Accouplé à une boîte CVT, ce nouveau moteur permet au QX50 de réaliser le 0 à 100 km/h réalisé en 6, 7 secondes sur la version 2 roues motrices et 6,3 secondes sur la version à quatre roues motrices. Quant à la vitesse de pointe, Infiniti annonce 230 km/h.

Enfin, côté technologies, l’Infiniti QX50 reçoit le système de conduite semi-autonome ProPILOT et nul doute qu’il fera le plein d’équipements dernier cri.

 

 

Source : Infiniti

Source photo : Infiniti

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Los Angeles 2017 : Infiniti QX50"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Quelle est la base technique? Nissan Rogue/Renault Koléos?
Si c’est le cas donc un moteur potentiellement réutilisé pour la prochaine Altima et Talisman?

crash71100
Invité

Beaucoup plus beau et plus innovant que les allemands coté mécanique, une vrai réussite ce QX50.

SGL
Invité

Il commence par avoir une belle gamme chez Infiniti.
Curieux de ne pas en voir plus souvent, réseau faiblard ?

crash71100
Invité

On en voit de plus en plus sur les routes, j’espère que cette marque va vendre autant de voiture que Lexus dans 3 ou 4 ans.

Invité

Waouw, un 2l de 272ch… Ca va faire des envieux… Ne serait-ce pas un canon pour tuer une mouche?

SGL
Invité

C’est le résultat qui faut voir, et ça reste encore mieux que 80 % des autos qui se disent premium.
Une essence qui consomme comme un diesel et qui marche comme un V6… et faut encore se plaindre que c’est un 4 cylindre !?

wpDiscuz