Accueil Alfa Romeo Pogea Racing détaille l’Alfa Romeo 4C Centurion 1Plus

Pogea Racing détaille l’Alfa Romeo 4C Centurion 1Plus

242
4
PARTAGER
(SNABSHOD® PHOTOGRAPHY - www.snabshod.com)

Une autre Alfa Romeo 4C GTA ou QV… Le préparateur Pogea Racing détaille l’Alfa Romeo 4C Centurion 1Plus, un programme qui sera strictement limité à dix exemplaires. Ou quand le coupé du constructeur au Biscione revendique une cavalerie libérée.

Si la 4C de série affiche 240 ch et 350 Nm grâce à son 4 cylindres 1.75 l Turbo, le préparateur Pogea Racing propose une cavalerie largement libérée.

Dans les faits et en chiffres ? La puissance est portée à 313 ch pour 455 Nm. Les performances s’envolent avec une vitesse de pointe débridée à 305 km/h quand le 0 à 100 km/h progresse de trois dixièmes bouclant alors l’exercice en 3,8 s.

Le coupé italien adopte en sus un nouvel aileron arrière générant un appui de 35 kg sur l’essieu arrière à 160 km/h. Les rapprots de la boîte TCT ont aussi été optimisés. Cette préparation offre aussi au niveau châssis un set combiné ressort amortisseur réglables (50 mm).

Autres appendices carrosserie fibre de carbone, jantes de 18″ ou de 19″ et caoutchoucs complètent la préparation. De quoi en somme cuisiner de manière plus épicée la Milanaise…

Source : Pogea Racing.

Crédit illustrations : Pogea Racing.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Pogea Racing détaille l’Alfa Romeo 4C Centurion 1Plus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
LeSquale
Invité

Plus de 300km/h avec « seulement » 313ch, j’ai de sérieux doutes… A moins d’un SCx particulièrement faible, ce qui ne semble pas être le cas, cela me paraît très très optimiste…

CaptainBigleux
Invité

Il serait intéressant de donner un peu de détails sur l’obtention des 315ch, ainsi que le tarif.

Labradaauto
Invité

C’est un moteur soufflé ! la soufflette ! c’est magique au point que c’est agaçant quand on aime la mécanique et qu’on sait les artifices,la sueur et les écueils pour faire « marcher » un atmo –

Paul
Invité

Oui et pourquoi ne pas partir d’un moteur culbuté aussi !

Avec les arbres à cames sur les culasses , c’est devenu trop facil .

wpDiscuz