Accueil Citroën PSA veut accélérer sur les consommations réelles

PSA veut accélérer sur les consommations réelles

125
10
PARTAGER

Et si le scandale VW était un mal pour un bien ? En tout cas PSA Peugeot Citroën est l’un des premiers (si ce n’est le premier) constructeur à déclarer vouloir publier les consommations en usage réel.

PSA tacle au passage le groupe VW en réaffirmant que « ses véhicules n’ont jamais été équipés de logiciel ou de dispositif permettant de détecter un test de conformité et d’activer un dispositif de traitement des polluants, y compris les NOx (Oxydes d’Azote), qui serait inactif en usage client ». Toutefois le groupe sait pertinemment que le cycle d’homologation NEDC, qui a plus de 23, ans n’est plus du tout adapté car tous les constructeurs optimisent ces tests en laboratoire.

Un jeu de dupe où tout le monde le sait, législateur et organisme homologuant y compris. Les constructeurs jouent par exemple sur la charge de la batterie qui peut se décharger au cours du test tandis que dans la « vraie vie » l’alternateur va se mettre en marche pour la recharger, entraînant au passage une surconsommation.

PSA, rappelant ses efforts en avance de phase – tant en terme de filtre à particules (FAP) que de dépollution via le « Blue HDi » (technologie de Selective Catalytic Reduction) généralisé sur l’ensemble de la gamme – se dit prêt pour 2017 et l’entrée en vigueur des nouveaux tests d’homologation « WLTP » (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures ou Procédures de tests mondiaux harmonisés de véhicules particuliers) et Carlos Tavares, PDG de PSA, « a demandé aux équipes d’ingénierie du Groupe de mener des travaux de vérification dans ce domaine et de faire des propositions d’amélioration ».

En conséquence, PSA publiera dès que possible les consommations en usage client, sous le contrôle d’un organisme tiers indépendant (non cité ici) pour la plupart de ses véhicules et adoptera « des dispositions techniques permettant d’anticiper la future procédure WLTP, en commençant par le bilan électrique nul pour toute homologation de nouveau véhicule/motorisation ».

Cette annonce devrait en provoquer d’autres, par d’autres constructeurs qui vont chercher à se démarquer du groupe VW et de l’opprobre jetée sur tous les constructeurs, soupçonnés de tous tricher. Et si le législateur avançait la publication des tests WLTP histoire d’accélérer les choses ?

Source : PSA, illustration : le blog auto

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "PSA veut accélérer sur les consommations réelles"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité
« PSA réaffirme que « ses véhicules n’ont jamais été équipés de logiciel ou de dispositif permettant de détecter un test de conformité et d’activer un dispositif de traitement des polluants, y compris les NOx (Oxydes d’Azote), qui serait inactif en usage client ». Toutefois le groupe sait pertinemment que le cycle d’homologation NEDC, qui a plus de 23, ans n’est plus du tout adapté car tous les constructeurs optimisent ces tests en laboratoire. […] Les constructeurs jouent par exemple sur la charge de la batterie qui peut se décharger au cours du test tandis que dans la « vraie vie… Lire la suite >>
Xavier
Invité

Attention, l’alternateur n’est pas débranché (ni physiquement ni de manière logicielle), mais le fonctionnement des cycles de charges fait que sur un cycle NEDC il n’y a pas de recharge.
Alors qu’en vrai il y a forcément un moment ou on va recharger pour avoir au global un bilan neutre.

Pour être clair, ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres (autorisés) qui augmentent la différence entre utilisation réelle et cycle d’homologation NEDC déjà très favorable.

wizz
Membre

Débrancher l’alternateur, c’était il y a très longtemps
De nos jours, on le coupe « électriquement ». Il ne produit pas d’électricité, et donc ne consomme pas d’énergie mécanique……sauf lorsque la voiture décélère. Sur le cycle NEDC, c’est facile, c’est faisable. On alterne une petite accélération avec une petite décélération. Il n’y a rien à changer (pas comme si on traverse les Alpes. La batterie ne peut fournir l’énergie seule pendant la longue montée. Et lors des 25km de descente frein moteur, l’élect regénérée finira par dépasser la capacité de la petite batterie plomb. Le surplus sera perdu)

http://www.car-engineer.com/fr/files/2012/12/NEDC.png

wizz
Membre
Une voiture estampillée BMW ou Mercedes est affichée à 35000€ et se vend sans difficulté. Une voiture similaire, avec les même technologies, mais ayant pour blason Peugeot ou Fiat (hors 500), inutile d’espérer vendre au-dessus de 30000€ Or, une partie de la technologie vendue par les constructeurs n’ont pas ou peu d’utilité en condition d’utilisation réelle Par exemple, on sait tous que le moteur fonctionne mal à basse température. Il faut monter rapidement en température. Le cycle NEDC est de courte durée, 20 minutes, avec une moyenne de 33km/h (donc très peu de carburant consommé, et donc peu de chaleur… Lire la suite >>
lym
Invité
Optimiser c’est l’utilisation intelligente de la réglementation. C’est quand même assez différent de la triche, surtout (au delà du CO2 et des consos auxquels il est directement lié) sur de vrais polluants. VW aurait pu optimiser comme les autres, ils ont choisi d’aller plus loin et de tricher pour gonfler leurs marges + avantage concurrentiel. Il faudrait commencer par leur faire rembourser les bonus dont leurs modèles ont pu bénéficier et il faudra surveiller la remise en conformité: On parle d’une simple reprogrammation sur les 2l, il serait étonnant que cela se fasse à performance constante si on veut préserver… Lire la suite >>
Vince
Invité

sauf que le WLTP est toujours très optimiste lui aussi …
en plus, le WLTP a un avantage, c’est qu’il permet des choix techniques moins chers car la conso electrique des organes a moins d’impact sur la conso reelle

Invité

Cela fait 50 année,que je conduis des dizaines de voitures sur des kilométrages de 50 000 par an et depuis que les tests et annonces de consommation existent,j’ai observé que la plupart du temps et pour la plupart des marques et modèles,si je prends la consommation,ville,ou agglomération je tombe juste avec ma consommation moyenne.
Donc pour moi il n’y a aucune surprise concernant les consommations moyennes affichées par les constructeurs,ou les organismes certificateurs et cela depuis un bail.

wpDiscuz