Accueil Actualités Entreprise Fin des espoirs de reprise de la Holden Commodore par Punch Group

Fin des espoirs de reprise de la Holden Commodore par Punch Group

84
0
PARTAGER

Prévue fin 2017, la fin de production de la Holden Commodore aura bien lieu. Pas de sauvetage miracle, alors que GM et Punch Group ont convenu de mettre fin à tout discussion, jugeant les difficultés « insurmontables ».

Fort du soutien du Premier Ministre australien Malcolm Turnbull et du Premier Ministre d’Australie Méridionale Jay Weatherill, Guido Dumarey, patron de Punch Group, a engagé des discussions avec GM à Détroit.

Des discussions qui portent donc comme prévu sur la reprise de l’usine d’Elizabeth, de la Holden Commodore, et la cession gracieuse des droits sur sa plateforme que n’utilise plus GM dans d’autres modèles. La plan envisageait d’utiliser cette base pour donner naissance à une gamme de véhicules premium, qui seraient principalement exportés.

Mais il n’y aura donc pas de suites. Les deux parties ont convenu que le projet ne pourrait aboutir, mais aussi de ne pas divulguer le détails des discussions.

La communication commune des deux entreprises indique qu’il n’était pas possible de trouver un modèle économique viable, que le volume envisageable, les coûts élevés de production en Australie, ainsi que la disparition du tissu fournisseur suite à l’arrêt de production de GM, Ford et Toyota étaient des problèmes insurmontables.

GM précise qu’il consultera Punch Group lors de la vente de l’usine après l’arrêt de production. Mais il n’est plus question de cession de droits sur la Commodore et sa plateforme.

Source : GM / Punch Group

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz