Accueil Ford Voiture autonome Ford : 2018, 2021 et 2025 comme années charnières

Voiture autonome Ford : 2018, 2021 et 2025 comme années charnières

182
0
PARTAGER

La course à la voiture autonome, la vraie, continue. En attendant l’avènement de ce que certains promettent comme la révolution future de la mobilité, chez Ford on a coché 2018, 2021 et 2025 comme années charnières. Demain à l’échelle du temps…

2018, 2021 et 2025. Voici donc les trois grandes années charnières chez le constructeur de Dearborn dans le large domaine de la fameuse voiture autonome.

Dans deux ans donc ce sont des employés qui vont passer la marche avant. Et ce au sein du gigantesque complexe de Dearborn, le fief historique. Une flotte sera mise à la disposition des salariés lesquels pourront réserver une voiture autonome à travers une application.

De quoi pour la marque et les ingénieurs poursuivre plus encore les phases de développement des prototypes et recueillir de précieuses données.

En 2021, nouvelle étape pour cette auto Ford totalement autonome et ce à destination de différents services d’auto-partage, services de covoiturage et transport public.

Parallèlement la marque américaine promet un  » véhicule capable de se diriger sans volant, ni pédales de frein ou accélérateur « . Et en 2025 ? La commercialisation de voitures autonomes pour les particuliers à un tarif promis comme compétitif. En filigrane, pas une auto réservée aux élites… Sûrement pas quand même une Ford grand public, une Ford de masse dans la lignée d’un certain Henry Ford.

Ces différentes dates entrent dans le large plan Ford Smart Mobility et une autre forme de mobilité de plus en plus plus proche. 2025 c’est quasiment déjà demain. D’ici là toutes les équipes travaillant sur le projet, dont les salariés du Ford Research and Innovation Center, vont mettre les bouchées doubles afin de  » lancer sur les routes un véhicule autonome qui pourrait améliorer la sécurité et résoudre les défis sociaux et environnementaux pour des millions de personnes « , résume le patron Mark Fields.

D’ici là aussi ce sont toutes les avancées technologiques, les augmentations constantes des flottes d’essai, les investissements, les fruits des travaux menés en recherche et développement ou les partenariats et les acquisitions qui permettront à Ford de devancer ou répliquer à une concurrence de plus en plus nombreuse sur cette autre forme de mobilité.

Sources : Ford et Bloomberg.

Crédit illustration : Ford.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz