Accueil F1 F1 – Hockenheim 2016 : Hamilton sans coup férir remporte le dernier...

F1 – Hockenheim 2016 : Hamilton sans coup férir remporte le dernier GP avant la trêve

113
6
PARTAGER

Alors qu’il avait signé la pole en un seul tour rapide hier, Nico Rosberg a tout perdu au départ laissant son coéquipier et adversaire au championnat Lewis Hamilton remporter « son » GP devant des RedBull très rapides à la surprise de beaucoup d’observateurs.

Tout ne s’est pas joué au départ évidemment mais pour la victoire c’est bel et bien le cas. Lors de l’extinction des feux, Rosberg s’élance correctement mais Hamilton ainsi que les deux RedBull de Ricciardo et Vertappen partent mieux. Après le premier virage, Rosberg est alors à la 4ème place et on pense qu’il va alors ne faire qu’une bouchée des monoplaces de Milton Keynes. Que nenni, le petit train commence à se former ainsi avec Hamilton qui enchaîne 3 tours de « Hammer time » pour se mettre à l’abri du DRS de Verstappen alors 2nd. Perez de son côté a perdu beaucoup de places par rapport à sa 9ème place en qualifications.

Pendant ce temps Rosberg tente de passer Ricciardo qui défend sèchement sa place. Les RedBull semblent au niveau des Mercedes sur ce circuit. Derrière, peu d’incidents à noter. A peine un contact entre Palmer (Renault) et Massa (Williams) qui contraint Palmer à rentrer prématurément et va ruiner la course du Brésilien qui n’arrivera jamais à trouver un bon rythme et finira par abandonner un peu plus tard. Ce sera d’ailleurs l’un des deux seuls abandons avec celui de Nasr (Sauber).

Après une dizaine de tours voilà la première valse de changement de pneus. Après ces arrêts, la hiérarchie ne change pas en tête, mais différentes stratégies commencent à se dessiner puisque Hamilton et Ricciardo sont repartis en tendres (jaunes) contre des super tendres (rouges) pour Verstappen et Rosberg. Derrière les Ferrari semblent être les « meilleurs des autres » mais ni Vettel ni Räikkönen ne semblent en mesure de jouer le podium. Les rouges sont en léger retrait depuis quelques GP par rapport à RedBull qui devient la 2nde force du plateau.

Au 27ème tour, Rosberg repasse par les stands et tente « l’under cut » sur Verstappen. Mais RedBull le fait rentrer un tour après et cela lui permet de conserver sa 3ème place. Rosberg pousse fort derrière le jeune Hollandais et au virage 6 il lui fait un freinage tardif ressemblant fortement à celui que Rosberg avait fait sur Hamilton en Autriche. Ici Verstappen avait la possibilité d’élargir et ne pas perdre trop de temps mais les commissaires ont jugé la manoeuvre plus que limite et ont infligé 5 secondes de pénalité à Rosberg à observer au prochain arrêt. Boire le calice jusqu’à la lie ! Cela va alimenter les discussions ses prochains jours pour savoir si le dépassement était limite ou non.

Cosha9gWEAALMid

Les pneus tendres de Ricciardo et Hamilton ont tenu 7 tours de plus et au 34ème tour ils chaussent des super tendres. Ricciardo ressortait alors en 4ème place mais avec des pneus frais par rapport à Rosberg et Verstappen (pneus de 7 et 6 tours). Verstappen n’a pas posé de souci à son coéquipier, n’étant pas sur la même stratégie et Rosberg n’a pas non plus eu à défendre ses chances face à l’Australien. Rosberg plonge en effet dans les stands juste avant que la RedBull ne s’attaque à lui. On est au 44ème tour.

A l’arrière les classements sont un peu confus car les pilotes ne sont pas sur les mêmes stratégies. Romain Grosjean est un temps remonté à la 6ème place mais rentre dans le rang après les changements de pneus. Il semble que Haas ne marquera pas de point aujourd’hui sauf abandon ou accrochage devant. Du côté de Ferrari, l’écurie demande à Vettel de rentrer, ce que ce dernier refusera estimant que les pneus sont encore bons. Mais la décision de l’écurie fut finalement acceptée par le quadruple champion du monde quelques tours plus tard même s’il n’était d’accord avec cette stratégie. Chez les rouges on estimait que c’était la seule possibilité de dépasser le 4ème dans les stands (under cut).

Revenons au dernier changement de pneus pour Rosberg. Ce dernier doit observer 5 secondes de pénalité mais étrangement il repart après 12 secondes d’arrêt. Les mécanos n’ont commencé à travailler sur la voiture qu’après 9 secondes. Incompréhensible ! Et ce sont encore 4 secondes de perdues pour Rosberg. Vraiment pas son jour.

A 20 tours de l’arrivée, Hamilton change lui aussi ses pneus et file vers la victoire. Mais les nuages noirs se font menaçants et peuvent changer la donne si un orage éclate. Les RedBull ont changé de pneus un tour avant et la stratégie de Ricciardo a fonctionné, le voilà 2nd devant son coéquipier Verstappen 3ème. Rosberg lui semble avoir le rythme pour aller chercher la 3ème place justement. Mais contre toute attente, ce rythme va vite tomber et forcer Rosberg à rester 4ème.

CosnM0nUIAEzh2L

Bottas a tenté une stratégie audacieuse en faisant un arrêt de moins. Le voilà sous la menace de Hülkenberg et sa Force India. Quelques gouttes commencent à tomber mais pas suffisamment pour rendre la piste glissante. Alonso aussi semble en difficulté avec ses gommes alors qu’il a le dernier point de la 10ème place. A 5 tours de la fin Hülkenberg dépasse Bottas dans le sinueux. Alonso lui est sous la pression de Perez qui le passe quelques tours plus tard. Gutierrez le dépasse même un peu après et Alonso glisse à la 12 ème place. Pour McLaren c’eut pu être une double arrivée dans les points car Button est 8ème derrière Hülkenberg (il a passé Bottas dans les dernier hectomètres).

Au final, Hamilton remporte le GP d’Allemagne avec 7 secondes d’avance sur Ricciardo et 13 sur Verstappen. Rosberg prend la 4ème place 2,4 secondes derrière le Hollandais. L’arrêt bien trop long lui a sans doute coûter le podium. Les Ferrari font 5 et 6 et du côté des rouges on tire un peu la tête de voir les RedBull plus en forme que les monoplaces de l’équipe. La trêve est sans doute la bienvenue pour calmer tout le monde et les faire souffler.

PositionPiloteVoiture
1Lewis HamiltonMERCEDES
2Daniel RicciardoRED BULL RACING TAG HEUER
3Max VerstappenRED BULL RACING TAG HEUER
4Nico RosbergMERCEDES
5Sebastian VettelFERRARI
6Kimi RäikkönenFERRARI
7Nico HulkenbergFORCE INDIA MERCEDES
8Jenson ButtonMCLAREN HONDA
9Valtteri BottasWILLIAMS MERCEDES
10Sergio PerezFORCE INDIA MERCEDES
11Esteban GutierrezHAAS FERRARI
12Fernando AlonsoMCLAREN HONDA
13Romain GrosjeanHAAS FERRARI
14Carlos SainzTORO ROSSO FERRARI
15Daniil KvyatTORO ROSSO FERRARI
16Kevin MagnussenRENAULT
17Pascal WehrleinMRT MERCEDES
18Marcus EricssonSAUBER FERRARI
19Jolyon PalmerRENAULT
20Rio HaryantoMRT MERCEDES
NCFelipe NasrSAUBER FERRARI
NCFelipe MassaWILLIAMS MERCEDES

Au championnat, Lewis Hamilton prend légèrement le large et compte désormais 19 points d’avance sur Rosberg. Ricciardo, lui, met 10 points de plus d’écart entre lui et Räikkönen. Il y a désormais 11 points. Verstappen réduit à 5 points son retard sur Vettel. Mercedes est toujours largement en tête devant désormais RedBull Racing, puis Ferrari. A noter que McLaren revient à hauteur de Toro Rosso.

La deuxième partie du championnat risque d’être passionnante entre la bagarre pour le titre, les accessits et les petits points qui font le sel des petites écuries.

Championnat pilotes :

PositionPiloteEcuriePoints
1Lewis HamiltonMERCEDES217
2Nico RosbergMERCEDES198
3Daniel RicciardoRED BULL RACING TAG HEUER133
4Kimi RäikkönenFERRARI122
5Sebastian VettelFERRARI120
6Max VerstappenRED BULL RACING TAG HEUER115
7Valtteri BottasWILLIAMS MERCEDES58
8Sergio PerezFORCE INDIA MERCEDES48
9Felipe MassaWILLIAMS MERCEDES38
10Nico HulkenbergFORCE INDIA MERCEDES33

Championnat constructeur :

PositionEcuriePoints
1MERCEDES415
2RED BULL RACING TAG HEUER256
3FERRARI242
4WILLIAMS MERCEDES96
5FORCE INDIA MERCEDES81
6TORO ROSSO FERRARI45
7MCLAREN HONDA42
8HAAS FERRARI28
9RENAULT6
10MRT MERCEDES1
11SAUBER FERRARI0

Illustration : 1-Mercedes, 2-RedBull Racing, 3-Ferrari

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "F1 – Hockenheim 2016 : Hamilton sans coup férir remporte le dernier GP avant la trêve"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Uberalles
Invité

La pénalité sur ROS, c’est pour relancer le championnat nan ?

Grosjean/Magnussen : que dalle.

Ros nous refait un freinage à #troptard #autriche2016, mais avec le ptit coup de volant de Verstappen et boum 5s.

Vers , il lui faudrait un petit carton histoire de le calmer un peu où il va finir par se faire mal voir faire mal à n aurte. Il commence à marche sur les traces de la Baronne Rouge, c’est dommage.

wizz
Membre

Il pousse fort ce moteur Tag, pas comme pour l’autre constructeur
Si ça continue, Vettel finira par regretter son choix d’être parti…

jrc
Invité

il faut que Ferrari se réveille par ce que la ca Craint sinon il y avait une machination anti rosberg aujourd’hui

wpDiscuz