Accueil Bentley Le V8 6.75 l Bentley en bout de course

Le V8 6.75 l Bentley en bout de course

192
6
PARTAGER

L’information a été directement confirmée par Wolfgang Dürheimer en personne : les jours du célèbre et quasi sexagénaire V8 6.75 l sont désormais comptés.

Le fameux V8 6 litres trois quarts de la marque britannique, initialement introduit à la fin des années 1950 (pas dans cette cylindrée) et plus précisément en 1959 puis revu et modernisé au fil des années, arrive effectivement en bout de course.

Wolfgang Dürheimer l’a confirmé à travers un entretien accordé à un média comme on peut le découvrir via ce lien.

Date butoir avant de voir ce monument mécanique automobile passer la main ? Au renouvellement programmé de la Mulsanne là où actuellement il annonce 537 ch pour 1100 Nm suralimenté qu’il est par deux turbos.

C’est donc sous le capot de la Mulsanne que le V8 6 litres trois quarts délivrera son dernier souffle, fin du moteur L-Series. Comme tête de gondole mécanique, un moteur 12 cylindres a été annoncé (confirmé) par Wolfgang Dürheimer.

Sans doute le même W12 6.0 l qu’on trouve déjà sous le capot du Bentayga et qui sera donc implanté sur la prochaine Mulsanne dont l’offre s’articulera autour d’un huit cylindres et, au sein de la banque d’organes du groupe, le V8 4.0 l Biturbo.

Fin aussi de la touche d’unicité Bentley encore et toujours plus proche du groupe VW et de la mutualisation / synergie avec les autres marques entre plateformes (MSB ou MLB) et motorisations.

Source : Car & Driver.

Crédit illustration : Bentley.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Le V8 6.75 l Bentley en bout de course"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
alfa155
Invité

Une grande page automobile se tourne???
Je déplore l’avenir du tout turbo.

KifKif
Invité

Ne t’inquiètes pas, c’est provisoire, l’avenir c’est le tout-électrique 😀
Désolé, mauvais cauchemar °-(

alex87f
Invité

Le 6.75 a un turbo depuis 15 ans au moins 😉

mat
Invité

dire que je l’ai conduis la mulsanne pendant une journée.
bien sympa
un peu la trouille de railler au début puis après, ce n’est qu’une voiture 😉
mais 2t7 dans les rues marseillaises et autres chevauchées campagnardes sont très agreable

gabriel
Invité

ils doivent tout de même pouvoir se permettre de développer un moteur un peu plus spécifique pour la Mulsanne (ou le modèle qui lui succèdera). un peu comme BMW a développé un v12 plus spécifique pour RR. la base est commune avec BMW mais il me semble que la cylindrée est différente, la course plus longue peut être.

Panama
Invité

Ça n’était pas à la base un moteur GM anglicisé, comme le Rover V8 ?

wpDiscuz