Accueil Général WRC – Pologne 2017 : Tänak craque, nouvelle victoire de Neuville

WRC – Pologne 2017 : Tänak craque, nouvelle victoire de Neuville

186
3
PARTAGER

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul et leur Hyundai ont remporté un rallye de Pologne qui a mis du temps à choisir son vainqueur. Il a fallu attendre ce matin pour n’avoir plus qu’un leader clair.

Nous avions laissé les équipages après la 14ème spéciale, avec 3 concurrents en moins de 10 secondes. Cette bagarre à 3 se poursuit dans l’ES15. Ogier en profite pour faire un rapproché de Sordo. Il le passe d’ailleurs dans l’ES16. La terre sèche et les vitesses augmentent. Dans cette ES16, on va perdre Latvala. Sa Toyota souffre d’un souci technique et le voilà qui mécanique sur le côté de la route. Neuville de son côté a subit une crevaison à l’arrière gauche, la voiture est dans un sale état mais roule toujours (voir photo). Il perd la tête en faveur de Tänak qui a perdu une roue juste avant l’arrivée !

Une ES16 complètement folle et qui rebat les cartes. Tänak est donc en tête devant Neuville et Paddon (+39 s). Neuville récupère de suite près de 9 secondes dès l’ES17. Ogier de son côté est 4ème, gagne un peu de temps sur Sordo mais connait un léger souci mécanique au niveau du moteur. Neuville poursuit sa marche en avant dans l’ES18 et reprend la tête de la course sur Tänak alors que la pluie retombe de plus belle. Lefebvre lui indique avoir un souci avec le différentiel et ne pas pousser outre mesure. Cela ne l’empêche pas de signer le 3ème temps de l’ES18 et de se rapprocher de la 6ème place de Sunninen. L’ES19 est une formalité car c’est une super spéciale.

Que d’eau que d’eau

Ce matin la pluie est toujours là. Et la bagarre entre Tänak et Neuville aussi. Après l’ES20, l’Estonien a repris le dessus pour moins de 2 secondes sur le Belge. Tendu. Derrière, Paddon est à 43 secondes et a de l’avance sur Ogier 4ème à 1 min 46. Il a pris de l’air sur Sordo et peut contrôler. Sur ce terrain vraiment glissant, les voitures ne restent pas longtemps sans stigmate. Latvala peut avoir des regret car il signe un top 3 sur cette étape, mais au général il est loin.

Dans l’ES21, la nervosité se fait sentir. Et les erreurs aussi. Lefebvre a ramené du bois avec sa Citroën C3. Il a été déconcentré par…un outil qui se baladait sous ses pieds. Une erreur de jeunesse qui se termine bien pour le moment mais qui aurait pu lui coûter cher. En revanche Tänak se sort ! La voiture est amochée mais roule encore. A petite vitesse. A l’arrivée c’est 1 minute 44 de perdue et l’équipage pousse la voiture sur le côté.

C’est l’abandon. La voiture est sortie de la piste sur une des portions les plus glissantes et a tapé le talus, une souche, etc. La Ford est incapable d’aller plus loin. Neuville est donc seul en tête et doit voir la pression retomber un peu. Le second est désormais son coéquipier Paddon à 1 minute 03. Il a en effet laissé échapper 22 secondes dans cette ES21 en « contrôlant » dit-il. Ogier est toujours 4ème mais Tänak va sortir du classement. Un podium inespéré se dessine pour le Français.

Lefebvre sauve les meubles de Citroën

L’ES22 se passe plus ou moins sans encombre. On notera une sortie de route de Ogier, dans un champ. Peu de temps perdu et pas de bobo. Il faut aussi de la chance. Dans l’ES23, Sunninen qui tenait un Top 5 sort de la piste mais sans bobo. Il cède tout de même sa place à Lefebvre qui fait son tout premier Top 5, et tout se joue dans la dernière spéciale !

Devant, Latvala se rattrape en gagnant les 5 points de bonus devant Ogier qui a été chercher le maximum. Cela compense la 3ème place avec 4 points de bonus. Mikkelsen qui a vécu un rallye assez anonyme prend la 3ème place et 3 points de bonus. Il est suivi par Lefebvre pour 2 points et Neuville qui prend le dernier point de bonus.

Au final, Neuville l’emporte devant Paddon et Ogier. La troisième Hyundai aux mains de Sordo est 4ème devant la première Citroën, celle de Lefebvre. Suninen suit, devant Ostberg, Evans, Mikkelsen et Hänninen.

POS#PILOTETEMPSDIFF PRÉC.DIFF 1ER
1.5T. NEUVILLE2:40:46.1
2.4H. PADDON2:42:10.0+1:23.9+1:23.9
3.1S. OGIER2:43:06.9+56.9+2:20.8
4.6D. SORDO2:43:33.5+26.6+2:47.4
5.9S. LEFEBVRE2:43:57.9+24.4+3:11.8
6.15T. SUNINEN2:44:02.9+5.0+3:16.8
7.14M. OSTBERG2:44:25.7+22.8+3:39.6
8.3E. EVANS2:45:25.2+59.5+4:39.1
9.7A. MIKKELSEN2:45:29.6+4.4+4:43.5
10.11J. HÄNNINEN2:45:39.8+10.2+4:53.7

Au championnat pilote, Neuville grappille 7 points. Ogier reste 1er mais ne compte plus que 11 points d’avance sur Neuville. Ce dernier est le premier pilote à compiler 3 victoires cette année. Latvala passe Tänak et grimpe sur le podium grâce à ses 5 points de bonus. Paddon passe Breen, Lefebvre fait une belle progression en passant de la 14 à la 11ème place.

PosPiloteTotal
1.Sébastien OGIER160 points
2.Thierry NEUVILLE149
3.Jari-Matti LATVALA112
4.Ott TANAK108
5.Dani SORDO82
6.Elfyn EVANS57
7.Hayden PADDON51
8.Craig BREEN43
9.Juho HÄNNINEN30
10.Kris MEEKE27
11.Stéphane LEFEBVRE22
12.Andreas MIKKELSEN21
13.Esapekka LAPPI20
14.Mads OSTBERG18
15.Teemu SUNINEN13

Au championnat constructeur, Ford garde la tête mais Hyundai reprend 18 points. Toyota perd gros avec les soucis mécaniques de Latvala et voit Citroën lui reprendre 10 points. Le prochain rallye aura lieu en Finlande avec les pistes ultra-rapides et les grands sauts mythiques. Et Meeke sera de retour après sa pause forcée par décision de Citroën.

PosEquipesTotal
1.M-Sport World Rally Team259 points
2.Hyundai Motorsport237
3.Toyota Gazoo Racing WRT153
4.Citroën Total Abu Dhabi WRT117

Illustration : WRC

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "WRC – Pologne 2017 : Tänak craque, nouvelle victoire de Neuville"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Tänak est en progression constante. Il va devenir de plus en plus redoutable cette année ou l’an prochain. Ogier a une bonne baisse de rendement, il y a une explication entre lui et la voiture soeur de Tänak ?

labradaauto
Invité

pour moi les images parlent, la voiture de Ogier encaisse moins que l’auto de Neuville. L’auto de Neuville: les roues touchent toujours le sol. Je crois que ford a capté ce qui ne va pas, sinon « ils  » vont se faire « mettre » pour le titre. Neuville est un jeune qui roule bien et vite, et ça fait un bout de temps. Les autres gamins ne font pas semblant ! (Lefebvre)
à titre perso, je suis content de la victoire du Belge.

wpDiscuz