Accueil Conducteur du jour Le conducteur du jour : Méga-succès

Le conducteur du jour : Méga-succès

265
3
PARTAGER

Depuis le milieu des années 80 et la disparition simultanée des Méhari et Rodeo, il n’y a plus de voitures de plages tricolores. Plusieurs artisans ont voulu investir le marché, dont Aixam

L’aventure Aixam débute en 1975 avec l’Arola. Cette sans-permis à trois roues ressemble à une espèce de tuk-tuk. Au fil des ans, elle évolue, avec une quatrième roue et des portes. En 1983, Aixam (Aix-les-Bains Automobiles) rachète Arola. Totalement relookée, la voiture a désormais de faux-airs de 205. De plus, le moteur deux temps laisse place à un quatre temps. C’est un succès.

Roi du sans-permis, le PDG d’Aixam voit plus grand. Plutôt que de concurrencer frontalement les grands constructeurs, il va cibler les marchés de niche : voitures de plage et supercars. Les Mega Club et Ranch de 1992 reprennent nombre d’éléments mécanique d’AX. Pour se faire connaître auprès du grand public, Mega s’engage dans le Trophée Andros, qu’il remporte à trois reprises en 1994, 1996 et 1998. Malgré un style rugueux, les Méga sont un succès commercial et Mega veut poursuivre avec une supercar tout-terrain, la Track. Puis le constructeur rachète Monte-Carlo Automobiles et sa supercar Centenaire. Elle est revue de fond en comble et une version destinée au GT-FIA est mise en chantier ! Enfin, en 2000, Mega engage un prototype Méga au Dakar, terminant deuxième. Mais Mega ne retrouve pas le succès de l’époque du trophée Andros, et Aixam-Mega décide de se recentrer sur les sans-permis. La marque « Mega » réapparaitra quelques années plus tard, avec des utilitaires sans-permis.

Témoins d’une aventure industrielle, les Mega Club/Ranch méritent désormais d’être collectionnées, comme les Méhari et Rodéo dont elles ont pris un moment la suite.

Crédit photos : Joest Jonathan Ouaknine/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le conducteur du jour : Méga-succès"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
freddifre
Invité

Le e Méhari fera t elle les mêmes volumes de vente sur ce créneau de voitures « plaisir du plein air » qui ne fuient pas quand il ne pleut pas ?!

amiral_sub
Invité

mauvaise langue !

bouet
Invité

quand on a les tests euro ncap qu’ils ont , on ne se permet juste meme rien

wpDiscuz